AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de kllouche


kllouche
  28 octobre 2014
Avec à peu près sept mois de retard (ou pas loin), voici enfin ma chronique sur ce livre envoyé par l'auteur Pierre Thiry que je remercie pour sa patience.

J'ai lu ce roman quelques temps auparavant. Mais comme je suis une grande amatrice de la procrastination, ma chronique a tardé à venir. Il m'a fallu (même si la notion d'obligation que connote ce verbe ne s'applique pas vraiment, je l'ai fait avec plaisir) le relire une seconde fois pour vous en parler. Néanmoins, ce que je vous raconte ici se base plus sur des impressions de lecture que sur une analyse de son contenu!

Car en effet, ce livre n'est pas un roman comme les autres. Je le qualifierais d'expérience d'écriture et de lecture. Il ne faut pas lire ça dans l'optique de lire une histoire mais plus de suivre un processus d'écriture. C'est d'ailleurs à cause de cela que je n'ai pas su dans quel genre le classer. Mais j'ai néanmoins trouvé que c'était vraiment intéressant dans la mesure où il permet de sortir de notre confort. C'est ce que j'aime et j'en redemande!

On part d'une enquête policière assez simple. Un vélo volé sur un pont. Une enquête démarre. Mais celle-ci reste toujours en arrière plan. le vrai sujet du livre, c'est la personnalité de Jules Kostelos. C'est un rêveur, un littéraire, un passionné. le roman semble couler au fil de l'imagination de ce personnage, qui nous embarque dans ses rêveries et chimères. le personnage avance là où la plume de l'auteur le même, sans maîtrise et sans cadre. La construction du roman vient précisément de son absence de construction. Si la passion de Jules pour Gustave Flaubert ne servait pas de ligne directrice, ce roman aurait pu évoquer l'écriture automatique de Breton (que j'avais étudié en cours, pas pour le plaisir). le problème, c'est que du coup, on a tendance à facilement décrocher du récit.

Quoi qu'il en soit, ce roman innove un peu - beaucoup. Et pour ma part, j'ai pris un grand plaisir à le lire !

Lien : http://mariae-bibliothecula...
Commenter  J’apprécie          50



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (4)voir plus