AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Bubu-le-bourguignon


Bubu-le-bourguignon
  11 mars 2013
L'histoire se passe au début de la première guerre mondiale. Comme tout conflit, des familles déplorent la perte d'un de leur membre, tué sur un front.
La famille Morisson, vivant dans le pays de Galles, vient d'apprendre qu'un oncle est décédé. le père de famille, lui, est sur le front de France. L'ainé des enfants, Mickaël, décide de s'engager dans la marine de commerce. Il faut bien ramener de l'argent pour survivre. Sa mère lui donne le nom d'un capitaine au long cours qu'a connu l'oncle, peut être sera t il de quelconque utilité.
New York, un mois plus tard. le commodore Turner, commandant du Lusitania, s'apprête à partir en mer. Alfred Vanderbilt, milliardaire américain, embarquera à bord du bateau avec un prototype de locomotive électrique, la dernière innovation de ses industries. Elbert Hubbard, philosophe, part pour la capitale autrichienne, espérant faire arrêter cette guerre. Et Mickaël Morison matelot à bord du Lusitania s'apprête à vivre une aventure hors du commun.

Les auteurs (Patrice Ordas et Patrick Cothias : scénario; Jack Manini : dessin) nous narrent à leur façon la tragédie du Lusitania, simple paquebot de croisière, qui a coulé à proximité de l'Irlande le 7 mai 1915.

Ce premier tome permet la mise en place des divers acteurs (réel et fictif) avant d'affronter le naufrage (Titre du tome 2 : 18 minutes pour survivre).
Pour le moment, ce premier tome nous amène doucement vers l'intrigue et le dessin de Jack Manini est tout simplement superbe de réalisme.

Leur vision de cette histoire peut tirer du romanesque comme le film "Titanic" de Cameron. Il faut donc lire la suite (série prévue en 3 tomes) pour en juger la finalité.
Commenter  J’apprécie          110



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus