Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Critiques de Sylvie Poillevé


Classer par:       Titrecroissant     Datecroissant     Les plus appréciéescroissant
    • Livres 5.00/5
    Par mila0707, le 23/12/2013


    Célestin le ramasseur du petit matin Célestin le ramasseur du petit matin de Sylvie Poillevé

    Qui est cet homme au long manteau coloré qui porte sur son dos un gros sac ? Qui est cet homme qui, chaque jour, de bon matin s’en va sur les chemins pour ramasser les petits soucis, les petits riens, les gros bobos, les gros chagrins ? C’est Célestin qui de la pointe de son bâton de bois pique les mouchoirs à pois, à trous, à rayures, à fleurs, à carreaux, de toutes les couleurs… C’est Célestin, le ramasseur de chagrins.
    Mon avis : On en a tant besoin d’album comme celui-ci, un véritable petit bijou et un énorme coup de cœur pour moi ! La belle histoire de Célestin nous est contée comme un poème, avec ses vers et ses rimes qui lui offrent une douce musicalité qui devrait ravir mes petits auditeurs lors d’une animation classe. Les chagrins et misères que Célestin collecte afin de soulager un peu ceux qu’ils frappent sont symbolisés par des mouchoirs en tous genres. Mais il n’est pas si facile de compatir à toutes les peines du monde et notre petit ramasseur de chagrins l’apprendra à ses dépends et devra trouver une idée pour ne pas sombrer à son tour sous le poids de cette lourde charge. Le récit est délicieusement magnifié par les illustrations de Mayalen Goust que je découvre ici avec délice. Tout y est empreint de douceur et de poésie ; le trait se présente tout en finesse, comme aérien ; les teintes choisies, très révélatrices des émotions évoquées, se marient avec délicatesse et jouent harmonieusement avec les effets d’ombre et de lumière. Bercé par le récit, littéralement emporté par le dessin dans l’univers de Célestin, il se produit alors quelque chose de magique… au fil des mots, une image, un visage se détache, rassurant et réconfortant… celle de notre propre Célestin, celle de la personne – ou, pour les chanceux, des personnes – qui joue ce rôle à nos côtés, parfois même sans s’en rendre compte. Alors on a envie de leur offrir cet ouvrage, quelque soit leur âge, juste pour leur dire, juste pour leur murmurer, presque sans en avoir l’air :
    « Merci d’être là, tel que tu es avec moi… »…
    Public : A partir de quatre – cinq ans mais sans autre limite d’âge.
    L’illustratrice, Mayalen Goust n’ayant ni site, ni blog, je vous recommande d’effectuer une recherche d’images sur Google en utilisant son nom pour pouvoir avoir un aperçu de son univers graphique.


    Lien : http://noslivresnosemotions.wordpress.com/2013/12/30/celestin-le-ra…du-petit-...

    Critique de qualité ? (20 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par trust_me, le 18/02/2014


    Rien qu'un méchant loup ! Rien qu'un méchant loup ! de Sylvie Poillevé

    Mea culpa. J’ai péché. J’ai présenté il y a quelques jours un ouvrage pas très catholique. Un album pour enfants abordant la question de l’identité sexuelle. Scandaleux ! Alors pour expier ma faute je vais vous parler aujourd’hui d’un livre bien sous tous rapports. Un livre qui ne peut susciter aucune polémique. Un livre de droite, 100% UMP. De ceux que Mr Copé et les siens pourront lire à leurs chères têtes blondes le soir au coin du feu.

    Dans ce livre on découvre le prince Degrangarou. Un loup à particule, un aristocrate. Un loup tout blanc, « venant d’un pays tout blanc », nous précise-t-on. Un loup aryen, quoi. Ce loup vient d’emménager dans une coquette demeure. De l’autre coté de sa barrière, il y a une chaumière. Comme ce loup est bien élevé, et poli, il décide d’aller se présenter à ses voisins. Des voisins qui ne sont autres que trois petits cochons sales et ronchons. Des cochons en basket-casquette qui jouent à la console, boivent du soda et mangent n’importe quoi. Des cochons qui vont lui claquer la porte au nez après l’avoir insulté. Il est choqué le grand loup blanc ! Mais sa mère lui a appris les bonnes manières alors il persévère et retourne voir les garnements avec un petit cadeau. L’accueil est tout aussi glacial. Obstiné, le loup les invite à dîner. Mais une fois dans la place, les trois sales gosses vont saccager sa belle maison et se montrer menaçant. Ni une, ni deux…

    Voila, voila. Un loup bourgeois, blanc comme neige, à l’attitude irréprochable. De la racaille en basket-casquette sans éducation. A la fin l’honneur est sauf. Le gentil loup bourgeois boulotte les trois vilains cochons. Et oui, l’honneur est sauf, le raffinement prend le dessus sur la chienlit. En quelque sorte, l’accomplissement d’un vieux rêve frontiste où les bonnes gens distingués boutent hors de chez eux et de façon définitive une racaille aussi incontrôlable qu’envahissante. Il est magique cet album !

    Bien sûr vous allez me dire que j’interprète, que j'extrapole, que j'affabule, que je vois le mal partout. Certes. Mais nous le faisons tous il me semble. Et je ne vois pas pourquoi je n'aurais pas autant le droit que d'autres de le faire. Non mais !


    Lien : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2014/02/rien-quun-mechant-loup-sylvie-p...

    Critique de qualité ? (18 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par oops, le 24/11/2012


    Célestin le ramasseur du petit matin Célestin le ramasseur du petit matin de Sylvie Poillevé

    Tous les matins, à grandes enjambées, Célestin s’en va sur les chemins ramasser avec la pointe de son bâton de bois : « les petits soucis, les petits riens, les gros bobos, les gros chagrins… » Toutes ces petites misères n’en finissent pas de s’entasser dans sa maison, du sol au plafond. De jour en jour, cela devient de plus en plus lourd à porter cela l'attriste profondément. Il prend donc la décision de s’en débarrasser, comment donc ? Pourquoi pas en les lavant ! Ainsi les mouchoirs goutte à goutte s’égouttent, quand un petit vent magicien souffle jusqu'à les décrocher, les transformant en de jolis papillons. Un album tendre pour se réconcilier avec ses petits chagrins, illustré tout en rondeur et en légèreté, dans des couleurs pastel qui donnent immanquablement le sourire.

    Critique de qualité ? (17 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Nadael, le 30/05/2013


    Le plus féroce des loups Le plus féroce des loups de Sylvie Poillevé

    Nous sommes en plein hiver. La forêt a revêtu son manteau blanc. Et ce jour-là, les animaux ne grelottent pas seulement à cause du froid. Lapins, oiseaux, écureuils et cochons tremblent de peur ! Mais pourquoi sont-ils si inquiets ? La raison est simple : le loup rôde dans les parages et on le dit affamé...
    L'angoisse est palpable : le loup progresse dans la forêt à grands pas et trouve d'abord sur son chemin trois lapins tout doux et un chasseur armé d'un fusil, puis rencontre trois cochons tout ronds et un boucher équipé d'un couteau, et enfin découvre le petit chaperon rouge face à un ogre barbu.
    Que va-t-il arriver à tous ces personnages ? Et bien me croirez-vous si je vous dis que ce loup n'est peut-être pas si féroce qu'il en a l'air ?
    L'auteure détourne judicieusement des contes connus et inverse la légende du grand méchant loup en faisant de lui une sorte de justicier pour le plus grand plaisir des enfants.
    Un suspense mené tambour battant, car jusqu'au bout de l'histoire le doute est permis quant aux véritables intentions du gros loup velu. Les illustrations sont très colorées, - le loup portant moufles et écharpe jaunes a beaucoup plu à ma fille - , et le jeu de taille entre les gentils et les méchants est très bien senti. L'écoute du CD est un enchantement pour les oreilles : une musique rock-jazzy accompagne la conteuse et les ritournelles des lapins et des oiseaux sont très drôles et dansantes.


    Lien : http://lesmotsdelafin.wordpress.com/2013/05/30/le-plus-feroce-des-loups-sylvi...

    Critique de qualité ? (10 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par mila0707, le 21/11/2012


    Le petit chasseur de bruits Le petit chasseur de bruits de Sylvie Poillevé

    C’est l’histoire d’un drôle de petit bonhomme, haut comme trois pommes, un drôle de petit bonhomme qui vit dans un pays silencieux, où les gens sont tristes de n’entendre aucun bruit. Alors, notre drôle de petit bonhomme entreprend un grand voyage pour aller chercher des bruits à offrir aux gens de son pays… le vent, la pluie, le tonnerre seront ses rencontres et l'aideront dans sa quête, bien plus qu'il n'aurait osé l'espérer…
    Mon avis : Cet album appartenant à la collection « Les Belles Histoires des tout-petits » aux éditions Bayard n’est pas récent puisqu’il date de 2007, mais comment aurais-je pu lui résister ? Le charme s’opère dès la première de couverture : sur un fond vert intense, la bonhommie de ce petit bonhomme nous interpelle immédiatement. Au-dessus de lui, le titre prometteur se détache en lettres rouges. Mais comme j’ai un naturel curieux… j’ouvre, pour en savoir plus… les pages sont faites d’un papier brillant, visiblement solide, on pourrait presque les comparer à des transparents pour rétroprojecteur : excellent choix pour le public visé, l’ouvrage est une bonne transition entre le cartonné et l’album classique. L’histoire - ponctuée de nombreuses répétitions pour la rendre plus musicale - est poétique ; le petit chasseur de bruits va parcourir un long chemin pour recueillir les sons que la nature lui offre afin de ramener le sourire dans son petit pays. Après tout, c’est bien connu, rien de tel qu’une chanson pour remettre un peu de baume au cœur de celui qui en manque ;-). Les illustrations double pages sont reconnaissables pour ceux qui ont déjà parcouru des ouvrages d’Eric Battut, tant son trait est particulier : minimalistes, avec très peu de détail comme pour mieux attirer notre attention sur eux... Les couleurs sont vives sans être agressives à l’œil, les éléments naturels récoltés sont mis en valeur pour qu’on ait l’impression de les entendre. L’éditeur a d’ailleurs suivi la même logique dans le texte, les onomatopées les caractérisant sont imprimées sous forme de phrases ondulantes, comme de douces vagues. Même si le format de ce livre (19 X 19 cm) ne me permettra pas de l’exploiter en animation, les groupes étant trop importants pour pouvoir apprécier un si petit objet livre, je suis sûre qu’il fera beaucoup d’heureux dans les chaumières au si précieux moment qu'est celui de l’histoire du soir…
    Public : à partir de trois – quatre ans.

    Critique de qualité ? (10 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par bibliothequedebracieux, le 20/03/2013


    Un poussin de mauvais poil Un poussin de mauvais poil de Sylvie Poillevé

    Tipoilou est rochon ce matin, il s'est réveillé de très mauvaise humeur. A chaque animal qui lui dit joyeusement « bonjour, ça va? » il répond très impoliment, genre » Non, ça va pas, fais tes petites crottes et tais-toi! » cette phrase c'est pour Berthe la chevrette. Les animaux de la ferme ne sont pas vraiment ravis de ses réponses et décident de ne pas se laisser faire par un tel malotru. Mais quand Tipoilou croisera la route d’un énorme loup il ne sera pas seul face à ce loup terrifiant....

    Un dessin en adéquation avec le texte. Drôle!

    Critique de qualité ? (8 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par MlleJulie, le 06/10/2013


    Célestin le ramasseur du petit matin Célestin le ramasseur du petit matin de Sylvie Poillevé

    Magnifique petit conte que celui de Célestin,ramasseur du petit matin,ramasseur de chagrin.Car oui,c'est ce qu'il fait Célestin,il ramasse les chagrins des gens,les mouchoirs,de toutes les couleurs. Mais où entreposer tous ces chagrins?

    Critique de qualité ? (7 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Shana08, le 13/04/2013


    Célestin le ramasseur du petit matin Célestin le ramasseur du petit matin de Sylvie Poillevé

    Célestin, muni de son long manteau coloré, de son bâton et de son sac, parcourt les chemins, à la recherche de chagrins, de soucis, de malheurs à ramasser afin d’alléger et d’embellir le monde. A l’aide de son bâton, il pique et ramasse des mouchoirs de toutes sortes, mouillés, imbibés de larmes. Puis lorsqu’il a terminé, il range tous ces sacs de misère dans sa maison, la remplissant ainsi du sol au plafond. Mais à force d’accomplir sa morne tâche, de s’entourer des chagrins et de la tristesse du monde, un nuage gris s’installe durablement en Célestin, et enfle jusqu’à devenir un gros nuage noir dont il ne parvient pas à se débarrasser. Accablé, il va devoir trouver une solution pour ne pas sombrer dans le désespoir. Remettre les mouchoirs en liberté ? Pas question ! Alors, une idée germe… Pourquoi ne pas les laver ? Alors, tandis qu’ils sèchent, le vent les emporte et les transforme en… jolis papillons !

    Le texte de Sylvie Poillevé est poétique ; il éveille l’imaginaire et stimule l’esprit des petits. Cet album aux couleurs vives est, comme toujours, magnifiquement illustré par Mayalen Goust (que je ne présente plus), qui fait, une fois de plus, preuve d’un grand talent. Au départ, les illustrations sont chatoyantes et chaudes, puis deviennent plus sombres, plus grises au fur et à mesure que Célestin s’enfonce dans la déprime. Pour finalement retrouver leur éclat à la fin de l’album, une fois Célestin débarrassé de sa tristesse.

    C’est un album magique et harmonieux qui apprend à gérer les chagrins ! Dans des tonalités essentiellement chaleureuses (dominantes Jaune, Orange, Rouge…), cet album est une fable poétique qui illustre la quête du bonheur et la joie de vivre. Il efface les chagrins et rend le sourire, aux petits comme aux grands !


    Lien : http://www.livressedesmots.com/?p=1835

    Critique de qualité ? (3 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par Livresetmerveilles, le 09/07/2013


    Petite Lili dans son grand lit Petite Lili dans son grand lit de Sylvie Poillevé

    Le texte est habilement écrit par Sylvie Poillevé. Tout en rimes, il rend l'histoire très douce et harmonieuse à la lecture.
    Petite Lili doit aller se coucher dans son grand lit. Mais elle s'y sent perdue. Tour à tour, elle va combler le vide en allant chercher son gros ours, son lapin Lapinou, son vrai chat Mimi, un foulard de Maman, une écharpe de Papa puis tous ses livres préférés ! Petit à petit, le lit se remplit. Elle finit par prendre place, mais de la place il n'y en a plus beaucoup... Lili aurait-elle vu son lit trop grand ? Car une petite fille qui baille, s'étire, se retourne pour s'endormir, ça prend aussi de la place... De patatras en patatras, Lili dormira seule dans son lit ! N'est-ce pas comme cela que l'on grandit ?

    Le texte est épuré au profit des illustrations de Charlotte Gastaut qui tiennent une place prépondérante (certaines doubles-pages n'ont pas de texte). Et quelles illustrations !

    Le fond sombre dans des tons marrons, qui représente le lit et la nuit, fait brillamment ressortir la teinte rose fushia qui domine tel un fil conducteur. Les motifs appliqués sur les nounours et vêtements sont très colorés et finement travaillés. Je trouve à l'ensemble de ses illustrations une inspiration subtilement asiatique, qui me plaît beaucoup. Avec un visage qui inspire l'espièglerie et la malice, cette petite Lili ne semble pas le moins du monde effrayée par la nuit. Et c'est ce qui est bien ! Car au final, c'est ce que l'on recherche, que notre enfant soit rassuré, avant de tomber dans les bras de Morphée.


    Lien : http://www.livres-et-merveilles.fr/2013/07/album-jeunesse-enfant-petite-lili-...

