AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de coquinnette1974


coquinnette1974
  22 décembre 2017
Les bouées jaunes est un ouvrage de la rentrée littéraire de janvier 2018 que j'ai lu en avant première grâce à net galley et les éditions Stock.
Ce n'est pas un roman, nous avons ici un ouvrage très personnel. Serge Toubiana nous raconte son épouse, l'écrivaine Emmanuèle Bernheim qui est décédée d'un cancer en mai 2017. Leur vie commune, leurs joies, leurs peines, son chagrin à son décès...
J'ai découvert Serge et Emmanuèle avec la lecture de Les bouées jaunes car j'avoue ne pas les connaître du tout.
Du coup, j'ai parfois eu l'impression d'être un peu une voyeuse.
C'est un ouvrage intéressant, bien écrit. On sent qu'il a adoré partager ses vingt sept années avec son épouse, et c'est très touchant.
Mais il y a quelques longueurs. Par exemple, quand il énumère tous les proches venus rendre visite à Emmanuèle à l'hôpital, dans les derniers jours, pour un dernier au revoir. Il y a un peu trop de détails, qui ont du lui faire du bien et qui sont importants pour lui, mais pas forcément pour moi lectrice qui ne connaissait pas le couple.
Tous deux n'ont jamais souhaités avoir d'enfants, il décrit alors la relation de son épouse avec les enfants des autres. C'est un peu long car il énumère avec tel enfant elle était ainsi, avec un autre comme ça, etc... du coup, ça fait un peu remplissage par moment.
Les bouées jaunes c'est leur histoire, leurs souvenirs, leur vie commune mais ce n'est pas la nôtre, c'est très personnel et ça m'a mis un peu mal à l'aise par moment. Certains détails ne sont pas forcément indispensables pour nous lecteurs.
Il y a toutefois de très jolis passages, j'ai aimé quand il explique comment elle écrivait, ou comment elle arrivait à dénicher certains cadeaux pour leurs amis, elle avait le don de faire plaisir aux gens.
C'est un joli texte dans l'ensemble, c'est touchant, emprunt d'amour et de sensibilité.
Ce n'est pas larmoyant, et il est évident que ce texte était nécessaire pour permettre à Monsieur Serge Toubiana de faire son deuil.
Malgré quelques défauts j'ai aimé cet ouvrage, et je mets quatre étoiles car je ne regrette pas du tout ma lecture, même si ce n'est pas un coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          181



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (13)voir plus