AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations sur Le célèbre catalogue de Walker & Dawn (23)

Armando98
Armando98   26 mai 2019
Maman m’appelle « L’autre ». d’habitude, elle rajoute un mot derrière, au hasard. « L’autre imbécile. » « L’autre idiote » « L’autre bonne à rien. » Quand elle est de bonne humeur, elle m’appelle simplement : « L’autre là » (………)
Et pour finir, moi, je sais que je suis « la fille qui ne peut pas pleurer » car ça ne m’est jamais arrivé.
Mais attention : j’ai beau ne pas pleurer, ça ne veut pas dire que je suis heureuse. Au contraire, je ne me sens presque jamais heureuse, sauf quand je suis avec Min et mes amis. Dans ces cas-là, j’ai subitement l’impression que le soleil revient, j’ai envie de fermer les yeux, de sourire et de me mettre à danser.
Commenter  J’apprécie          70
Ileauxtresors
Ileauxtresors   28 février 2021
Nous étions les maîtres du monde. Des barbares et des guerriers, des pirates qui venaient de trouver le coffre au trésor. Nous étions de ceux qui ont réalisé leurs rêves.
Commenter  J’apprécie          60
Ileauxtresors
Ileauxtresors   09 novembre 2018
Le Catalogue, tout le monde le sait, c'était le CÉLÈBRE CATALOGUE DES BONNES AFFAIRES DE MISTER WALKER & MISS DAWN. LES PRIX LES PLUS BAS ! - DÉPENSEZ BIEN VOTRE ARGENT ! - REMBOURSEMENT GARANTI !
D'après la publicité, c'était le deuxième livre le plus lu en Amérique après la Bible. À mon avis, c'était même le premier, notamment parce que peu de gens de ma région savaient lire. Au moins, le catalogue avait des images.
Oui, des images. Deux mille pages remplies d'objets en tout genre ; chacun avait droit à un beau dessin détaillé, c'était comme avoir le véritable article sous les yeux.
Commenter  J’apprécie          42
LivresdAvril
LivresdAvril   06 avril 2021
Nous étions quatre à être partis.
P'tit Trois le courageux, qui voulait croquer la vie.
Eddie le chaman, qui voulait découvrir ses secrets.
Min, qui était petit, mais grand quand il le fallait.
Et Julie l'invulnérable, qui voulait être heureuse. (p. 401)
Commenter  J’apprécie          30
LivresdAvril
LivresdAvril   03 avril 2021
Le fait est que la veuve Lorence était une petite vieille voûtée, aussi douce et gentille qu'un général de corps d'armée. C'était elle dont l'haleine sentait la merde de poisson-chat, d'après René. Oh, je ne m'étais pas approché pour vérifier, mais j'avais vraiment mal pour Minnie, sa nièce, qui était forcée de voyager avec cette vieille bique jusqu'à Cairo, dans l'Illinois. (p. 165)
Commenter  J’apprécie          30
Sovane
Sovane   23 janvier 2020
- Il y a quelques temps, j'ai lu le livre d'un écrivain qui s'appelle Mark Twain, justement.
- Quel genre de livre ?
- Oh, c'est un beau livre : ça parle d'un garçon, Huck, qui trouve un trésor et qui devient très riche. L'ennui, c'est qu'une fois qu'il est riche, il doit aller à l'école. Alors il décide de s'enfuir et de s'embarquer avec un de ses amis, un esclave, sur un radeau. Avec ce radeau, ils descendent le Mississippi...
- Mouais, a bougonné P'tit Trois. C'est crétin.
- Non, c'est l'un des plus beaux romans que...
- Moi je dis que c'est crétin car c'est le contraire de ce qu'on fait, nous. C'est vrai, quoi, ce Huck a un trésor, mais au lieu d'être content de sa vie, il file vers le sud. Alors que nous, on le cherche ce trésor, c'est pour ça qu'on remonte le grand fleuve, exactement l'inverse de ce qu'il fait ! (p. 162)
Commenter  J’apprécie          30
Armando98
Armando98   26 mai 2019
Je n’étais qu’une gamine, Byrne et la police étaient trop puissants pour que je puisse les affronter. Mais ce n’était pas une raison pour courber l’échine. : le bayou m’avait appris qu’une simple pluie, goutte après goutte, peut acquérir assez de force pour faire céder les digues d’un fleuve.
Commenter  J’apprécie          30
IdeesLivres
IdeesLivres   30 janvier 2020
Malgré tout, un vrai chef ne doit pas se mettre en avant, il doit être choisi et acclamé par son peuple. J’ai donc attendu d’être acclamé en songeant déjà à ce que je dirais avant d’accepter, non, non, je ne suis pas à la hauteur, vous êtes trop gentils, des choses dans ce goût-là, la modestie incarnée, quoi. Au lieu de ça, Eddie a prétendu que c’était à lui d’être le chef car il était un chaman qui savait parler aux alligators ; Joju, elle, pensait que cette mission lui revenait car elle était la plus dégourdie de la bande, et Min lui-même donnait l’impression d’avoir son mot à dire en agitant la montre. J’ai laissé échapper un soupir. Avec des sujets pareils, un chef aurait de quoi perdre patience. Après quoi, j’ai envoyé un coup de poing dans le ventre d’Eddie. Un coup qui a failli le faire pleurer mais qui a surtout donné lieu à une bagarre en bonne et due forme. Au bout du compte, tout le monde a compris que ce serait moi le chef, fin de la discussion.
Commenter  J’apprécie          20
Jangelis
Jangelis   23 novembre 2019
Il n’y avait guère de raison d’espérer, mais c’était déjà un point de départ. Et il y a des fois où un point de départ suffit amplement.
Commenter  J’apprécie          20
Armando98
Armando98   23 mai 2019
Je ne vous raconte pas la java que nous avons faite dès que Jack a disparu au bout du sentier. J’ai pris dans mes bras Joju, qui a pris dans ses bras Eddie, qui m’a pris dans ses bras. On était tellement contents qu’on a même failli prendre le poney dans nos bras.
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    2372 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre