AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Monsieur Jean a un plan (10)

lejardinauxlivres
lejardinauxlivres   01 juin 2018
Il avait toujours considéré comme un privilège de pouvoir embellir la vie d'autrui.
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
Parfois, il ne faut pas grand-chose pour imprimer une nouvelle direction aux rouages compliqués de la vie. Un petit geste, un conseil subtil ou un signe du destin suffisent.
(…)
Il arrive qu'un esprit bienveillant s'immisce directement dans notre vie, mais c'est aussi à nous de donner un sens plus profond à notre existence - ou à celle d'un autre. Au moyen d'un bon conseil, d'une aide invisible, d'une petite supercherie. Ou d'un brownie au chocolat naturellement. (p.235)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
- Ah, vous savez, monsieur von Willenberg, expliqua Monsieur Jean tandis que son sourire débonnaire s'élargissait encore, les questions vraiment importantes restent toujours un mystère. (p.209)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
Si l'on veut être honnête, de très nombreuses personnes ont juste contribué à une très petite fête. Certaines n'étaient pas au courant avant, voilà tout. (p.208)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
- Une foule de gens, ça n'a rien de spécial. Plus vous assemblez de gens, plus il sont ordinaires.
- Vraiment ? demanda Monsieur Jean amusé en s'asseyant à côté d'elle (…). Et qu'est-ce qui te fait dire ça ?
- Quand une personne est seule, expliqua la fillette, elle réfléchit beaucoup. S'il y en a deux, elles se disputent de temps en temps, mais peuvent encore bien jouer ensemble. Si vous avez une classe entière, tout le monde est vache avec tout le monde. (p.183)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
Il sera bientôt absent, on remarquera alors probablement bien plus sa non-présence qu'on ne remarquait sa présence coutumière (car un homme comme Amir n'est jamais malade et n'a aucune raison de ne pas venir au travail). On constatera que certaines choses ne se déroulent pas aussi facilement que d'habitude. (p.164)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
"Tu es un incorrigible gentleman pétri de sens du devoir, Jean." (p.135)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
Car savoir imposer une présence était un art. mais savoir se dissiper dans l'air en était un plus grand encore. (p.121)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
Considérer de temps en temps les choses sous un autre angle, c'était sans doute la meilleure façon de faire. (p.87)
Commenter  J’apprécie          00
zazimuth
zazimuth   29 juillet 2018
Bref, il était partout bien qu'on ne le vît nulle part - et, avec ça, toujours à son poste et disponible. Tous les jours de l'année, à toute heure de la nuit. Monsieur Jean n'était jamais malade et ne semblait jamais prendre de vacances non plus.
Sophie avait l'impression qu'on avait construit l'hôtel autour du lui, ou qu'il était l'hôtel même et que tout le reste ne servait qu'à être régenté par lui : une boîte magique de sa volonté, dont le seul but était de faire le bonheur des clients pendant leur bref séjour dans cette maison distinguée. (p.63-64)
Commenter  J’apprécie          00


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

    Autres livres de Thomas Montasser (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

    Françoise Sagan : "Le miroir ***"

    brisé
    fendu
    égaré
    perdu

    20 questions
    2064 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre