AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de ElizabethBennet


ElizabethBennet
  19 janvier 2013
Si vous connaissez déjà son blog, vous avez sûrement déjà commandé le livre de Princesse Soso, vous l'avez dévoré en deux heures, et vous l'avez peut-être même fait dédicacer. Sinon, petite mise au point : Princesse Soso est une jeune prof d'anglais dynamique et enthousiaste enseignant dans un collège de [campagne] Province, qui adore lire [Biba] Shakespeare, et faire du shopping [chez Sephora] à la Camif. Depuis six ans qu'elle enseigne, elle a vu défiler des centaines d'élèves, dont certains étaient des choupi-trop-mignons qui s'intéressaient au cours, et d'autres étaient des psychopathes en puissance qui avaient décrété que, de toute façon, l'école ne servait à rien. Dans ce livre, qui résume la partie "professionnelle" de son blog, Princesse Soso nous raconte, à coup de saynètes et d'instants choisis, les meilleurs moments de l'année scolaire, avec ses passages obligés, bulletins, réunions parents-profs, mots dans le carnet de correspondance et voyage scolaire. On découvre avec elle que les collégiens jurent comme des charretiers, ne savent pas écrire correctement (et pour certains, lire l'heure relève même du challenge !), adorent poser des questions existentielles ("Madaaaaaame, on la colle où la feuille ?"), et ne savent pas qui est Barack Obama. Princesse Soso a fait le choix de l'humour plutôt que celui de la résignation et du [meurtre de masse] désespoir, et on la sent toujours volontaire, alors même qu'elle a perdu toute illusion sur les élèves comme sur l'Education Nationale. Si au premier abord elle peut sembler aigrie voire passéiste, il n'en est rien : son livre regorge d'idées pour améliorer un tantinet le système, et on sent qu'elle aime vraiment son métier, malgré les difficultés auxquelles elle est confrontée chaque jour, entre des élèves qui ne savent plus se tenir et des parents qui, eux-mêmes traumatisés par le collège qu'ils ont quitté à quinze ans, ont décidé de ne mettre aucune limite à leurs enfants.

(la suite en cliquant sur le lien ci-dessous !)
Lien : http://ars-legendi.over-blog..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus