AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Citations sur Le mystère du pont Gustave-Flaubert (24)

LydiaB
LydiaB   10 février 2013
Jules aimait tant le son de la voix de Salammbô qu'il aurait voulu qu'elle continue. Elle avait des talents de conteuse. Elle parlait comme un livre. Il aurait voulu connaître la suite des aventures de Pauline Viardot. Il aurait voulu en savoir plus sur ce "Don Juan somnambule et la chute du pont". Quand l'avait-il écrit ? Quand Pauline Viardot, Gustave Flaubert et Giovanni Bottesini s'étaient-ils rencontrés ? Et s'étaient-ils réellement rencontrés ?

Au lieu de commencer son enquête pour retrouver le vélo du commissaire, Jules n'avait plus qu'une idée en tête : savoir le plus rapidement possible quand, où, comment, Giovanni Bottesini et Gustave Flaubert avaient pu composer ce mystérieux opéra ? Il était tellement obsédé par cette question qu'il décida qu'il ne pourrait retrouver le vélo du commissaire sans résoudre au préalable cette question.
C'est bien parce qu'il aimait tenir ce type de raisonnement que Salammbô l'avait surnommé "Mon Don Quichotte adoré". Roulé en boule à côté de son chapeau melon, Charles Hockolmess le chat noir ronronnait en se moquant d'un oeil narquois des entêtements de son maître...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
pyrouette
pyrouette   17 juillet 2013
Les œuvres les plus belles sont celle où il y a le moins de matière ; plus l’expression se rapproche de la pensée, plus le mot colle dessus et disparaît, plus c’est beau.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette
pyrouette   16 juillet 2013
Tout ne peut pas se laisser deviner, même par les esprits les plus pénétrants.
Commenter  J’apprécie          100
pyrouette
pyrouette   15 juillet 2013
Deux lettres tellement collées l'une à l'autre qu'on aurait presque pu douter qu'elles soient des signes mais bien plutôt un petit morceau de ferraille abandonné là au milieu de quelques cailloux.
Commenter  J’apprécie          80

MELANYA
MELANYA   17 juillet 2021
En revanche ce Don Juan somnambule ou la chute du pont de G. Flaubert et G. Bottesini, cela l’intrigue un peu plus, cela pourrait même le passionner. Qu’est-ce ? Un opéra ? Il n’en avait pas entendu parler auparavant. Et pourtant, il connaît un peu Flaubert. Cela fait longtemps qu’il le côtoie. Surtout depuis qu’il est tombé sous le charme de Salammbô.
Commenter  J’apprécie          40
laraemilie
laraemilie   03 février 2014
Jules Kostelos est enfermé chez lui. Assis sur son fauteuil Voltaire, il se livre à sa gymnastique préférée : la lecture. Il survole avec agilité les phrases qui s'écoulent sous ses yeux ; en savoure le rythme. Il se laisse bercer par le flot de substantifs, verbes, adverbes et adjectifs. Bondissant de virgules en points-virgules, il pirouette sur les points finaux pleins de finesse ; admire la svelte anatomie de cette prose rendue légère par les muscles fermes de sa ponctuation.
Commenter  J’apprécie          43
Xynthia
Xynthia   25 septembre 2016
Et ce n'est pas le défaut de poésie, c'est la faiblesse de nos organes qui nous fait sentir la fatigue au bout de quelque temps ; ce qu'on éprouve alors, ce n'est pas l'ennui de la monotonie, c'est la lassitude que causerait le plaisir trop continu d'une musique aérienne. Le plaisir de cette musique aérienne, Gustave Flaubert avait eu la chance de l'éprouver en Corse, à l'audition d'un duo de glass harmonica et contrebasse.
Commenter  J’apprécie          30
MELANYA
MELANYA   17 juillet 2021
Salammbô exhibait le lourd volume en arborant un large sourire : C’est fantastique. Tu te rends compte ! Il s’agit de deux tomes du Salammbô de Flaubert illustrés par Georges Rochegrosse. C’est une édition très rare, totalement introuvable en librairie, et voilà que je la découvre sous le sabot de mon cheval !
Commenter  J’apprécie          20
MELANYA
MELANYA   17 juillet 2021
- Comment ? Le pont Flaubert a disparu, s’écrie soudain Jules en s’éveillant de sa torpeur.
- Non, pas le pont ! c’est mon vélo qui a disparu ! On me l’a volé sur le pont Gustave Flaubert.
Commenter  J’apprécie          20
MELANYA
MELANYA   17 juillet 2021
Il s’agit donc d’un ouvrage du romancier rouennais, le fameux Gustave Flaubert, celui dont nul n’ignore plus l’existence, depuis qu’un pont – et pas n’importe lequel – porte haut ses couleurs au-dessus de la Seine, à Rouen, en direction de la mer, au milieu du port maritime, narguant les voiliers de ses hauts piliers, de béton et de son nom, non moins auguste : Gustave…
Commenter  J’apprécie          20









    Quiz Voir plus

    Compléter les titres

    Orgueil et ..., de Jane Austen ?

    Modestie
    Vantardise
    Innocence
    Préjugé

    10 questions
    18431 lecteurs ont répondu
    Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre