AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791028111663
Éditeur : Bragelonne (04/07/2018)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Monty Bannerman eut tout d'abord du mal à croire le journaliste venu lui raconter une histoire extravagante à propos de l'un des géants de l'industrie pharmaceutique, la compagnie qui venait justement de racheter le laboratoire de son père, prix Nobel de Chimie.

Mais en quelques semaines, une succession d'événements viennent confirmer la réalité de ces ahurissantes conclusions.

Derrière la façade respectable d'une multinationale préte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
IreneAdler
  01 septembre 2014
La pharmacie pour dominer le monde ? Pourquoi pas, en effet. Après tout, qui sait ce qu'il se trame dans les labos des grandes entreprises pharmaceutiques ? le tout mâtiné d'un peu de satanisme, ma foi, pourquoi pas. Science et alchimie ne sont que les deux faces d'une même pièce, l'une faisant avancer l'autre ; la sagesse populaire ne dit-elle pas que les scientifiques se prennent parfois pour Dieu ?
C'est un roman assez plaisant, qui se laisse lire pour qui accepte les partis pris de l'auteur, une sorte de Maxime Chattam anglais. Idéal pour l'été pour qui veut jouer à se faire frisonner sous le chaud soleil méditerranéen.
Il y a quand même des choses à redire. Je ne sais pas si ça tient à la traduction, mais les histoires d'amour anglo-saxonnes me semblent présentées de manière particulièrement niaises. Ils sont généralement fous amoureux au bout de 3 baisers et ne peuvent plus s'appeler autrement que "Chéri/e" (oui, sans doute c'est un détail mais 10 dans la même page c'est horripilant) Et surtout, surtout, pourquoi les éditeurs n'embauchent-ils plus de relecteurs ? le nombre de coquilles est assez invraisemblable ; c'est désagréable à la lecture et franchement, ça nuit à la crédibilité de l'éditeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
afleurdemots
  24 septembre 2013
Parmi les points forts, soulignons la rigueur et les efforts de documentation de l'auteur concernant les milieux de l'industrie pharmaceutique et de la recherche scientifique. L'auteur parsème son récit d'explications quant au circuit du médicament et au milieu de la recherche en mettant en avant les points essentiels à la compréhension de l'intrigue sans toutefois noyer le lecteur sous des renseignements inutiles. J'ai été en outre agréablement surprise de voir des descriptions de certaines techniques (j'ai notamment en tête celle d'une électrophorèse) avec une remarquable précision.
L'intrigue est elle aussi menée avec minutie de façon cohérente et sans descriptions inutiles qui pourraient altérer le rythme. D'une façon générale, j'ai adoré toute la facette scientifique du livre allant des descriptions de la firme pharmaceutique aux projets machiavéliques (mais si bien trouvés !) de la Bendix Schere qui nous sont dévoilés dans la dernière partie du roman. Enfin, l'intrigue conserve un bon rythme tout son long ce qui est plutôt admirable compte tenu des presque 900 pages du roman. Il faut dire que les chapitres sont courts avec des changements de narration et une action omniprésente.
Autre point fort : les personnages. Et je pense notamment à Montana Bannerman, personnage féminin de premier plan que j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre dans cette aventure. J'ai adoré son tempérament de femme indépendante, émancipée, très attachée à sa liberté, relativement solitaire, et vivant seule dans un cottage avec ses deux chats. Elle présente une personnalité et une philosophie proche des miennes. La majorité du temps, j'aurais eu les mêmes réactions qu'elle. Je crois que c'est une des premières fois où je me sens autant en « osmose » avec un personnage. J'ai également trouvé que le duo qu'elle formait avec son père, un chercheur renommé et au caractère bien trempé, très attachant et leur relation très touchante.
J'ai été assez surprise par les quelques scènes plutôt gores du livre. Sans trop en dévoiler, la mort s'invite à pas mal de reprise au cours de l'intrigue et de manière souvent si brutale (et sordide) que j'avais parfois l'impression de me trouver face à une version écrite de « Destination finale ». Si je tourne facilement de l'oeil devant un film d'horreur, c'est rare que je me sente « horrifiée » en lisant un livre, pourtant difficile de rester impassible devant certaines scènes de « Alchimiste ». Peter James a l'art de faire des descriptions capables de vous retourner l'estomac. Mais j'ai trouvé que ça apportait une véritable tension à l'intrigue et que c'était bien dosé (oui, j'aime bien flipper).
Parmi les points faibles, je déplore un début de lecture assez chaotique. le premier chapitre est en effet très déstabilisant. Il est assez laborieux à lire et sans lien apparent avec la trame du livre. Il faudra d'ailleurs attendre la dernière partie du roman pour en comprendre le sens. de même, le choix de narration qu'a fait l'auteur, à savoir un changement de point de vue à chaque chapitre, s'il se révèle judicieux car octroyant un bon rythme à l'intrigue est cependant très déstabilisant au départ, notamment en raison du nombre considérable de protagonistes. Aussi, l'auteur joue beaucoup sur le temps. de chapitre en chapitre, il nous balade à des dates différant de plusieurs mois ou années avec certains chapitres se déroulant plusieurs décennies auparavant. Mais passé un petit temps d'adaptation, on se retrouve rapidement happé dans l'intrigue.
Autre point « décevant » : si j'ai beaucoup apprécié tout l'aspect scientifique du livre, j'ai en revanche été rebutée par la part que Peter James accorde à l'occultisme dans l'intrigue. Cet aspect apparaît dès les premiers chapitres mais sans qu'on parvienne à en découvrir le lien avec l'intrigue principale. S'ils aident à créer une certaine tension et à offrir une ambiance digne des romans de Stephen King, j'avoue que tous les chapitres concernant l'occultisme ne m'ont pas autant captivée que l'aspect purement scientifique. Pris séparément, chacun apporte des qualités à l'intrigue mais j'ai eu du mal à voir surnaturel et recherche médicale cohabiter dans cette intrigue. Et en dépit d'une tentative de l'auteur pour « rationaliser » la part de surnaturel de l'intrigue à certains moments, il y a finalement une grande part de fantastique qui ne m'a pas convaincue. Je crois que c'est d'ailleurs le point qui m'a le plus déçu. J'aurais préféré une intrigue « rationnelle » de A à Z à une histoire basculant dans le surnaturel, un aspect selon moi d'autant plus superflu que la partie scientifique et cartésienne de l'intrigue se suffit à elle-même.
Certains aspects du dénouement ne m'ont pas réellement surprise. Je m'attendais à certains des coups de théâtre mis en place par l'auteur. Si la fin n'est pas éblouissante selon moi, elle me satisfait.
Un bon thriller où se mêle action, tension, horreur et aussi amour, bref tous les ingrédients pour tenir le lecteur en haleine pendant plus de 800 pages. Un bon moment de lecture !
Lien : http://afleurdemots.nhost.me..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
taotesf
  01 avril 2013
Très bon thriller qui entraîne, le lecteur facilement, grâce à l'histoire des laboratoires pharmaceutiques avec des personnages attachants. Dommage qu'il y ait une dérive fantastique à la fin du livre qui devient alors invraisamblable. Une fin plus juridique ou plus dans la réussite pharmaceutique aurait bienvenue. Sinon reste un très bon et long moment de lecture
Commenter  J’apprécie          20
Sumariner
  26 juillet 2014
Excellent thriller !
Commenter  J’apprécie          40
BreizhBabycakes
  17 avril 2015
Je n'ai pas pu lâcher ce livre jusqu'à la dernière page ! Excellent thriller !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2013
Il se sentit soudain intimidé, en raison de la puissance de celui qu’il allait rencontrer. Il comprit que le chauffeur de taxi avait éprouvé cette même terreur et que c’était la raison pour laquelle il avait refusé d’aller plus loin. C’était une contrée où l’histoire portait témoignage des légendes, où la preuve recherchée par le reste du monde était toujours sous clé, une région où un secret pouvait demeurer inviolé dans les montagnes pendant des siècles, des millénaires. Ou bien pouvait être perdu à jamais, comme celui de la clavicule de Salomon.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2013
Dans ce désert, Moïse avait guidé les enfants d’Israël. C’était à son tour, à présent, d’être guidé à travers ce même désert, de marcher sur ces traces immémoriales, et bientôt, il se tiendrait sur les épaules d’un géant. Le Sermon de la montagne avait été prononcé sur les flancs de celles qui se dressaient à l’horizon. L’histoire de la chrétienté s’enracinait dans les grains de sable de ce désert.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2013
Le silicium était tiré du sable. Deux grains de poussière avaient provoqué le Big Bang – toute la Création. La puce de silicium était née de quelques grains de sable. La chimie… Tout était chimie. Aujourd’hui, on pouvait concevoir un ordinateur plus petit qu’un grain de sable.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2013
Ceux qui vivent dans le péché de nature ont l’âme tournée vers ce que la nature désire, mais ceux qui vivent en accord avec l’Esprit saint ont l’âme tournée vers ce que l’Esprit saint désire. L’âme du pécheur est Mort mais l’âme dominée par l’Esprit saint est Vie et Paix.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   23 novembre 2013
L’industrie phar­maceutique n’est intéressée que par une seule et unique chose : le profit.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Peter James (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter James
Des enfants trop parfaits, de Peter James chez Fleuve Éditions
Naomi et John ont perdu leur fils unique, emporté par une maladie génétique rare à l'âge de 4 ans. Aujourd'hui, des années plus tard, ils se sentent enfi n prêts à refonder la famille dont ils ont toujours rêvé. Lorsqu'ils entendent parler du docteur Dettore, généticien visionnaire, ils voient en lui l'homme providentiel. Dettore connaît une méthode infaillible pour que leur prochain enfant ne soit pas atteint de la même pathologie. Comment résister à la promesse d'un bébé en bonne santé ? Ils auraient pourtant dû être alertés par la liste qu'on leur a remise : choix de la couleur des yeux, de la taille, des traits de caractère, des aptitudes sportives... Trop tard pour faire marche arrière. Naomi est enceinte, et déjà quelque chose ne tourne pas rond.
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1594 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre