AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marcelle Sibon (Autre)
EAN : 9782221002339
325 pages
Éditeur : Robert Laffont (01/02/1979)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 44 notes)
Résumé :
D. est chargé de négocier un achat de charbon vital pour l'économie de son pays et la victoire de son parti. Mais sur le bateau qui le conduit à Douvres, il repère l'agent L., son principal concurrent...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Eric75
  18 mai 2012
Ce roman d'espionnage a été publié en 1939, c'est dire s'il s'agit là d'un brontosaure de la littérature d'espionnage ("Le troisième homme" n'est paru qu'en 1950, "Notre agent à La Havane" en 1958). Une guerre civile fait rage dans un pays d'Europe qui n'est jamais cité, nous sommes aux prémisses de la seconde guerre mondiale. Un émissaire, appelé D. vient négocier en Angleterre une livraison de charbon, ce qui devrait relancer l'ouverture des puits de mine anglais et soutenir les partisans du camp de D. restés au pays. Des intérêts énormes sont en jeu, et les adversaires de D. (représentés par le mystérieux L.) font tout pour l'empêcher de parvenir à ses fins et pour récupérer le marché, allant jusqu'au meurtre. On est là dans une ambiance hitchcockienne, où le héros, qui agit seul, ne peut plus faire confiance en ses amis, car ceux-ci sont peut-être passés à l'ennemi et peuvent attenter à sa vie. Heureusement, une femme rencontrée par hasard apportera à plusieurs reprises son aide précieuse dans les situations les plus désespérées. le style est assez cinématographique mais sans effet spéciaux, l'ambiance est lourde et menaçante avec un soupçon de romantisme et un peu d'humour, on a l'impression de voir un vieux film en noir et blanc sous-titré. D'ailleurs, ce film existe bel et bien : Confidential Agent, film de Herman Shumlin de 1945, avec Charles Boyer et Lauren Bacall, est une adaptation du roman de Graham Greene L'agent Secret. Vous pouvez en voir un court extrait sur Babelio. CQFD.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
franksinatra
  30 juin 2020
Le grand écrivain catholique britannique, ancien agent secret lui-même durant la seconde guerre mondiale, publie en 1939 ce roman d'espionnage qui est aussi un véritable roman d'atmosphère et de caractères, comme le fera son compatriote John le Carré bien des années plus tard. Ce roman précède d'autre romans d'espionnage comme "le troisième homme" ou "notre agent à la Havane" parus tous deux dans les années 50 et qui sont des oeuvres sans doute plus connues. Monsieur D., un agent secret, est investi d'une mission en Angleterre : négocier l'achat de charbon, matière première qui pourrait permettre de renverser le cours des choses dans la guerre civile qui ravage son pays. Dans un monde où la peur, la douleur et la mort rôdent en permanence, où la confiance est un luxe que l'on ne peut se permettre, D. devra lutter contre l'agent L., son homologue de l'autre camp, qui le traque et le menace, contre les traîtres de son propre camp qui n'hésitent pas à aller jusqu'au meurtre, mais aussi contre ses propres peurs et ses propres démons, aidé en cela par une jeune femme rencontrée lors de son arrivée à la douane sur le sol britannique. Cette dernière, toujours présente aux bons moments, finira par s'amouracher de cet anti-héros en lui redonnant un peu d'espoir en l'avenir. Compte tenu des indices d'époque et de lieu laissés par l'auteur, il est difficile de ne pas penser à la guerre civile espagnole, avec D. le républicain et L. le nationaliste, même si Greene ne la nomme jamais vraiment. Difficile aussi de ne pas s'interroger comme D. de façon désespérée sur le sens de la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
liberliger
  14 octobre 2012
Pleine d'action et de suspense, la mission en Angleterre d'un envoyé des républicains espagnols. Un roman d'espionnage mais aussi une interrogation désespérée sur le sens de la vie.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   29 novembre 2015
- Je ne suis pas encore habitué, dit-il, à vos repas copieux. Dans le pays d'où j'arrive, nous avons perdu l'habitude de manger.
- Mais c'est nécessaire de manger.
- Oh! nous avons trouvé un moyen peu coûteux. Nous regardons les images qui représentent de la nourriture... dans les magazines illustrés, au lieu de manger...
Commenter  J’apprécie          140
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2013
Les poètes du XVIIIe  siècle écrivent qu’on peut donner son cœur à tout jamais. Ce n’est pas vrai selon les psychologues modernes, mais l’on peut avoir tant de chagrin et tant de désespoir qu’on se rétracte devant la possibilité de sentir une fois de plus. Impuissant, perdu, il restait devant la porte toujours ouverte de cet hôtel sordide où les chambres se louaient à l’heure.
Commenter  J’apprécie          41
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2013
Il détestait la violence physique ; tuer un homme d’une balle, être tué soi-même, étaient des actes mécaniques en conflit seulement avec la volonté de vivre ou la crainte de souffrir. Mais les coups de poing étaient une autre chose, les coups de poing sont humiliants ; être battu vous place dans une position avilissante par rapport à l’assaillant ; il détestait cette idée autant qu’il détestait l’idée d’une certaine promiscuité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2013
Il avait imaginé que la méfiance, qui était l’atmosphère même de sa vie, venait de la guerre civile, mais il commençait à croire qu’elle existait partout : elle faisait partie de la vie humaine. Les gens n’étaient unis que par leurs vices ; il y avait un point d’honneur chez ceux qui pratiquaient le vol et l’adultère.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   09 janvier 2013
On eût dit qu’un certain code de foi et de moralité avait été perdu voilà des siècles et que le monde était en train de s’efforcer à le reconstruire, en se servant de désirs subconscients et du témoignage peu valable de la mémoire humaine… peut-être même de certains hiéroglyphes gravés sur la pierre.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Graham Greene (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Graham Greene
Brighton Rock (2011), un drame anglais réalisé par Rowan Joffe avec Sam Riley, Andrea Riseborough et Helen Mirren. Trailer
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Graham Greene, in english in the text !

Orient Express ?

Orient Express Train
Stamboul Train

5 questions
20 lecteurs ont répondu
Thème : Graham GreeneCréer un quiz sur ce livre