AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Françoise Jaouën (Traducteur)
ISBN : 2917559128
Éditeur : Editions Baker Street (14/05/2010)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Dans le Londres de l'après-guerre, l'excentrique famille Palinode s'accroche aux faux-semblants d'une époque révolue. C'est un univers en transition, voire en déliquescence, où le doute s'insinue quand deux membres de la famille décèdent dans des circonstances troubles. Sollicité pour son savoir-faire incomparable, Albert Campion mène l'enquête et découvre la surprenante vie nocturne du quartier ainsi que les personnalités étranges de ses résidents. Ses recherches l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
lilyetseslivres
04 juin 2010
★★★★★
★★★★★
Injustement méconnue de ce côté de la Manche, Margery Allingham fut pourtant considérée dès les années 30, époque où elle commença « à officier », comme l'un des auteurs phares du roman policier britannique.
A tel point que la célèbre Agatha dut partager avec elle son fameux titre de « Reine du crime », ce qui n'est pas peu dire…
J'aime à penser que dans une autre vie, éternelle celle-là (les personnages ne survivent-ils pas bien souvent à leur créateur ?) , Poirot et Miss Marple durent et rencontrent peut-être toujours à l'occasion, dans leur monde éthéré de papier, le jeune héros longiligne de Margery, j'ai nommé le charmant Albert Campion, héros récurent de l'oeuvre de la romancière et tout aussi doué que ses deux alter égos précités…
Cercueils et Cie, publié pour la première fois en 1949, est l'un des rares romans de Margery Allingham a n'avoir encore jamais été traduit en français… Pourquoi ? Mystère… Et Albert n'est plus là pour résoudre cette énigme… Enfin, j'ai peut-être ma petite idée - pourquoi pas un coup tordu de Poirot, une basse vengeance pour se débarrasser de son coriace adversaire tout du moins dans le coeur des français qui commençaient forcément à l'excéder (souvenez-vous, les anglais le prenaient toujours pour un "petit détective français", lui, si belge et fier de l'être...)
La suite ci-dessous :
Lien : http://lily-et-ses-livres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
lilyetseslivreslilyetseslivres04 juin 2010
Sa petite silhouette ramassée s’ornait d’un assortiment de vêtements de longueur diverse, et ses jambes croisées révélaient un fouillis de liserés multicolores tombant en festons sur des bas en accordéon. Vue de loin, sa chaussure paraissait remplie d’herbe. On en voyait jaillir de toutes les ouvertures, y compris celle située à l’extrémité. Malgré la chaleur du plein soleil, elle portait sur les épaules quelque chose qui eût pu être jadis de la fourrure ; elle leur tournait le dos, mais Campion aperçut des mèches mutines s’échappant des plis jaunissants d’une vieille voilette de voyage boutonnée sur dessus. Elle l’avait posée sur un morceau de carton grossièrement déchirée placé sur le haut du crâne, ce qui lui donnait un air excentrique, voire pitoyable, rappelant l’allure qu’ont parfois les petites filles déguisées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lilyetseslivreslilyetseslivres04 juin 2010
Arrivé au sommet de la butte, l’homme mince ralentit l’allure et se retourna. Derrière lui, la scène s’étala en radieuse miniature, comme emprisonnée dans le globe en verre d’un presse-papiers. La pelouse scintillante, la ligne droite de l’allée et, au-delà, rétrécie à la taille d’une poupée, la silhouette chiffonnée à tête de champignon, énigme brouillée sur le banc sombre.
Commenter  J’apprécie          00
lilyetseslivreslilyetseslivres04 juin 2010
Un grand échalas osseux vêtu d’un de ces pulls rétrécis qui lui donne l’air d’un lapin écorché.
Commenter  J’apprécie          20
lilyetseslivreslilyetseslivres04 juin 2010
Elle trouve qu’ils sortent de l’ordinaire et qu’ils ont de la classe… c’est un peu comme si elle élevait des kangourous
Commenter  J’apprécie          00
lilyetseslivreslilyetseslivres04 juin 2010
Si vous entendez cogner, ce n’est que le croque-mort.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
826 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre