AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gemma Sales (Illustrateur)
EAN : 9782911279003
Éditeur : Impressions du Pays Cathare (01/01/1995)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Qui va sauver Sarah et le chien Flip perdus dans une des oubliettes de la Cité de Carcassonne ? Cette petite fille est très importante ; c’est elle qui va sauver le monde entier de l’oubli dans lequel il a sombré. Melinda, la plus mignonne des gargouilles, arrivera-t-elle à temps ? Orace, le pigeon et Bagou le dragon sauront-il l’aider tout au long de cette aventure ? Et pendant ce temps, que vont faire les lacuns et leurs lacunes, rêves de forme, formes de rêve ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
100choses
  11 novembre 2012
Les lacuns et leurs lacunes, rêves de formes, formes de rêve…
Je peux enfin vous présenter comme il se doit l' un de mes livres préférés de tous les temps (je crois d'ailleurs que c'est de cette lecture que me vient mon amour pour les chauve-souris ; cela vous montre à quel point elle a été marquante pour moi). On me l'a offert à 8 ans et demi et je l'ai depuis relu… un certain nombre de fois… Cela-dit ma dernière relecture remontait tout de même à Avril 2007, date de mon dernier séjour dans l'Aude. Ce livre me manquait terriblement et sitôt arrivée dans la maison des vacances de mon enfance sitôt dévoré. Et une fois de plus la magie a opéré !
Je savais pourtant exactement à quoi m'attendre, mais c'est finalement une partie du plaisir de la relecture : se replonger dans une histoire et un univers familiers, retrouver des compagnons qui nous ont manqué. Ici, je pense tout particulièrement à Melinda, la gargouille de Saint Nazaire dans la cité de Carcassonne. Il faut dire que sur les illustrations de Gemma Sales, elle a vraiment une trop bonne bouille. C'est depuis ma première lecture, un de mes personnages de fiction préférés. J'ai toujours adoré les gargouilles et en découvrant ce roman la première fois, j'ai adoré cette idée qu'elles sont vivantes et veillent sur la mémoire, le temps, les passants, qu'elles puissent être des personnages à part entière et pas seulement des statues de pierre, figées… J'aime aussi beaucoup Bagou et la vieille Gargouille sans nom qui a une façon, disons particulière, de s'exprimer.
J'aime aussi beaucoup le fait que l'histoire se déroule à Carcassonne puis à Narbonne, le tout agrémenté d'une petite virée le long du canal du Midi. Ces lieux me sont familiers et chers et je suis toujours heureuse de les retrouver dans mes lectures à défaut de pouvoir y séjourner plus souvent.
Et puis l'histoire tout simplement m'a toujours beaucoup plu. Plutôt enfantine au premier abord, on découvre au fil des relectures de nouveaux niveaux de lecture et c'est chouette. J'aime la façon dont l'histoire de l'humanité est retracée depuis la préhistoire, le rôle que la petite fille joue : ce qui lui arrive, les responsabilités qui lui incombent alors. Ma mémoire est l'un de mes bien les plus précieux. Je suis capable d'enregistrer sans effort des tas de données dans mon disque-dur personnel, et ce depuis toujours. Je peux vous décrire en détail l'été de mes 2 ans, tout comme un livre lu il y a plus de 15 ans ou même vous réciter des passages entiers de mes lectures les plus marquantes. du coup, cette histoire d'oubliettes qui vous volent votre mémoire et vous arrache à la mémoire des autres a toujours exercé sur moi une fascination mêlée de terreur. C'était une menace que je trouvais très réelle et qui me faisait pas mal cogiter. J'aime aussi beaucoup l'antidote à ce problème, à base d'imagination, de dessins, de littérature… des choses que les contemporains de l'héroïne ont fini par oublier au fil des générations. C'est une solution qui me parle et me convient.
Enfin, j'adore le rythme, la musicalité du texte. Ce refrain présent dans le résumé et recopié dans le coeur de ce billet revient très régulièrement au fil du roman et m'a énormément marquée. Lorsque j'ai découvert le livre, j'en assommais ma famille, le répétant à longueur de journées… (Je le répète aujourd'hui encore régulièrement). J'en aime les sonorités, le rythme, le sens un peu obscur quand on ne sait de quoi il s'agit. C'est mon mantra personnel.
Les lacuns et leurs lacunes, rêves de formes, formes de rêve…
Bref, une chouette relecture pour un livre que j'aime d'amour ; le texte, les illustrations tout est superbe ! le livre, petite production locale, n'est plus édité, donc j'imagine qu'il n'est pas évident à trouver. Mais si vous le croisez sur votre chemin, n'hésitez pas un instant à le découvrir !
Lien : http://leboudoirdemeloe.co.u..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
100choses100choses   11 novembre 2012
Les lacuns et leurs lacunes, rêves de formes, formes de rêve...
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : audeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1176 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre