Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

Éditeur : Sindbad (1990) Ajouter à mes livres
Résumé :
La mort du roi El-Sâleh ouvre une période de trouble et d'incertitude : les ambitions se déchaînent, les vieilles rancoeurs se ravivent, les alliances se font et se défont dans l'étouffant huis-clos de la Citadelle du Caire, où fermentent les passions les plus troubles ... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 5.00/5
    Par Piling, le 06 décembre 2008

    Piling
    Avec Meurtre au hammam, nous voyons disparaître un de mes perso préférés, enfin mon perso préféré avec Fleur des Truands, qui est le roi El-Sâleh. Mais bon, il faut bien qu'il fasse de la place puisque le sujet principal du roman, c'est tout de même "Baïbars sultan". Alors voilà il meurt de sa belle mort et tout le roman peint en raccourci ou en version vaudeville (mais à peine exagéré) les troubles de succession qui ont précipité la chûte des Ayyoubides, et surtout mettent en premier plan l'étonnante histoire de la Sultane d'Egypte, la veuve du roi El-Sâleh, Shadjarat Durr ou Arbre de perles.


    Lien : http://sohrawardi.blogspot.com/2006/12/roman-de-babars-meurtre-au-ha..
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 0         Page de la critique

> voir toutes (1)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par Piling, le 17 août 2008 Première phrase du livre

    incipit :
    Lorsque Baïbars avait été enlevé à Alexandrie, Jaouane, comme vous vous en souvenez sans doute, s'était enfui à Jaffa en compagnie de son âme damnée Bartacouch. Les deux compères avaient élu domicile chez le babb Godefroi, vivant entourés d'honneurs, dans le luxe et l'opulence. Mais, quelque temps après, le bruit leur parvint que Gênes avait été prise par les fidaouis ismaéliens, et que Baïbars, libéré, était revenu sain et sauf en Egypte. Je vous laisse imaginer la rage qui s'empara de Jaouane en apprenant ce nouvel échec. Remâchant sa haine et son amertume, il quitta aussitôt Jaffa et, toujours flanqué de Bartacouch, prit la route de Safad.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 7         Page de la citation

> voir toutes (5)

Videos de Anonyme

>Ajouter une vidéo
Vidéo de  Anonyme

Le trailer du Livre de la Mort, réalisé par SojaFilms








Acheter sur Amazon
   

Faire découvrir Roman de Baïbars 6 : Meutre au hammam par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz