AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2848654252
Éditeur : Sarbacane (03/11/2010)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 23 notes)
Résumé :

La très pimpante Madame Lamort élève seule sa fille Joëlle. Elle travaille pour la société TRÉPAS, société dont les opératrices zélées délivrent les très redoutées cartes noires aux «candidats» à l’au-delà...

Mais tout se complique lorsque Madame Lamort décide, afin de gagner le titre envié d’employée du mois, de s’occuper du père du meilleur, et seul, ami de sa fille.

Une histoire hilarante, tout en rebondissements humori... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
lire_pour_le_plaisir
18 janvier 2012
Madame Lamort élève seule sa fille Joëlle. Elle travaille pour Trépas, une société dont les salariées délivrent les très redoutées cartes noires aux personnes dont le nom a été inscrit dans le grand livre des destins. Faire passer de vie à trépas ses concitoyens, voila donc le drôle de job de Mme Lamort. Persuadée de décrocher le titre d'employée du semestre, cette opératrice zélée tombe de haut lorsqu'elle découvre que la récompense lui échappe parce que l'un de ses « clients », Mr Bavasse, s'est soustrait à son funeste sort en jouant sa mort aux échecs et en trichant pour éviter de se voir délivrer sa carte noire. En apprenant que le « tricheur » est le père d'un camarade de classe de Joëlle, Mme Lamort organise en urgence une fête d'anniversaire pour sa fille en insistant pour que le petit Grégory Bavasse soit de la partie. Elle imagine déjà que quand le père de ce dernier viendra le chercher en fin d'après-midi, elle pourra définitivement lui régler son compte. Mais les choses ne se passent pas toujours comme on l'espère…
Une BD jeunesse aux tonalités gothiques surprenantes. Humour noir et cynisme dans un décor digne de la famille Adams, il fallait oser ! Beaucoup de rythme, une intrigue alliant légèreté et moments de tension et surtout un graphisme nerveux où les bouilles tout en rondeur des personnages sont d'une grande expressivité, voila les principales caractéristiques de cette nouvelle série.
Un album déroutant où, malgré le titre, c'est bien Mme Lamort et non sa fille qui fait figure de personnage principal. Là encore, l'originalité est de mise : une maman ambitieuse, sans état d'âme et manipulatrice c'est loin d'être la panacée dans les séries jeunesse actuelles. Cruelle Joëlle est donc une sorte d'OVNI qui, c'est un fait, ne plaira pas à tout le monde. En tout cas, les enfants apprécient puisque ce 1er tome a remporté le prix D-lire / Canal BD 2011, un prix, décerné par de jeunes lecteurs de 9-13 ans dont les résultats ont été annoncés lors du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

Lien : http://crdp.ac-amiens.fr/cdd..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
emi13
28 septembre 2016
★★★★★
★★★★★
Cool , j'ai adorer. Une bande dessinée un peu décalée , c'est un plaisir de le lire.
Commenter  J’apprécie          70
Callierose
15 avril 2014
★★★★★
★★★★★
Enfin une BD "girly" pour les adolescentes qui ne rime pas avec "niaiseries" et "clichés"!! Je dis adolescente, mais pour une fervente combattante de la sexualisation de la littérature jeunesse que je suis, j'ai honte de l'écrire! Alors j'ajouterais que c'est également destiné aux adolescents, sans aucun problème!! Les graphismes sont simples mais pétillants, le scénario est accessible et riche en rebondissements. Très sympa, je conseille.
Commenter  J’apprécie          20
EymericM
12 décembre 2014
★★★★★
★★★★★
L'originalité de Cruelle Joelle n'est pas tant dans sa manière humoristique d'aborder la mort, mais dans le fait de rendre accessible l'humour noir à un public pré-adolescent, voir enfant. J'ai par ailleurs beaucoup aimé le mélange de fantastique et de détails très réalistes : Madame Lamort est une maman très affairée qui ne prépare à sa fille que des aliments surgelés et ne l'accompagne aux sorties scolaires que quand il y a un intérêt pour elle (un client à tuer!).
Commenter  J’apprécie          00
mllemalenia
25 février 2015
★★★★★
★★★★★
Au départ, on est un peu déboussolé, mais on se laisse vite prendre par l'univers de cette BD qui joue tour à tour sur les registres du gothique ou de l'humour, mais qui ne manque pas de sens (l'analogie entre la société TREPAS et le call center, par exemple, me plaît beaucoup).
Bref, j'ai passé un bon moment avec ces auteurs, et je me laisserais sans doute tenter par une suite!
Lien : http://mademoisellemalenia.o..
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
letilleulletilleul25 octobre 2015
Ah! Quelle journée...
Tu es fatiguée ?
Fatiguée, déçue, humiliée...Je ne sais pas par quoi commencer. Ma pauvre chérie ta maman n'est vraiment pas bonne à grand chose
Tu veux en parler ?
Commenter  J’apprécie          40
emi13emi1328 septembre 2016
Si tu n'était pas aussi distraite , tu aurais vu un de ses panneaux publicitaires juste devant la maison.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : humour noirVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle