AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Loryane


Loryane
  03 décembre 2017
Une lecture très difficile à suivre, plus de 500 pages avec des longueurs ; au début de l'histoire je décrochais souvent par le manque de moment opportun. Pourtant c'est un très beau récit, parlant d'un père et de ses soucis de famille – le travail, l'argent et un divorce – bercé par l'amour qu'il porte à sa petite fille, il doit l'élever seul après le départ de sa femme. Peut-être ai-je trouvé ce roman interminable par l'excès de narration, en effet on est complètement dans la tête de ce papa et le moins qu'on puisse dire c'est qu'on sait tout de lui et de ce qu'il pense. Une oeuvre sur un amour invincible, Nicholas Sparks nous offre une nouvelle histoire sur les liens unissant un père et sa fille.

Russel Green travaille dans une agence de pub, possède une magnifique maison, une petite fille de six-ans et une femme. le bonheur, ou presque. Malheureusement tout n'est pas éternel et particulièrement une carrière, il perd son emploi et se retrouve dans une situation périlleuse ; faire un choix. Il prend les devants et créer son entreprise. Mais juste après ça, son épouse l'abandonne en lui laissant leur fille, du coup il devient papa et maman à plein temps. J'ai trouvé ce personnage incertain, cependant il est très courageux et c'est un très bon père ; il s'occupe de son bébé tout seul et sans jamais se plaindre de quoi que ce soit. Il s'en sort avec brillance, ne lâchant jamais son rôle de pilier central ; donnant tout ce qu'il faut pour son enfant.

J'ai eu un réel coup de coeur pour tous les personnages, ils ont tous une profondeur et une importance capitale. Marge et son franc-parler, la confidente, la grande soeur de Russel. Liz et sa réserve que j'ai trouvé touchante et très intelligente, perspicace et pleine d'esprit, la compagne de Marge. Emily est une femme plutôt mystérieuse mais elle est gentille, douce, avec une âme d'artiste, ce qui est marquant c'est tout simplement sa sagesse, l'ex petite-amie de Russel et ils se retrouvant quelques années après leur rupture. London, la petite fille de notre héros ; elle est elle-même une héroïne puisqu'elle change la vie de son père, elle lui montre dans un sens le chemin qu'il doit prendre, c'est une enfant vraiment adorable avec une maturité étonnante ; par contre elle est parfois influençable. le père et la mère de Russel, ils m'ont tout les deux touchés, lui est observateur, pudique et c'est un homme avec de l'expérience sur la vie et ses problèmes communs ; tandis que la maman est souvent inquiète, avec le coeur ouvert au monde entier, elle ne juge personne et j'ai admiré son énergie et sa force après tant de tragédie. L'unique ombre au tableau c'est Vivian, la femme de Russel, étant vil, manipulatrice et vénale, pourtant elle a quand même du coeur pour London, son bébé ; elle est prête à tout pour elle, jusqu'à faire de celle-ci sa poupée, la façonnant à sa manière. Je ne l'ai pas du tout apprécié, elle sait comment mener son monde et son caractère est déplaisant à souhait, se croyant tout permis.

Sincèrement je ne sais pas quoi penser de ce récit, la fin est vraiment émouvante au point de m'avoir serré la gorge. En fait il n'y a pas vraiment d'intrigue particulière, pas comme dans les précédents romans de cet auteur où il y avait un vrai rebondissement, une touche d'action et de surprise. Ce livre est tout en simplicité, sur les traces de la réalité et de la sincérité. Ce n'est pas original, cependant j'ai reçu une bouffée d'authenticité et du baume au coeur. Malgré des instants pénibles pour nos personnages, il y a autant de bonheur et de joie, de magie et une nuée d'amour ! Un roman sur tout les sentiments qu'un père, frère, mari et fils peut connaître. On découvre Russel se cherchant dans l'existence, se posant les bonnes comme les mauvaises questions, essayant chaque solution possible, mettant ses talents méconnaissables à contributions. Certainement que le dénouement est inattendu, tout comme certains autres aspects de l'ouvrage, donc je vais éviter de raconter les moments majeurs pour ne pas gâcher les bienfaits de cette histoire.

Nicholas Sparks est un écrivain que j'admire depuis déjà un petit moment, abordant des récits sur la vie, sur des thèmes vrai et sans en rajouter plus que nécessaire. Pourtant dans ce livre je n'ai pas retrouvé le charme de sa plume, comme dans « Si tu me voyais comme je te vois » ou encore « Un choix » ; dans « Tous les deux » son écriture est envoûtante tout en étant parfois pesante en tournant de plus en plus les pages. Premièrement les chapitres ne sont pas courts et de plus la narration prend une place considérable. Par contre j'ai beaucoup apprécié les paragraphes en italique mettant en scène une époque, un instant que Russel a vécu avant toute cette histoire.

Dans l'ensemble cette lecture est satisfaisante et bouleversante sur la fin. Malgré tout les longueurs sans fin m'enlèvent légèrement du plaisir, en tout cas certaine descriptions semblent être juste là pour être là, tandis que les moments sublimes passaient bien trop rapidement à mon goût. Des personnages extraordinaires, uniques ; avec des défauts comme des qualités, des humains pour lesquels on s'attache véritablement, je ressens une vraie tristesse de les quitter. Un suspense perceptible tout en ayant un récit assez prévisible en raison du résumé. Des émotions profondes et intenses, toutefois elles sont authentiques et évidentes, des sentiments à l'état brut ; un bonheur de lire ça ! L'originalité n'est pas forcément là puisque de mon point de vue c'est une histoire avec des faits réels, purs ; un roman honnête. Et l'écriture est quand même belle en dehors des développements de temps en temps ennuyeux. « Tous les deux » est à découvrir et à partager avec amour.
Lien : https://lesfaceslitteraires...
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox