AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de afleurdemots


afleurdemots
  24 septembre 2013
Parmi les points forts, soulignons la rigueur et les efforts de documentation de l'auteur concernant les milieux de l'industrie pharmaceutique et de la recherche scientifique. L'auteur parsème son récit d'explications quant au circuit du médicament et au milieu de la recherche en mettant en avant les points essentiels à la compréhension de l'intrigue sans toutefois noyer le lecteur sous des renseignements inutiles. J'ai été en outre agréablement surprise de voir des descriptions de certaines techniques (j'ai notamment en tête celle d'une électrophorèse) avec une remarquable précision.

L'intrigue est elle aussi menée avec minutie de façon cohérente et sans descriptions inutiles qui pourraient altérer le rythme. D'une façon générale, j'ai adoré toute la facette scientifique du livre allant des descriptions de la firme pharmaceutique aux projets machiavéliques (mais si bien trouvés !) de la Bendix Schere qui nous sont dévoilés dans la dernière partie du roman. Enfin, l'intrigue conserve un bon rythme tout son long ce qui est plutôt admirable compte tenu des presque 900 pages du roman. Il faut dire que les chapitres sont courts avec des changements de narration et une action omniprésente.

Autre point fort : les personnages. Et je pense notamment à Montana Bannerman, personnage féminin de premier plan que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre dans cette aventure. J'ai adoré son tempérament de femme indépendante, émancipée, très attachée à sa liberté, relativement solitaire, et vivant seule dans un cottage avec ses deux chats. Elle présente une personnalité et une philosophie proche des miennes. La majorité du temps, j'aurais eu les mêmes réactions qu'elle. Je crois que c'est une des premières fois où je me sens autant en « osmose » avec un personnage. J'ai également trouvé que le duo qu'elle formait avec son père, un chercheur renommé et au caractère bien trempé, très attachant et leur relation très touchante.

J'ai été assez surprise par les quelques scènes plutôt gores du livre. Sans trop en dévoiler, la mort s'invite à pas mal de reprise au cours de l'intrigue et de manière souvent si brutale (et sordide) que j'avais parfois l'impression de me trouver face à une version écrite de « Destination finale ». Si je tourne facilement de l'oeil devant un film d'horreur, c'est rare que je me sente « horrifiée » en lisant un livre, pourtant difficile de rester impassible devant certaines scènes de « Alchimiste ». Peter James a l'art de faire des descriptions capables de vous retourner l'estomac. Mais j'ai trouvé que ça apportait une véritable tension à l'intrigue et que c'était bien dosé (oui, j'aime bien flipper).

Parmi les points faibles, je déplore un début de lecture assez chaotique. le premier chapitre est en effet très déstabilisant. Il est assez laborieux à lire et sans lien apparent avec la trame du livre. Il faudra d'ailleurs attendre la dernière partie du roman pour en comprendre le sens. de même, le choix de narration qu'a fait l'auteur, à savoir un changement de point de vue à chaque chapitre, s'il se révèle judicieux car octroyant un bon rythme à l'intrigue est cependant très déstabilisant au départ, notamment en raison du nombre considérable de protagonistes. Aussi, l'auteur joue beaucoup sur le temps. de chapitre en chapitre, il nous balade à des dates différant de plusieurs mois ou années avec certains chapitres se déroulant plusieurs décennies auparavant. Mais passé un petit temps d'adaptation, on se retrouve rapidement happé dans l'intrigue.

Autre point « décevant » : si j'ai beaucoup apprécié tout l'aspect scientifique du livre, j'ai en revanche été rebutée par la part que Peter James accorde à l'occultisme dans l'intrigue. Cet aspect apparaît dès les premiers chapitres mais sans qu'on parvienne à en découvrir le lien avec l'intrigue principale. S'ils aident à créer une certaine tension et à offrir une ambiance digne des romans de Stephen King, j'avoue que tous les chapitres concernant l'occultisme ne m'ont pas autant captivée que l'aspect purement scientifique. Pris séparément, chacun apporte des qualités à l'intrigue mais j'ai eu du mal à voir surnaturel et recherche médicale cohabiter dans cette intrigue. Et en dépit d'une tentative de l'auteur pour « rationaliser » la part de surnaturel de l'intrigue à certains moments, il y a finalement une grande part de fantastique qui ne m'a pas convaincue. Je crois que c'est d'ailleurs le point qui m'a le plus déçu. J'aurais préféré une intrigue « rationnelle » de A à Z à une histoire basculant dans le surnaturel, un aspect selon moi d'autant plus superflu que la partie scientifique et cartésienne de l'intrigue se suffit à elle-même.

Certains aspects du dénouement ne m'ont pas réellement surprise. Je m'attendais à certains des coups de théâtre mis en place par l'auteur. Si la fin n'est pas éblouissante selon moi, elle me satisfait.

Un bon thriller où se mêle action, tension, horreur et aussi amour, bref tous les ingrédients pour tenir le lecteur en haleine pendant plus de 800 pages. Un bon moment de lecture !
Lien : http://afleurdemots.nhost.me..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus