AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Eric75


Eric75
  18 mai 2012
Ce roman d'espionnage a été publié en 1939, c'est dire s'il s'agit là d'un brontosaure de la littérature d'espionnage ("Le troisième homme" n'est paru qu'en 1950, "Notre agent à La Havane" en 1958). Une guerre civile fait rage dans un pays d'Europe qui n'est jamais cité, nous sommes aux prémisses de la seconde guerre mondiale. Un émissaire, appelé D. vient négocier en Angleterre une livraison de charbon, ce qui devrait relancer l'ouverture des puits de mine anglais et soutenir les partisans du camp de D. restés au pays. Des intérêts énormes sont en jeu, et les adversaires de D. (représentés par le mystérieux L.) font tout pour l'empêcher de parvenir à ses fins et pour récupérer le marché, allant jusqu'au meurtre. On est là dans une ambiance hitchcockienne, où le héros, qui agit seul, ne peut plus faire confiance en ses amis, car ceux-ci sont peut-être passés à l'ennemi et peuvent attenter à sa vie. Heureusement, une femme rencontrée par hasard apportera à plusieurs reprises son aide précieuse dans les situations les plus désespérées. le style est assez cinématographique mais sans effet spéciaux, l'ambiance est lourde et menaçante avec un soupçon de romantisme et un peu d'humour, on a l'impression de voir un vieux film en noir et blanc sous-titré. D'ailleurs, ce film existe bel et bien : Confidential Agent, film de Herman Shumlin de 1945, avec Charles Boyer et Lauren Bacall, est une adaptation du roman de Graham Greene L'agent Secret. Vous pouvez en voir un court extrait sur Babelio. CQFD.
Commenter  J’apprécie          151



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (12)voir plus