AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Erveine


Erveine
  03 mars 2018
C'est avec plaisir que je retrouve cet auteur lu précédemment dans Sansonnets, un cygne à l'envers. Je découvre toujours un amoureux des mots mais qui n'est pas ici poète et s'adresse en prose aux enfants, encore que la poésie n'est pas toujours un fait rimant et l'enfance à un âge arrêté.
L'ouvrage est agréablement agencé en ce qu'il permet plusieurs perspectives et l'écriture appropriée à dessein pour stimuler l'intérêt d'un jeune public. Ainsi pourra-ton solliciter le coloriage sur certaines des pages restées en noir et blanc et susciter l'imaginaire tout au long de ces 68 pages et dessins.

Comme chacun sait, un enfant doit apprendre à ranger ses affaires et Madame B. a raison. Mais à tout ranger simultanément, présentement, on n'a plus le temps de jouer. C'est bien ce qu'a compris Augustin le chien, qui, semble-t-il a une dent contre elle : « croc s'est croc » pense-t-il. Tandis que, oscillant de l'un à l'autre, la Princesse Elodie de Zébrazur, tempête ou tempère. Non ! Madame B. a raison, je le répète, il faut prestement tout ranger une bonne fois pour toutes ; le chien qui fait n'importe quoi, la jolie Princesse et donner un coup de chiffon à tous ces rêves. Une histoire où pour finir, même Madame B. n'aurait plus rien à faire !... Mais c'est sans compter sur Pierre Thiry qui nous remet d'aplomb le fil, avec ses deux collaborateurs, illustrateur, graphiste, et un souffle qui nous vient d'ailleurs. Un chant plein de vie où Augustin le chien remet tout au présent, car il fait vraiment n'importe quoi ce chien…
Commenter  J’apprécie          490



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (47)voir plus