AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Voix de femmes : Anthologie. Poèmes et photographies du.. (9)

Piatka
Piatka   26 mai 2016
OTSOZELAI

La lumière s’est éteinte.
Je caresse les rochers.
L’obscurité n’a pas de frontières,
Pas de religions,
Pas d’obstacles,
Pas de critères de beauté.
La lumière s’est éteinte.
J’ai des yeux et je suis aveugle.
J’ai des oreilles et je suis sourde.
J’ai des chemins et je vais par
Les habituelles routes
Saccagées de la pensée.
J’ai les mots et je suis muette :
Pourquoi n’ai-je jamais dit
Qui j’étais ?
La lumière s’est éteinte :
J’étreins le corps de la nuit noire
Comme si c’était le tien.

ITXARO BORDA 1959
traduit du basque par l’auteure
Commenter  J’apprécie          210
Piatka
Piatka   30 juin 2016
COEUR CAPTIF

Libère-toi ô coeur
des chaînes du temps
des préjugés
et des rêves absents

Suis la petite lumière
au fond du tunnel
c’est la chandelle
de la flamme de la vie

Laisse-toi aimer
ô coeur palpitant
libère tes chaînes
et aime-toi aussi

Suis le destin
que la vie t’a donné
libère tes chaînes
éteins ta peur
et donne-toi aussi

Ne perds pas de temps
cours comme le vent
avant que la chandelle
ne s’éteigne elle aussi !

FILOMENA EMBALO 1956
Guinée-Bissau
traduit du portugais par l’auteure
Commenter  J’apprécie          200
Piatka
Piatka   01 juin 2016
UNE LARME SUR LA PAUME DE TA MAIN

Ma larme dorée est tombée sur la paume de ta main
Je ne sais pas moi-même comment tu as mérité un tel présent ?
Dans cette larme se cachent toutes les vérités du monde, tous mes sentiments,
Mes espoirs, mes offenses, mes extases et les fils de nos destins.
Une larme de mes inquiétudes est tombée sur la paume de ta main :
Pourquoi ne te sens-tu pas roi à cet instant ?


FAZU ALIEVA 1932
République du Daghestan
traduit de l’avar en russe par Sergueï Severtsev, puis du russe en français par Larissa Guillemet
Commenter  J’apprécie          180
MahaDee
MahaDee   31 octobre 2016
Un jour j'écrirai [...]
Un poème sans symboles
En phrases simples
Où la neige est la neige
L'hiver est l'hiver
Le matin le matin
Qui ne décrit pas
La lumière par l'obscurité
Le pain par la faim
La vie par la mort
Bettina Weingarn (1959) - Allemagne
Commenter  J’apprécie          100
MahaDee
MahaDee   31 octobre 2016
Si j'existe, alors je suis une trace
ou des pas sur le sable
ou un fleuve
qui ne parvient pas
à atteindre la mer tout entier [...]

En réalité je suis un chemin
mais je ne sais pas qui me parcourt
ni ou je conduis [...]

Triin Soomets (1969) - Estonie
Commenter  J’apprécie          60
MahaDee
MahaDee   31 octobre 2016
On a plusieurs visages
sur les épaules,
sur ses papiers d'identité,
ses photos souvenirs,
Plusieurs visages
que l'on déchire ou que l'on range,
que l'on cache ou découvre,
auxquels on s'habitue, que l'on renie,
que l'on aime
et que l'on hait

Maram al-Masri (1962) - Syrie
Commenter  J’apprécie          50
Blandine54
Blandine54   10 novembre 2017
Je pense à toi

Je pense à toi lorsque, dans la pluie de pétales,
Le printemps se fait peintre,
Et que rayonnent en doux épis mûris
Les dons de l'été prodigue.

Je pense à toi, lorsque la mer du monde se soulève
A grand bruit et monte vers le ciel,
Et que la rive recule en gémissant, tremblante,
Devant la fureur des flots.

Je pense à toi lorsque le soir rougissant
Se perd dans le bois,
Et qu'à douce voix de flûte la plaintive Philomèle
Émeut notre âme.

Au faible halo de ma lampe, au milieu de peines amères,
J'ai pensé à toi ;
Mon âme anxieuse suppliait au bord de départir :
"Souviens-toi de moi !"

Je penserai à toi jusqu'au jour où les cyprès ondoyants
Entoureront ma tombe.
Et qu'aux bois de Tempé même, inoublié,
Ton nom fleurisse.

Sophie Chistiane Friederike Brun - Danemark (1765-1835)
Commenter  J’apprécie          40
FlorianeLP
FlorianeLP   28 août 2015
Une anthologie bien menée, qui met les femmes à l'honneur à travers des poèmes d'une grande diversité ainsi que des photos poignantes et de très bonnes qualités !
Commenter  J’apprécie          40
Piatka
Piatka   28 juin 2016
CERTITUDE

Puisque tu me cèdes la parole, je dis :
Rien n’appartient jamais à personne. Et pourtant
ah ! Comme tous, tous nous nous acharnons
à retenir, à posséder ceci, cela.

Personne n’appartient à personne, ni les enfants.
Ni l’amour le plus proche, ni le plus lointain.
Et pourtant, quelle fougue en nos baisers ! Et quel ravage
pour notre corps qui se calcine en s’y livrant !

Lui, qui me le jurait, le savait bien.
ll n’avait rien à lui, je n’avais rien à moi,
et nous étions maîtres encore de l’infini…!

Nous ne possédions lui et moi que cette idée
dévorante et lancinante de certitude :
Personne n’appartient à personne sauf s’il le veut !

ANGEL A VALLE 1920
Honduras
traduit de l’espagnol par Claude Couffon
Commenter  J’apprécie          30


    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox




    Quiz Voir plus

    Tout sur one piece (difficile)

    quel est le 1er homme de l équipage de Gold Roger ?

    baggy le clown
    shanks le roux
    silver rayleigh
    crocus

    30 questions
    1008 lecteurs ont répondu
    Créer un quiz sur ce livre