AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
4,11

sur 22 notes
5
8 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
1 avis
FabtheFab
  14 octobre 2021
Pony Jacobs entre en cours d'année de terminale dans un nouveau lycée, le lycée Hillcrest à Addison dans la banlieue de Dallas au Texas aux Etats-Unis d'Amérique. Il en est à son cinquième déménagement car son père est militaire et il a décidé cette fois de ne pas révéler qu'il est transgenre afin d'être considéré pleinement comme un garçon et de pas être harcelé, notamment pour les problèmes de toilettes. Il tombe amoureux de Georgia Roberts, une jeune fille intelligente et cultivée, passionnée de journalisme mais elle s'abrite derrière les apparences d'une lycéenne populaire, membre de l'équipe des pompom-girls, prête à tout pour ne pas écorner sa popularité et participant aux rituels d'épreuves successives contre l'équipe de football américain, censées être drôles. Elle est amie avec Mia Davis, cheffe des pompom-girls, Lauren Vargas et Cindy Roberts. Pony devient ami avec des lycéens, Wayne Gutter et Jake Carter et éprouve pour la première fois le plaisir d'être associé à une bande de garçons et à leurs supposées blagues viriles.

Tobly McSmith est un dramaturge qui parodie des séries TV. Il est transgenre et Stay Gold est son premier roman. Il vient de publier aux Etats-Unis d'Amérique un second roman, Stay cool.

Tobly McSmith démarre son roman comme une romance dans un lycée avec tous les codes des rituels lycéens aux Etats-Unis d'Amérique, il exagère le côté kitsch au point de saturer le roman jusqu'à l'excès, jusqu'à la nausée en détaillant la vie d'un lycée au Texas, des soirées dans les banlieues riches de Dallas, de la vacuité du quotidien de cette société capitaliste organisée autour des centres commerciaux, des stéréotypes véhiculés entre les filles inscrites chez les pompom-girls et les garçons dans l'équipe de football etc. Contrairement aux autres romans jeunes adultes sur l'identité transgenre, Tobly McSmith met en scène son héros après la transition sociale de celui-ci. Il pose donc un regard plus aiguisé sur les transitions physiques envisagées par le héros dans le contexte social des Etats-Unis, sans prise en charge financière ni de la testostérone ni de la mastectomie (25.000$) et surtout de l'identité sexuelle entre un garçon transgenre et une fille cisgenre a priori hétérosexuelle. Tobly McSmith ajoute donc des personnages adjuvants, l'ami du héros membre d'une communauté LGBTQi+ et un vieil acteur chez qui le héros travaille, qui n'a jamais pu vivre ouvertement son homosexualité dans une société corsetée afin d'interroger la place des minorités LGBTQi+ dans la société, les phénomènes de violence sociale, la pression des normes cisgenre et hétérosexuelles, la difficulté des familles à remettre en cause ses représentations. Beaucoup de questions sont posées frontalement, ce texte est beaucoup plus fort que ne pouvait le laisser présager sa couverture et ses premiers chapitres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
BOOKSANDRAP
  23 août 2021
Important, sensibilisant, très dur par moments mais très touchant.

Dans cette histoire on va suivre le quotidien de Pony un ado transgenre (à qui je me suis tout de suite attachée) et de Georgia qui se soucie un peu trop de ce que pensent les gens (j'ai eu un peu de mal avec cette dernière mais au fil des chapitres j'ai appris à la comprendre). On est à la fois dans une comédie romantique et à la fois dans un roman engagé qui prend aux tripes.


La plume est simple mais percutante, on ressent toutes les émotions que Tobly McSmith veut nous transmettre. On se sent aussi incompris et démunis mais aussi en colère contre ce que va vivre Pony. J'ai trouvé ce roman hyper important et juste. On saute d'un point de vue à un autre et ça rend le rythme très addictif.
C'est une jolie histoire d'amour que j'ai adoré voir naître. Je vous le recommande chaudement !


Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          80
AmelineC
  05 août 2021
Pony veut passer incognito dans son nouveau lycée. Il décide de rester en retrait et de ne dire à personne qu'il est un garçon transgenre. Son coeur s'emballe lorsqu'il rencontre Georgia. Tandis qu'ils se rapprochent de plus en plus, il sait qu'il va devoir être honnête avec elle...

A travers une plume simple et fluide, l'auteur nous raconte le quotidien de Pony, jeune ado transgenre. Il y a des passages difficiles qui nous mettent une bonne claque et nous font réaliser à quel point les personnes transgenres sont souvent incomprises. Malgré cette cruauté humaine, ce roman est un beau message d'amour et de tolérance plein d'optimisme.

J'ai beaucoup appris sur la transidentité, le combat mené par les associations transgenres, les mots à utiliser et à ne pas utiliser etc. Rien que pour ça, il faut le lire. C'est un sujet important et nous ne devons pas rester ignorants.

Ce n'est pas qu'un roman sur la transidentité, c'est aussi une histoire d'amour pleine d'émotions qui m'a mis du baume au coeur. Je me suis énormément attachée à Pony, mais aussi, à Georgia. On a le point de vue des deux personnages et cela nous permet de mieux les comprendre. La peur de l'image est aussi très présente. Georgia accorde trop d'importance à ce que les gens peuvent penser d'elle. C'est le personnage qui évolue le plus et qui nous surprend le plus.

Un grand bravo à Tobly McSmith pour cette histoire qui me marquera longtemps. Enorme coup de coeur pour ce roman ownvoice que je ne pouvais plus lacher. J'ai du mal à y mettre des mots justes tant il m'a scotché. Lisez-le !

TW : homophobie, transphobie, harcèlement, violences physiques et psychiques
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lirado
  25 septembre 2021
Jusqu'à il y a encore très peu de temps, la question de la transidentité n'était quasiment pas abordée en littérature jeunesse. Je me souviens quand même d'avoir lu dés 2005, La Face cachée de Luna de Julie-Anne Peters ( republié ensuite sous le titre Cette fille c'était mon frère) mais le sujet restait très marginal. Aujourd'hui on sent que les choses bougent et c'est une bonne chose.

Stay gold est avant tout une romance. Malheureusement si cette histoire d'amour entre Pony et Georgia est compliquée c'est parce que le garçon est transgenre. En effet, d'une part Pony craint la réaction de Georgia lorsqu'elle apprendra son secret ( et il s'est promis d'être honnête) et , d'autre part, Georgia aura en effet du mal à accepter la transidentité de Pony. L'intrigue va essentiellement se construire autour de cette amour « impossible » même si d'autres thématiques seront abordées.

J'ai beaucoup aimé ma lecture de Stay gold. Tobly McSmith offre une histoire simple et claire sur le quotidien d'un jeune lycéen transgenre encore en transition et qui va tomber amoureux d'une jeune fille qui ignore tout de sa situation. On apprend énormément de choses sur la transidentité et ce que ressentent les personnes transgenres face à des situations qui nous paraissent banales ( ne serait-ce qu'aller aux toilettes ou pouvoir s'habiller sans contrainte). Pony craint toujours qu'on le démasque et ne veut pas non plus qu'on ne le ramène qu'à sa transidentité ( comme dans son ancien établissement). Lorsqu'il tombe amoureux de Georgia on sent le conflit intérieur qu'il a en lui et on partage ses appréhensions.

J'ai aussi bien aimé le fait que Tobly McSmith donne le point de vue non seulement de Pony mais également de Georgia. Jeune fille tolérante, elle n'échappera pourtant pas à la peur de l'impact sur son image que susciterait sa relation amoureuse avec Pony si les gens apprenait qu'il est transgenre. Son évolution tout au long de Stay gold est réaliste, très intéressante et très positive.

Certains passages de Stay gold sont difficiles car la cruauté des propos de certains et le regard que portent d'autres sur la cause LGBTQIA est dur. La fin du roman est particulièrement marquante à ce titre mais la manière dont Tobly McSmith conclue son roman se veut très optimiste. Personnellement j'ai trouvé ce final un peu trop idéaliste mais le roman en lui-même n'aura eu de cesse de poser tout du long de bonnes questions et personnellement il m'aura beaucoup appris.
Lien : https://www.lirado.fr/stay-g..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
Unefilledencreetdepapier
  27 août 2021
Il n'y a rien à dire, ce livre fut pour moi un énorme coup de coeur. ♥️
C'était une lecture douce et légère mais aussi bouleversante et riche en émotions. Au côté de Pony et Georgia, on passe rapidement du rire aux larmes et des larmes aux rires.
Les personnages sont très attachants et pas seulement les principaux: j'ai eu un gros coup de coeur pour Ted London et la soeur de Pony. J'ai eu un peu de mal à apprécier Georgia que je trouvais trop clichée.
Évidemment le sujet de la transidentité est beaucoup abordé pourtant ce n'est pas lourd du tout. On voit les différentes réactions de la famille et des amis, de ceux qui l'acceptent et ceux qui ne l'acceptent pas, etc...
La fin est incroyable, je ne m'attendais pas à tous ces rebondissements. Ça fait passer un très beau message, que tout le monde devrait lire.
Stay Gold est vraiment le roman parfait à lire en été au bord de la plage (attention prévoyez des mouchoirs 🤧).
Commenter  J’apprécie          42
Ladroguerieecrite
  08 septembre 2021
Stay gold, est un roman sur la transphobie. On y suit Pony, un jeune homme transgenre qui intègre un nouveau lycée. Mais, lassé de toutes les questions à son encontre, il décide de ne rien dire...

Mais la suite des événements font, qu'il doit faire face à des personnages transphobes, assez durs dans leurs paroles. Ils utilisent un vocabulaire cru, et certains personnages sont même ignobles.

Ce n'est pas un roman facile à lire. Qui montre le besoin du militantisme, mais aussi la pression qu'on peut y subir. Qui parle de l'importance d'être soi, et de montrer que nous ne sommes pas seuls. Et surtout que notre orientation de genre & amoureuse, ne regarde que nous.

C'est un roman qui dénonce le fait de rester dans le placard, par peur de montrer qui on est vraiment par peur des représailles. Et qui monte la dure réalité du coming out face aux personnes intolérantes.

Stay gold est aussi un roman qui montre l'importance du soutien dans une famille. Et dans le sens inverse, comment ce manque de soutien nous détruit.

Et même si ce n'est pas la fin à laquelle je m'attendais, je trouve que Tobly McSmith a réussi à sensibiliser autour de la cause lgbtqia+, et je suis certaine que ce roman pourra en aider plus d'un.

Et évidemment, je comprends que certain.es propos/scènes aient pu déranger, (et m'ont dérangé) comme je le disais plus haut, ce n'est pas un roman simple à lire...

En espérant tout de même, qu'il vous donne envie
Avec tout mon amour Loéva
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
unehistoiredemots
  18 juillet 2021
C'est un roman qui m'a bouleversée. J'ai eu un énorme coup de coeur pour les personnages, l'histoire et les thèmes abordés.

Dès les premiers chapitres j'ai su que j'allais aimer ma lecture. Je me suis très rapidement attachée aux personnages.
J'ai eu un gros coup de coeur pour le personnage de Georgia. Elle m'a fait rire dès les premières pages. J'ai été touchée par sa passion pour le journalisme, sa situation familiale compliquée et surtout par l'importance qu'elle donne à l'avis des autres quitte à ne pas faire ce qu'elle aime.
Je me suis également très vite attachée au personnage de Pony qui m'a bouleversée par son mal-être physique, par le rejet auquel il fait fasse causé par une partie de sa famille et par la difficulté que c'est pour lui d'être une personne transgenre dans la vie de tous les jours.

J'ai beaucoup aimé le développement de la relation entre Pony et Georgia. Suivre les doutes et questions qui habitent chacun d'entre eux, à propos de la transidentité de Pony ou non, était intéressant mais surtout émouvant. Ils sont tellement mignons !
L'auteur a selon moi super bien géré son roman parce que même si la transidentité était le sujet principal, il n'a pas oublié de créer de créer des intrigues secondaires, notamment à travers le personnage de Georgia et des personnages secondaires.

J'ai apprécié la plume de l'auteur très fluide, légère et agréable à lire. La seule chose que je pourrai reprocher c'est que les chapitres étaient un peu longs.

Ce roman, en abordant le thème de la transidentité, m'aura beaucoup appris, que ce soit la bonne utilisation des pronoms ou le quotidien d'une personne transgenre. Je trouve que l'auteur soulève des questions très importantes notamment dans le fait de choisir de cacher ou non sa transidentité. C'est un sujet sur lequel il me reste encore beaucoup à apprendre mais je suis ravie d'avoir fait un premier pas en lisant ce roman.

Je vous recommande vivement de lire ce roman qui m'a émue aux larmes et pour lequel j'ai eu un énorme coup de coeur. En plus d'aborder un sujet important et de donner de la visibilité à la communauté LGBTQIA+, le roman permet de découvrir une histoire d'amour magnifique et des personnages très attachants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
HollySmith
  28 août 2021
Déjà, ce roman est hyper binaire. On a d'un côté les filles pom pom girls qui font du shopping, se maquillent et se racontent des potins. de l'autre les mecs machos qui fument de la drogue, jouent au foot et font des blagues de cul.
Le "héros" est est né femme mais veut devenir un garçon et son objectif ultime est de se faire retirer la poitrine. Il est obsédé par l'idée d'avoir plus de muscles et d'avoir l'air viril. Il se fait appeler Pony: rien que ce prénom, on sent qu'il est mal parti. Arrivé dans un nouveau lycée, il cherche à tout prix à cacher sa "transitude". Il tombe amoureux d'une fille, Georgia. D'abord il lui ment en ne lui disant pas qu'il est trans. Ensuite, il la HARCELE littéralement pour qu'elle sorte avec lui, il insiste alors qu'elle refuse plusieurs fois. Bref, un vrai psychopathe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Manonee03
  03 janvier 2022
Pony, Georgia, je viens de finir de découvrir votre histoire et mes yeux, mon coeur, mon corps entier pleure encore. S'il y a une seule chose que j'aimerais vous dire maintenant c'est : je vous aime. Merci d'exister et merci à Tobly McSmith de vous avoir fait naître.
Je n'ai pas pu décrocher mon regard de ces mots une seule seconde. Fermer le livre était à chaque fois une déchirure ; il fallait que je lise encore et encore, que je me rapproche de ces êtres merveilleux que vous êtes, Pony et Georgia.
Pony, tu es l'un des personnages les plus forts que j'ai rencontré de toute ma petite vie de lectrice. Tu ne le crois pas toi même mais je vais le répéter comme Ted London te l'as répété : tu es fort. Tu es beau, tu es courageux, tu es touchant. Tu es incroyable. Tes pensées m'ont brisé le coeur, parfois. Et j'en voulais à la Terre entière, souvent. J'avais envie de hurler, de crier au monde entier que tu n'es pas un monstre. Que personne ne l'est. Je souhaitais me battre à tes côtés, et pas une seule seconde j'avais envie de t'abandonner. Tu es un roi, Pony. N'en doute jamais. Tu es un modèle. Un modèle que tout le monde devrait suivre.
Georgia, tu es aussi incroyable que Pony. Tu représente tous les clichés que l'on peut retrouver dans les romans adolescents : pom-pom girl populaire dont l'image qu'elle renvoie est plus importante que ses propres sentiments, passionnée par les soirées avec ses amies, et attirant tous les garçons qui passent à côté d'elle. Pourtant, Georgie, tu as fini par briser tous les clichés, un par un, et tu t'es retrouvée, affirmée, épanouie. Tu t'es écoutée. Et ça m'a fait un bien fou. Tu ne peux même pas savoir à quel point je suis fière de celle que tu es. Tu ne même pas savoir à quel point ton dernier article m'a redonné espoir en l'humanité et m'a fait verser toutes les larmes de mon corps.
Pony, Georgia, vous faites des étincelles, vous faites rire, vous faites pleurer. Vous rendez fière des minorités qui ne sont pas assez entendues. Vous avez grandis ensemble, sous mes yeux, et vous m'avez fait grandir moi aussi. Vous m'avez donné envie de me montrer tel que je suis et de ne plus jamais me cacher derrière un masque qui ne me correspond pas. Vous m'avez donné du courage et vous en donnerai à n'importe qui d'autre que vous rencontrerez.
Vous ai-je déjà dit que je vous aime ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
missalexia79
  01 novembre 2021
je pense que c'est le premier roman que je lis sur la sexualité et surtout sur la transidentité. Ce livre est assez romancée, tout tourne autour des deux personnages principaux: Pony et Georgia. Pony cache un lourd secret, il est trans, alors pour éviter les représailles, il préfère rester « normal ». Comme tout est nouveau, il hésite à s'engager davantage pour la lutte Lgtb+ et il rejette presque le mouvement pour être invisible.
Georgia à tout pour être heureuse, elle est cheerleader, elle est populaire, le gars le plus populaire lui court après. Et pourtant, au fond d'elle, ce n'est pas elle. Elle a peur du jugement de tous, elle n'ose pas faire ce qu'elle aime: écrire et surtout elle a peur d'être à nouveau oublier et rejeter. Deux personnages très contrastés et pourtant qui vont réussir à s'entendre.
J'ai aimé les deux personnages meme si Pony s'est clairement distingué dans mon choix. Ce roman permet de connaître les difficultés que rencontrent ces personnes: le fait d'être rejeté par sa famille, ses amis. Les violences physiques, les insultes. Tous ces faits qu'on ignore ou pas. La lutte continue tous les jours à notre échelle, on peut tous agir à notre façon.
Voici quelques titres de chansons qui peuvent vous intéresser: Lola de the Kinks et Walk on the Wild Side.
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1254 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre