AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de caro8711


caro8711
  01 juillet 2020
Roxane tient le blog « Voyag'Elles » sur lequel elle partage ses bons plans et ses coups de coeur. Sa dernière destination la mène en Camargue, dans l'hôtel « Au Meilleur Ami de l'Homme » – concept loufoque et génialissime que ce lieu! – établissement dans lequel chaque client se voit attribuer un petit chien, qui couche devant sa porte, et qu'il est possible d'adopter à l'issue de son séjour. Là, la jeune femme se lie d'amitié avec Albane, jeune adolescente et fille du propriétaire de l'hotel, ainsi qu'avec un autre pensionnaire, Gwenole, dont l'épouse souffre d'Alzheimer. Bien vite, on découvre que si Roxanne se réfugie dans cette vie nomade, c'est pour fuir le deuil effroyable qui l'a récemment frappé : la mort de sa fille Meryl et de son frère dans un accident de voiture…

Avec ce nouveau roman, que j'ai trouvé particulièrement émouvant, on sent que Carène Ponte a gagné en maturité. Son talent a mûri avec le temps, ce qui lui permet ici de nous livrer une histoire moins feel good et légère que celles auxquelles elle nous avait habitué, mais quelle intensité et quelle profondeur gagnées en contre-partie!

En s'attaquant au sujet sensible de la perte d'un enfant, couplé ici à celle du frère jumeau, véritable double identitaire, l'autrice nous fait cheminer par toute la gamme des émotions. Aux cotés de Roxane, d'Albane, de Gwenole et des autres j'ai ri, j'ai été émue, bref j'ai vibré avec ces personnages plus vrais que nature.

C'est aussi un roman doux et délicat, porteur d'espoir, duquel de belles leçons sont à tirer. On y évoque la résilience, l'acception, le pardon, le travail de deuil, à se souvenir de manière apaisée des disparus. Car, c'est un fait, Meryl et Xavier, tiennent un rôle prépondérant dans ce roman, malgré leur disparition. Leur présence bienveillante plane sur le roman, distillant une aura chaleureuse et bienfaitrice sur l'héroïne.

Les personnages secondaires sont également très aboutis, à l'image de Gwenole qui continue de rendre visite à sa femme dans son unité Alzheimer, même si elle ne le reconnait plus. Sa gentillesse et son dévouement m'ont particulièrement touché, d'autant que son histoire fut l'occasion de retrouver la jeune Mia (découverte dans le précédent roman de Carène Ponte) et d'avoir ainsi de ses nouvelles.

Un roman intense, magnifique, que l'on referme à regret tant il est difficile de quitter ces personnages et de les laisser poursuivre le cours de leur vie!
Lien : https://unlivredanslapoche.h..
Commenter  J’apprécie          10



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus