AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253258254
576 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (03/06/2020)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 95 notes)
Résumé :
Novembre 1941. L’Allemagne est sur le point de gagner la guerre. L’armée du Troisième Reich est aux portes de Moscou.
Pour Himmler, le chef des SS, la victoire sera définitive s’il parvient à s’emparer d’une swastika sacrée disparue en Europe. Pour Churchill, il faut absolument retrouver cette relique avant les nazis. Chacun compte sur Tristan Marcas, agent double au passé obscur.
Au cœur de cette guerre occulte entre les forces du Bien et du Mal, Laur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (32) Voir plus Ajouter une critique
umezzu
  29 septembre 2019
Ce roman d'aventures sur fond d'ésotérisme pendant la seconde guerre mondiale constitue le deuxième tome de la Saga du soleil noir. Dans cette chasse au trésor, visant à ramener des swastikas antiques sensées avoir des pouvoirs extraordinaires, le « score » était de un partout à la fin du tome 1, le Triomphe des ténèbres. Une swastika pour l'Ahnenerbe, la section spéciale des SS ; une pour les anglais, qui ont réussi à introduire un agent, Tristan Marcas, au sein même du dispositif ennemi.
Ce deuxième épisode situé en 1941 est plus centré autour de la nouvelle chef de l'Anhnenerbe, l'archéologue Erika von Essling, qui remplace Weistort gravement blessé dans le tome précédent, et de son amant Tristan. Un Tristan entouré de mystères et qui ne laisse pas indifférent Laure d'Estillac, jeune résistante française, désormais affectée à Londres au SOE.
Les fouilles vont donc reprendre, cette fois à Cnossos en Crète, avant que l'action ne se déplace vers Venise.
Dans le premier tome, Giacometti & Ravenne avaient mélangé le goût de certains dirigeants nazi pour l'existence d'une race supérieure et les recherches réelles menées par l'Ahnenerbe, pour mener une intrigue qui restait proche des évènements réels. Ce deuxième opus, part plus dans l'imaginaire. Plusieurs chapitres sont consacrés aux années pendant lesquelles Hitler s'est forgé sa culture politique, et là les auteurs ont beaucoup brodé. Leur goût pour les sociétés secrètes prime sur ce qu'on peut savoir de cette période de la vie du futur dictateur. Giacometti & Ravenne introduisent aussi dans leur récit un personnage réel, Ian Fleming, futur auteur des James Bond, effectivement officier du renseignement naval pendant la guerre. L'occasion pour eux d'enchaîner quelques jeux de mots liés au titres des romans de cet agent au service secret de sa majesté.
Moins prenant que le triomphe des ténèbres, la Nuit du Mal reste un roman de pure distraction, jouant sur des ressorts connus et sans grande surprise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Davalian
  03 novembre 2019
Ce deuxième volume du cycle du Soleil noir confirme toutes les belles perspectives qui ont été laissées avec le dénouement du premier volume.
L'orientation ésotérique est ici bien présente. Les deux camps demeurent à la recherche d'artefacts sensés permettre au camp qui les rafle toutes de gagner la guerre. Après l'Espagne et Montségur, c'est au tour de la Crète et de l'Italie (et plus particulièrement Venise) de devenir le théâtre des opérations. le dépaysement est, une nouvelle fois au rendez-vous, d'autant qu'il faut compter avec des passages en Allemagne et en Angleterre.
Quelques personnages historiques (et non des moindres) feront également parler d'eux. Par le passé, il était déjà question de Rudolph Hess. le duo nous offre également une plongée dans le passé d'Hitler et sous d'autres cieux, des passages avec Churchill. Pendant ce temps, Malorley collabore avec un certain Aleister Crowley
Comme tout ceci ne suffit pas, nous aurons également des nouvelles de Tristan et de Laure, qui suivent chacun une mission qui va leur offrir de belles surprises.
Les adeptes de l'agent 007 seront ici comblés avec une orientation bondienne clairement assumée. Les références et clins d'oeil sont nombreux et un personnage de marque tiendra un rôle non négligeable : un certain Ian Fleming. Les relations esquissées avec l'homme qui a servi de modèle au patron de Bond est assez… originale !
Voici un roman bien rempli et il est très difficile d'arrêter sa lecture ! Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
Sylvie71
  16 juin 2019
Après le Triomphe des Ténèbres, voici le 2ème volet de la sage du Soleil Noir.
Nous sommes plongés en pleine Seconde Guerre Mondiale, en 1941 de Londres à Berlin en passant par la Crète et Venise, et la recherche des swastikas continuent avec les différents personnages des deux camps. Au début du livre il y a un résumé du tome précédent qui permet de se souvenir ou de découvrir les personnages (si vous n'avez pas lu le tome précédent).
On navigue entre franc-maçonnerie, occultisme, ésotérisme. On est dans une quête effrénée ou chacun des personnages risquent sa vie pour lutter contre le nazisme.
On a des chapitres courts, cela donne du rythme, et m'a donné envie de passer au chapitre suivant pour connaître la suite de l'histoire. Les romans de ce duos d'auteurs sont toujours très bien documentés et parfois j'ai oublié que c'était un roman que je lisais.
J'ai bien aimé les chapitres concernant Adolf Hitler, cela nous permet de mieux comprendre comment il est devenu ce sinistre personnage.
Mais il y a aussi des petites notes d'humour notamment j'ai bien aimé l'allusion à James Bond (je ne dis rien de plus je vous laisse découvrir). Cela donne un peu de légèreté à cette période de l'histoire sombre.
En encore une fois ils m'ont captivé par l'histoire, j'attends avec impatience la suite.
Merci Netgalley et les éditions J.C Lattès pour cette belle lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
ThomasNouvelle
  01 juin 2019
Le nouveau roman d'Eric Giacometti et de Jacques Ravenne, c'est comme le printemps après l'hiver. Voici quinze ans que les deux auteurs nous régalent d'une nouvelle aventure. Dans « La nuit du mal », nous entamons le second tome du cycle du Soleil noir qui a débuté l'an dernier avec « le triomphe des ténèbres« .
De Londres à Berlin en passant par Venise et la Crête, nous voici reparti dans un périple des plus mouvementés. Si dans le premier volume on navigue entre 1938 et 1941, dans celui-ci l'action se déroule sur les trois derniers mois de l'année 1941.
On prend les mêmes et on recommence !
On peut dire qu'on reprend les mêmes et on recommence ! Autrement dit, les personnages ont bien évolué et mention spéciale aux personnages féminins mais je vous en parlerai plus bas dans l'article.
Tristan Marcas, agent double travaille avec Erika von Essling au sein de l'Ahnenerbe et sont à la recherche de la troisième swastika. Ah oui, détail non-négligeable, les deux sont amants … Et vous verrez que cela aura son importance.
Laure d'Estillace est devenue membre active du SOE et exécute les missions confiées par le commander Malorley. Ce dernier est le personnage masculin le plus en retrait selon moi. Son rôle est tout de même important, car il a créé le département des sciences occultes, dirige les opérations et collabore avec Aleister Crowley. En parlant de ce dernier, est-il encore nécessaire de vous le présenter ? On rencontre le dernier mage du 20ème siècle sur sa fin de vie (il décède le 1er décembre 1947) et disons-le, il a perdu de sa superbe. Il a un rôle de manipulé que de manipulateur.
Dernier personnage masculin qui m'a plu, c'est celui de Ian Fleming. On sait qu'Eric Giacometti est un fervent admirateur de James Bond et introduire de le père littéraire de l'espion anglais est un joli coup de poker. Pour moi, Fleming apporte la nervosité et l'explosivité que Malorley n'a pas apporté dans ce tome.
Comme promis, j'en viens aux personnages féminins. Laure d'Estillac, Erika von Essling et Moira O'Connor. Vous connaissez déjà Laure et Erika mais Moira, pas encore. Elle dirige le Hellfire Club (Club privé anglais du milieu du 18ème siècle où les membres sont issus de la haute société et où l'on pratique certaines activités sexuelles très spécifiques). Vous avez donc compris que Moira est du côté obscur. Mais alors sommes-nous dans un effet « Metoo » ou « Balance ton porc »? Selon les auteurs, non ! Mais ils voulaient mettre en avant le rôle des femmes lors du dernier conflit mondial. Avouons-le, c'est plutôt bien réussi. Les trois protagonistes font le job et peu importe dans quel camp, elle se retrouvent, on se doit d'être admiratif.
De James Bond à Indiana Jones …
La lecture est très agréable et si l'action est assez courte (3 mois), il faut passer le cap des 100 pages pour que l'histoire gagne en tempo. Ne me faîtes pas dire, ce que je n'ai pas dit, mais il faut le temps de mettre l'histoire en place et rencontrer les différents protagonistes. Je vous l'ai déjà expliqué plus d'une fois, mais je fonctionne au flash et pour visualiser ce que je lis, je me réfère souvent à des films ou à des séries. Je vous le donne dans le mille, j'ai vu des extraits des « Aventuriers de l'Arche perdue » et de « La dernière croisade ». C'est vrai qu'on se demande quand va-t-on croiser le docteur Jones.
Après le cap des 100 pages, la lecture devient très nerveuse et le voyage entre le nord et le sud de l'Europe vous fera avoir des palpitations car les rebondissements sont nombreux et on se dit « mais c'est bien sûr » ou « je ne l'avais pas vu venir » . En même temps, qui n'aime pas se laisser berner par ses auteurs préférés ?
Dans l'intimité du Monstre …
L'un des points forts du roman, c'est partir à la rencontre d'Adolphe Hitler. On rencontre celui qui deviendra le plus grand criminel de l'histoire de l'humanité à un moment de sa vie où il est au plus mal. En 1908, le jeune Adolphe est presque à la rue et loupe l'entrée au concours des Beaux-Arts. Comme pour « le triomphe des ténèbres » qui offrait une vision plus intime d'Heinrich Himmler, les auteurs ont réussi à nous offrir un portrait qui n'excuse pas celui qui deviendra le Führer mais à offrir une certaine dynamique dans la construction du personnage.
La course à la puissance !
La quête des swastikas est le leitmotiv de cette trilogie mais on ne sait toujours rien sur le fonctionnement de celles-ci ou ce qu'il se passera lorsque les quatre seront réunies. Individuellement, elles apportent énormément de puissance à ceux qui les possèdent mais au-delà de ça, on peut se poser des questions. Si le troisième tome apporte des réponses, je ne serai pas étonné que nous ayons l'entièreté des réponses avec le second cycle. Cycle qui verra le grand retour d'Antoine Marcas.
D'un Marcas à un autre …
Qui est vraiment Tristan Marcas ? Agent double du SOE, travaillant pour l'Ahnenerbe et s'amourachant d'Erika von Essling. Voilà dans les grandes lignes qui est Tristan Marcas. Mais qui est-il par rapport à Antoine Marcas et dans le groupe officiel Facebook, à la demande des auteurs, nous sommes occupés à élaborer des théories sur les liens qui existe entre les 2 hommes. Je vous invite à vous inscrire sur le groupe pour venir partager votre expériences et vos remarques Les trois théories qui ressortent à l'heure actuelle sont primo, une relation entre grand-père et petit-fils, secundo une relation entre père et fils, tertio, Antoine Marcas est plongé dans le coma et rêve de la Seconde guerre mondiale. Selon les auteurs, il faut également rechercher du côté maternel du célèbre commissaire. Laure, Erika ou une autre. Les réponses viendront dans le courant 2020 pour la fin de ce cycle et en 2021 pour le cycle suivant.
En conclusion …
La lutte entre le bien et le mal fait rage dans les deux camps. Qui en sortira vainqueur ? Ce tome se termine avec le bombardement de Pearl Harbor. La Seconde guerre mondiale prend une nouvelle dimension et encore une fois, tout le monde y a laissé des plumes. le final est digne des grands films de guerre. La quête des reliques est plus tendue que jamais.
S'il existe un lien entre les deux Marcas, on ignore toujours lequel. Très certainement un lien de sang mais j'aime l'idée que Antoine soit sous l'effet des quatre swastikas et qu'il plonge dans la vie de son aïeul, tel Desmond Miles dans Assassin's Creed. N'oublions pas qu'il a été mis hors-jeu à la fin de Conspiration … Pour cela, début de réponse dans le courant 2020 pour le tome 3 et 2021 pour le nouveau cycle.
Faut-il encore vous convaincre de lire le Cycle du Soleil noir ? Non, tant mieux ! Je vous l'ai dit l'an dernier, les auteurs se sont renouvelés. Ils ont créé un univers et des personnages puissants qui vous ne laisseront pas indifférent.
Lien : https://litteraturemaconniqu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lilou08
  25 novembre 2019
Et voici la suite de « le triomphe des ténèbres », le deuxième tome de la saga du Soleil Noir, « La nuit du mal ». J'ai beaucoup aimé « le triomphe des ténèbres », très intense et haletant, j'avais donc hâte de repartir à la recherche de la troisième Swastika que les nazis recherchent avec pugnacité pour établir leur empire éternel et avant tout gagner la guerre. J'ai eu plaisir à retrouver certains personnages du 1er tome comme Laura, Mallorley ou encore Tristan. Un peu moins tous les protagonistes nazis, certains fictifs comme Erika et d'autres bien réels comme Himmler, Göring, Hitler et bien d'autres tout aussi sombres. Les chapitres alternent entre l'Angleterre, la Crête, l'Allemagne, l'Autriche en 1941 mais aussi quelques retours dans le passé quand Hitler n'était pas encore celui que l'on connaît et l'on découvre petit à petit ce qui le fait devenir l'homme le plus haïssable de la terre. Toujours intéressant de découvrir ou redécouvrir comment un artiste raté va peu à peu devenir l'homme le plus puissant et le plus fou du moment et déclencher les pires atrocités. le fil rouge de l'histoire comme le précédent tome est donc toujours de retrouver les Swastikas qui devraient donner à celui qui les détient le pouvoir absolu, voire l'immortalité. A la fin du 1er tome, les nazis en avaient une en leur possession et les Anglais avaient réussi à leur subtiliser la seconde. Donc un partout, la balle au centre. Ainsi durant les quelques 500 pages de « La nuit du mal », la course poursuite va bon train entre les différents camps pour retrouver en premier la troisième Swastika. D'un côté Laura et Mallorley du SOE britannique et de l'autre, Tristan et Erika travaillant pour l'Ahnenerbe, institut nazi spécialisé dans l'occulte et l'archéologie. Espionnage, infiltration, fouilles et missions spéciales sont au programme dans une Europe en guerre.
J'ai bien aimé cette suite bien que l'intensité soit beaucoup moins forte que dans le 1er tome. Intrigue plus soft mais suspense toujours prenant. Pour apprécier « La nuit du mal », il vous faut avoir lu absolument « le triomphe des ténèbres ». Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
LePoint   05 juillet 2019
Un combo d'ingrédients pop truculents, combinés en super-aventure trépidante.
Lire la critique sur le site : LePoint
Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Rob7Rob7   25 juin 2020
Selon la légende, celui qui possédera les quatre swastikas, celui-là deviendra le maître du monde. (page 7)
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   20 juin 2019
La peur. Il lui avait fallu venir en Crète pour connaître cette sensation innommable. Peur de la mort, de la nuit, de l’inconnu… Il ne savait même plus de quoi il avait le plus peur. Lui qui n’avait jamais manié que la pelle et la brosse sur les chantiers de fouilles, il ne jurait maintenant que par l’arme qu’il tenait entre ses mains. Et puis il avait soif. Tout le temps. Malgré le plein automne, la chaleur était insoutenable en Crète. Surtout la nuit. Et encore, il avait de la chance, il résidait dans un abri en dur, une des maisons réquisitionnées de l’île, mais, pour les soldats qui vivaient sous la tente, le sommeil n’était le plus souvent qu’un lointain souvenir. Et le travail s’en ressentait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
umezzuumezzu   29 septembre 2019
Le jour de l'attaque de Pearl Harbor, le Premier ministre britannique Winston Churchill embrassa ses collaborateurs et déboucha sa meilleure bouteille de whisky. Dans ses Mémoires il écrira la phrase suivante : "Aucun Américain ne m'en voudra de proclamer que j'éprouvais la plus grande joie à voir les Etats-Unis à nos côtés".
Commenter  J’apprécie          60
umezzuumezzu   27 septembre 2019
Quant à lui, Ian Fleming, il reviendrait en Angleterre tout auréolé de gloire : l'officier qui avait tué Hitler et Mussolini ! L'agent au service secret de sa majesté qui avait fait gagner la guerre au monde libre !
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   20 juin 2019
Et puis, en Allemagne, plus personne ne s’intéressait vraiment à la Crète. C’était l’Est qui aimantait désormais tous les regards depuis que des millions de soldats allemands s’étaient lancés à l’assaut de la Russie. Une marée irrésistible qui allait bientôt submerger Moscou. Karl Häsner se leva en secouant la tête. La politique ne l’intéressait pas. Et encore moins la guerre. Quant aux nazis… dans le fond, il les méprisait. Lui était un intellectuel, rien de commun avec ces exaltés qui hurlaient dans les stades, ces SS qui claquaient des talons en uniforme noir, et surtout ce nabot à moustache qui vociférait comme un damné. Comment l’Allemagne avait pu tomber entre ses mains ? Karl plongea sa tête dans l’eau tiède du lavabo comme s’il voulait se laver d’une souillure. En fait, il trichait. Pendant que des milliers de jeunes Allemands mouraient sur le front de l’Est, il maniait délicatement une brosse à dents sur le revers d’une amphore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Éric Giacometti (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Giacometti
👀 Vous ne savez que choisir dans tout ces coups de cœur ? Ne vous en faites pas ! Chaque semaine vos libraires vous proposent ici les 3 livres indispensables « la crème de la lecture fouettée acidulée piquantée » en format poche ou grand format ! 👀 • • 📚 Les Indes fourbes de Alain Ayroles et Juanjo Guarnido aux éditions Delcourt 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1012665... • 📚 Largo Winch - Introduction à la Finance de Olivier Bossard, Éric Giacometti aux éditions Dupuis 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1013896... • 📚 Grand Canal de Laurent Dequick aux éditions Chêne 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1026042... •
+ Lire la suite
autres livres classés : crèteVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1899 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..