    Critique de qualité ? (2 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par friedrich_rabbit, le 30/06/2011


    Célestin le ramasseur du petit matin Célestin le ramasseur du petit matin de Sylvie Poillevé

    [...] Sylvie Poilevé nous raconte le destin hors du commun de Célestin, humble ramasseur de chagrins qui voit tout ces malheurs s'accumuler chez lui et peser sur son moral comme une chape de plomb. Le récit est emprunt de beaucoup de poésie et de délicatesse, les illustrations amplifient ce phénomène au centuple. Mayalen Goust dessine la tristesse dans toutes ses nuances et la remplace doucement par une joie apaisée et légère. Un petit bijou qu'on relit et relit encore, qu'on dévore des yeux. [...]


    Lien : http://federicoconejo.wordpress.com/2010/10/23/les-gabouilleurs-favoris-de-fe...

    Critique de qualité ? (2 l'ont appréciée)


    • Livres 5.00/5
    Par claumifa, le 28/01/2014


    Ma maîtresse est une ogresse Ma maîtresse est une ogresse de Sylvie Poillevé

    Très bon livre sur les peurs qui assaillent les enfants le jour de la rentrée des classes... Très bon livre pour les enfants à partir de 5 ans.

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par Gwendo, le 09/06/2013


    Célestin le ramasseur du petit matin Célestin le ramasseur du petit matin de Sylvie Poillevé

    Célestin, c'est lui qui ramasse les petits soucis, les petits riens, les gros bobos, les gros chagrins. Mais un beau jour voilà que les mouchoirs emplissent toute sa maison et qu'il glisse doucement dans la grisaille.
    Lui vient alors une idée, il lave tous nos mouchoirs, les libérant ainsi sous forme de papillons...
    Magnifique !!!

    Critique de qualité ? (1 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par bouma, le 04/07/2014


    Le petit collectionneur de couleurs Le petit collectionneur de couleurs de Sylvie Poillevé

    Un drôle de petite bonhomme par découvrir les couleurs du monde avec son doudou-nuage.

    Voilà la trame toute simple, choisie par l’auteur, pour aborder les couleurs. L’idée du voyage m’a rappelé l’album Pêcheur de couleurs d’Eric Battut tout en étant ici dans un récit plus fantasmagorique. Chaque double page présente une couleur, ses différentes nuances grâce à des expressions très imagées.

    Les illustrations d’Aurélie Guillerey sont mignonnes et rigolotes, très parlantes pour les tout-petits tout en explorant les dégradés et nuances de chaque couleurs pour donner du relief aux illustrations.
    Un album parfait pour une première approche de la notion de couleur.


    Lien : http://boumabib.fr/2014/06/26/un-monde-de-couleurs/

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Colibrille, le 09/04/2014


    Célestin le ramasseur du petit matin Célestin le ramasseur du petit matin de Sylvie Poillevé

    Un album d'une grande sensibilité, délicat et poétique. Un livre à mettre entre toutes les mains pour un instant magique!

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par Lagagne, le 23/05/2012


    Le plus féroce des loups Le plus féroce des loups de Sylvie Poillevé

    J'aime beaucoup cet album. Ce loup a l'appétit féroce mais bien particulier pour un grand méchant loup. Jusqu'à la fin on se demande s'il n'y a pas une entourloupe là-dessous...

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)


    • Livres 0.00/5
    Par MIOP, le 09/02/2012


    Petite Lili dans son grand lit Petite Lili dans son grand lit de Sylvie Poillevé

    Un petit album plein de finesse et de poésie pour rassurer les enfants qui ne veulent pas aller dormir. Les illustrations très colorées de Charlotte Gastaut sont pleines de gaieté. Avec son fil rose, elle permet aux enfants d' arriver à l'heure du coucher apaisés. Les petits dormeurs vont adorer cette histoire.

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)


    • Livres 4.00/5
    Par alicejo, le 28/12/2010


    Chic, le Père Noël ! Chic, le Père Noël ! de Sylvie Poillevé

    Le Père-Noël se trouve moche avec son manteau rouge, ses bottes et son bonnet. C'est décidé, cette année pour sa tournée, il se met sur son 31.
    Heureusement son entourage veille...
    Un livre incontournable en cette saison.

    Critique de qualité ? (0 l'ont appréciée)




Faire découvrir Sylvie Poillevé par :

  • Mail
  • Blog

Listes avec des livres de cet auteur

> voir plus

Quiz