Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique

ISBN : 2290034207
Éditeur : J'ai Lu (2011)


Note moyenne : 3/5 (sur 5 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
Prête à tout pour échapper à un mariage sans amour et aux contraintes de la société, Sophia Hathaway, une héritière gâtée, rompt avec son fiancé, emballe ses peintures et son carnet à dessin, se dote d’une nouvelle identité et se fait passer pour une gouvernante pour as... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (2)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par MxlleAnaB, le 19 août 2012

    MxlleAnaB
    Dans ce roman, l'histoire se concentre sur Sophia, l'amie de Lucy présente dans le tome 1. Sophie s'enfuie du jour au lendemain car sa famille est déterminée à la marier de force à un homme qu'elle n'aime pas. Alors qu'elle décide de voyager à bord de l'Aphrodite, la jeune femme succombe au charme de Gray Grayson, un séduisant corsaire. Mais depuis son arrivée, Sophia se présente sous une fausse identité: Jane Turner. Il est devient alors difficile de vivre cette aventure avec Gray alors que tout entre eux est battit sur le mensonge. Néanmoins, Gray l'aime pour ce qu'elle est et son histoire lui importe peu. J'ai aimé cette romance au cœur des Caraïbes, où passion et piraterie se côtoie quotidiennement. Sophia est une héroïne courageuse qui sait ce qu'elle veut, et qui ne nie jamais son attirance pour Gray. Ce fut mon premier roman de Tessa Dare, et je suis prête à renouveler l'expérience.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la critique

  • Par patacaisse, le 31 janvier 2012

    patacaisse
    Dans celui-ci, on retrouve Sophia, l'amie de Lucie, qui décide de fuir l'Angleterre car elle a soif d'aventures et a une imagination débordante. Elle monte donc dans le bateau de Grey.
    Sophie est une héroïne gentille qui tombe amoureuse de cet ancien pirate, lui ne veut pas en entendre parler et se débat contre cette attirance. Rien de plus ordinaire, vous me direz pour cette collection. Bah oui, en effet, il est assez ordinaire mais est quand même efficace. On trouve des personnages secondaires intéressants et assez présents, un héros pas parfait et attirant, une héroïne qui est sympathique et des scènes d'amour qui restent dans la mémoire (moins que le tome 1 quand même).
    Bref, un roman qui se lit facilement et qui divertit bien.

    Lien : http://patacaisse.wordpress.com/2012/02/01/laventuriere-de-tessa-dare/
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 1         Page de la critique

> voir toutes (18)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par rkhettaoui, le 01 septembre 2014

    Dorénavant, Sophia ne serait plus jamais la cerise ornant un gâteau de vingt mille livres. Elle ne serait plus une babiole que l'on échange contre un titre de noblesse ou des relations dans le monde. Elle était maîtresse de son propre destin, libre de suivre ses passions et de découvrir la vraie vie.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 01 septembre 2014

    Toute sa vie, elle avait été entourée de gens qui semblaient n'avoir d'autre mission que de veiller sur sa virginité. Car celle-ci avait de la valeur; c'était une monnaie d'échange que l'on négocierait contre des entrées dans la haute société.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 01 septembre 2014

    Je ne suis pas aveugle. Je suis sensible à l'art, comme vous avez pu le remarquer. Et pour ce qui est d'apprécier la beauté, je n'ai pas besoin de savoir si vos yeux sont bleus, verts ou violets pour les trouver incroyablement beaux.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 01 septembre 2014

    Il pouvait affronter un cyclone sans perdre le cap, ou explorer le corps d'une femme dans l'obscurité, mais pour ce qui était de la moralité, son compas, à force de ne pas servir, avait fini par rouiller.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par rkhettaoui, le 01 septembre 2014

    Le bonheur, avait-il fini par croire, était pour les autres - les hommes qui vivaient honorablement, qui tenaient leurs promesses, qui bâtissaient d'honnêtes fortunes. Les hommes qui le méritaient.

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation







Sur Amazon
à partir de :
3,00 € (neuf)
1,20 € (occasion)

   

Faire découvrir Trois destinées, tome 2 : L'aventurière par :

  • Mail
  • Blog

> voir plus

Quiz