AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de Cath36


Cath36
  27 décembre 2011
"Les Conspirateurs" est un roman qui met en scène des révolutionnaires de tous pays se réunissant à Lisbonne pendant la seconde guerre mondiale.
Est-ce un roman d'espionnage, est-ce un thriller est-ce un roman un peu fantastique et très poétique ? Camus parlait même de roman "géographique".Tel "l'ombre du vent" de Zafon, ce roman est un peu tout cela, mis à part le fait qu'il se situe à Lisbonne, qui y est décrite dans toute sa densité. Quel style ! Alternant les phrases courtes et les phrases longues, les descriptions et les dialogues, les dialogues et les monologues intérieurs, ce livre est une pure merveille d'écriture (que louperont ceux qui n'en auront vu que l'adaptation cinématographique), un éblouissement à la fois baroque et onirique où la réalité -une violence constamment suggérée mais jamais imposée- laisse une place importante à la part incandescente du rêve. Emporté par l'histoire et le destin des personnages, par la lenteur du temps qui passe et par cette menace floue, imprécise qui sous-tend tout le livre,on est vite fasciné par cette écriture envoûtante et on ne s'ennuie jamais, tellement ce livre -assez court- est intense. Une très belle oeuvre qui exprime un destin en train de s'accomplir, à coups de pressentiments, de menaces et d'incertitudes pourtant bien réelles et qui m'a rappelé par certains côtés " le Rivage des Syrtes" de Julien Gracq. Jugez-en de par vous-mêmes :
"Au-delà de Guincho, une corne de brume fit entendre son sanglot. Deux fois, trois fois.
Et, à de nombreux kilomètres de là, en direction de l'ouest, un écho répondit, mais bien plus assourdi, et seulement une fois.
La terre entière donnait l'impression de s'être changée en volcan."
Commenter  J’apprécie          160



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (14)voir plus