AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 601 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Honolulu , le 04/08/1961
Biographie :

Barack Hussein Obama est un homme politique américain membre du parti démocratique. Diplômé en sciences politiques et relations internationales, Barack Obama entre dans un cabinet juridique spécialisé dans la défense des droits civiques.

En 1990, Barack Obama devient le premier Afro-américain rédacteur en chef de la Harvard Law School. Il commence sa carrière politique vers 1994, puis est élu au Sénat de l'État de l'Illinois en 1996. Entre 1997 et 2004, il accomplit trois mandats. Il devient sénateur le 2 novembre 2004, succédant ainsi au républicain Peter Fitzgerald. Lors de la convention démocrate de 2004, la prise de position de Barack Obama contre la guerre en Irak lancée par George Bush va le révéler sur le plan national.

Le 9 février 2007, Barack Obama déclare officiellement sa candidature à l'investiture démocratique pour l'élection présidentielle américaine de 2008. Le 3 juin 2008, il remporte la majorité des délégués face à Hilary Clinton et devient le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine.

Le 4 novembre, avec 52.9% des voix et 365 grands électeurs, Barack Obama est élu Président des États-Unis face au candidat républicain John McCain. Il est officiellement investi 44ème Président des Etats-Unis le 20 janvier 2009. La présidence de Barack Obama s'inscrit dans un contexte de crise économique mondiale, de guerre en Irak et en Afghanistan.

Fils d'un père kenyan et d'une mère américaine, Barack Obama est devenu très populaire et porteur d'un espoir de renouveau aux États-Unis. Barack Obama est marié depuis 1992 à Michelle Robinson, rencontrée au cabinet d'avocats où il travaille en 1989. De leur union sont nées deux filles : Malia Ann, née en 1998, et Natasha, née en 2001.
+ Voir plus
Source : people.plurielles.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Barack Obama   (14)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Quotidien : Barack Obama et Bruce Springsteen très amusés par le look de Yann Barthès


Citations et extraits (164) Voir plus Ajouter une citation
Barack Obama
Jean-Daniel   15 mai 2020
Barack Obama
La lecture est importante. Si vous savez lire, alors le monde entier s'ouvre à vous.
Commenter  J’apprécie          621
Barack Obama
Pavlik   28 décembre 2016
Barack Obama
En tant que nations et peuples, nous ne pouvons choisir l’histoire dont nous héritons, mais nous pouvons choisir les leçons que nous en tirons.
Commenter  J’apprécie          552
Barack Obama
Jean-Daniel   30 mars 2021
Barack Obama
Nos enfants n’auront pas le temps de débattre des changements climatiques. Ils devront faire face à leurs effets.
Commenter  J’apprécie          532
Barack Obama
karmax211   19 mai 2021
Barack Obama
C'était comme si ma présence même à la Maison Blanche avait déclenché une panique profonde, un sentiment que l’ordre naturel avait été perturbé. C’est exactement ce que Donald Trump a compris lorsqu’il a commencé à colporter des affirmations selon lesquelles je n’étais pas né aux États-Unis et que j’étais donc un président illégitime. Pour des millions d’Américains effrayés par un Noir à la Maison Blanche, il a promis un élixir pour leur anxiété raciale .
Commenter  J’apprécie          355
FredMartineau   10 avril 2021
Une terre promise de Barack Obama
C'était ce que je me disais à mon entrée en politique, et c'était un des motifs que j'avais donné à Michelle pour justifier ma candidature à la Maison-Blanche : un président noir pourrait considérablement modifier l'image que les enfants et les jeunes de la terre entière se faisaient d'eux-mêmes et de leur monde.
Commenter  J’apprécie          260
Barack Obama
Nastie92   18 novembre 2020
Barack Obama
La bonne littérature vous sort de vous-même et vous met à la place de personnes dont la vie est totalement différente de la vôtre. Et c'est ainsi que vous découvrez qui vous êtes réellement.

[Entretien avec François Busnel, 17 novembre 2020]
Commenter  J’apprécie          260
Brize   18 juin 2011
Les rêves de mon père de Barack Obama
Extrait de la seconde préface :

[…] ce qui me frappe le plus en songeant à l’histoire de ma famille, c’est une éternelle tendance à l’innocence, une innocence qui semble inimaginable, même mesurée à l’aune de l’enfance. Le cousin de ma femme, qui n’a que six ans, a déjà perdu, lui, cette innocence. Il se trouve que certains petits camarades du cours préparatoire ont refusé un jour de jouer avec lui parce qu’il a la peau noire, comme il l’a raconté à ses parents en rentrant de l’école. Apparemment, ses parents, nés et élevés à Chicago et à Gary, ont pour leur part perdu leur innocence depuis longtemps, et s’ils ne montrent aucune amertume […], on décèle cependant une note de chagrin dans leur voix quand on les écoute se demander s’ils ont bien fait d’aller s’installer à l’extérieur de la ville, dans une banlieue principalement blanche, afin d’éviter à leur fils d’être pris dans d’éventuelles fusillades entre gangs et de fréquenter, à coup sûr, une école aux moyens insuffisants.



Ils en savent trop, nous en avons tous trop vu, pour prendre la brève union de mes parents – un homme noir et une femme blanche, un Africain et une Américaine – pour argent comptant. En conséquence, certaines personnes ont beaucoup de mal à me prendre pour argent comptant. Quand on ne me connaît pas bien, qu’on soit noir ou blanc, et qu’on découvre mes origines (et c’est généralement une découverte, car j’ai cessé de mentionner la race de ma mère à l’âge de douze ou treize ans, quand j’ai commencé à flairer que, ce faisant, je cherchais à m’attirer les bonnes grâces des Blancs), je vois la fraction de seconde d’adaptation, le regard qui cherche dans mes yeux quelque signe révélateur. Ils ne savent plus qui je suis. En secret, ils devinent le trouble intérieur, je suppose… le sang mêlé, le cœur divisé, la tragédie du mulâtre pris entre deux mondes. Et quand je leur explique que, non, cette tragédie n’est pas la mienne, ou tout du moins pas la mienne seule, c’est la vôtre, fils et filles de Plymouth Rock et d’Ellis Island, c’est la vôtre, enfants d’Afrique, c’est la tragédie à la fois du cousin de ma femme âgé de six ans et celle de ses camarades blancs, vous n’avez donc pas à chercher ce qui me perturbe, tout le monde peut le voir au journal télévisé, le soir… et si nous pouvions au moins reconnaître cela, le cycle tragique commencerait à se rompre… quand je leur dis tout cela, eh bien, je suppose que je parais incurablement naïf, cramponné à de vains espoirs […]. Ou, pire encore, j’ai l’air de vouloir me cacher de moi-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          212
Ziliz   18 novembre 2020
Une terre promise de Barack Obama
Sarkozy était tout en emportements émotifs et en propos hyperboliques. Avec sa peau mate, ses traits expressifs, vaguement méditerranéens, et de petite taille (il mesurait à peu près 1,66 mètre, mais portait des talonnettes pour se grandir), on aurait dit un personnage sorti d'un tableau de Toulouse-Lautrec...

(...)

[Les discussions avec Sarkozy étaient] tour à tour amusantes et exaspérantes, ses mains en mouvement perpétuel, sa poitrine bombée comme celle d'un coq nain.

(...)

Ce qui faisait défaut à Sarkozy en matière de cohérence idéologique, il le compensait par l'audace, le charme et une énergie frénétique.

(...)

Dès lors qu'il s'agissait de stratégie politique, [il] n'hésitait pas à faire de grands écarts, souvent poussé par les gros titres ou l'opportunisme politique.



------



>> https://www.franceinter.fr/monde/dans-ses-memoires-barack-obama-egratigne-nicolas-sarkozy-et-ses-comportements-emotifs
Commenter  J’apprécie          226
Barack Obama
dido600   05 novembre 2018
Barack Obama
La réussite ne viendra pas d'un homme providentiel .La réussite viendra de vous .Vous êtes celui que vous attendez.
Commenter  J’apprécie          230
karmax211   19 mai 2021
Une terre promise de Barack Obama
Les discussions avec Sarkozy étaient ainsi tour à tour amusantes et exaspérantes, ses mains en mouvement perpétuel, sa poitrine bombée comme celle d'un coq nain, son interprète personnel (contrairement à Merkel, il parlait un anglais limité) toujours à ses côtés, reflet exalté de chacun de ses gestes, de chacune de ses intonations, tandis que la conversation passait de la flatterie à la fanfaronnade, sans manquer d'une authentique perspicacité ni jamais s'éloigner de son intérêt premier, à peine déguisé, qui était de se trouver au coeur de l'action et de s'attribuer le mérite de tout ce qui valait qu'on s'en attribue le mérite.
Commenter  J’apprécie          214

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Faute de grives, on mange du loup !

Porté à l'écran, série TV de 6 épisodes en 1984, son plus célèbre roman est intitulé des grives ...?...

au bout
aux loups
dans le Doubs
dans le coup

10 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Claude MicheletCréer un quiz sur cet auteur