AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Amindara


Amindara
  04 décembre 2019
Les amis, voici un livre à côté duquel il ne faut pas passer !

Bon, celui-là, je le zieute depuis qu'il est sorti, mais je n'avais jamais pris le temps de le lire, j'avais toujours d'autres choses à lire avant. du coup, quand j'ai vu que Marie Pavlenko serait en dédicace au salon du livre, je me suis dit « allez hop, je vais me l'acheter pour me le faire dédicacer et ça le fera remonter dans ma liste des priorités ». Parce que oui, il faut que je vous dise quand même, que sur la liste des livres que j'ai envie de lire, ceux que je possède chez moi sont prioritaires sur ceux que je peux emprunter à la bibliothèque. Cherchez pas, c'est comme ça, à un moment, il faut faire des choix !

Bref ! Je l'ai acheté, j'ai fait la queue pour avoir ma petite signature, et je l'ai lu. Non, pardon, je l'ai dévoré, adoré, un coup de coeur. Oui, vraiment.

Pourquoi ? Pour plein de raisons. Déjà Déborah est la reine de la scoumoune (c'est pas moi qui le dit, c'est Marie Pavlenko), ce qui donne lieu à des situations vraiment marrantes, au point de se marrer toute seule en plein milieu d'une file d'attente. Et puis, Déborah est une ado normale à qui il arrive pas mal de trucs, mais qui finalement peuvent arriver à tout le monde : sa mère est dépressive, son père a rencontré quelqu'un d'autre, sa meilleure amie la délaisse pour aller roucouler avec un garçon… La vie de Déborah n'est pas toute rose. Et Déborah fait ce qu'elle peut pour continuer à avancer.

Alors je vous vois venir, vous allez me dire « ouais c'est juste un roman pour ados quoi ». Oui, mais non. Ce n'est pas juste un roman pour ados. Parce qu'à travers l'histoire de Déborah, il y a une foule de choses qui sont abordées : la dépression, la tromperie (est-ce que je dois le dire ou pas ?), l'amour (envers un jeune homme qui a déjà une copine), la séparation, le suicide, l'amitié… Et je ne vous fait pas toute la liste parce que du coup, ça pourrait vous spoiler. Sachez en tout cas que ce roman est très riche. Ou du moins, je l'ai trouvé très riche.

L'écriture de Marie Pavlenko vient contraster avec le sujet qui peut sembler un peu difficile. Son style est plein d'humour et l'autrice nous dépeint moultes situations cocasses et hilarantes avec une telle précision qu'on voit parfaitement la scène dans notre tête. On passe du rire aux larmes, mais les larmes ne durent jamais bien longtemps. Personnellement, je trouve que ça fait du bien de lire un livre comme celui-ci.

Vous l'aurez compris, j'ai tout simplement adoré. Et mon passage préféré restera, je crois, celui avec la mygale ! Il va falloir que vous lisiez ce livre pour savoir de quoi je parle. Sachez seulement que c'est ce passage-là qui m'a fait rire, toute seule, en pleine file d'attente pour la dédicace de Marie Pavlenko (autrice très sympa au demeurant !).
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus