AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.11/5 (sur 276 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Rouen , le 09/1992
Biographie :

Ielenna est autrice de multiples textes : fantasy, historique, science-fiction, fanfiction, depuis 2006.

Internet a été son premier tremplin, lui ayant permis de rassembler de nombreux lecteurs autour de ses textes, sur différentes plateformes.

Sous l'impulsion de ses lecteurs, elle sort de son tiroir en 2016 sa saga de fantasy des "Chroniques des Fleurs d'Opale", et lance une campagne de crowdfunding qui atteindra 250% de l'objectif initial. Les deux premiers livres composant le tome I sortiront en mai 2017.

Elle est fondatrice d'une association de jeunes auteurs, Génération Écriture, créée en 2010. Elle y a présidé depuis sa création jusqu'en 2016.

Au quotidien, elle travaille comme ergothérapeute dans son propre cabinet.

son site : https://www.fleursdopale.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/ielenna/
Twitter : https://twitter.com/ielenna_
Wattpad : https://www.wattpad.com/user/Ielenna_

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Ielenna   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Lire et écrire avec Ielenna, auteure de "Persona"


Citations et extraits (103) Voir plus Ajouter une citation
Je me suis battue contre les principes séculaires de cette société. Je ne m'y suis jamais soumise. Les gens m'ont toujours traitée de femme froide et sans cœur. J'ai simplement tout fait pour que l'on m'entende, sans que l'on accuse mes émotions de m'influencer, de me contrôler. Nous sommes des femmes. Non blanches, de surcroît. Et dans ce royaume où le pouvoir est surtout l'apanage des hommes, la seule façon de se faire une place est d'être inflexible. Sinon, notre moindre faiblesse est pointée du doigt.
Commenter  J’apprécie          140
On rencontre tous quelqu’un qui donne une nouvelle direction à notre vie. Parfois au moment où on s’y attend le moins.
Commenter  J’apprécie          150
Il y a ceux qui ont la chance de rêver… et ceux qui font de leur rêve la chance de leur vie.
Commenter  J’apprécie          130
Le rayon de soleil sur vos doigts, vous le ressentez ! Les effluves de la cuisine, vous les humez ! Les fils qui dépassent des toges, les pavés mal alternés sur les voies, le frémissement de la brise dans les arbres, le bruit de chaque grain de sable qui coule d'un sablier... Saisissez chaque maille, chaque perfection et chaque défaut de ce monde sensoriel.
Commenter  J’apprécie          110
Mais il n'existe pas qu'une seule forme d'amour. Les légendes vendent le mythe d'un amour éternel, fantasmé, avec un partenaire, comme si c'était le seul et unique accomplissement de notre vie. Elles nous font miroiter cette récompense comme quelque chose qui se mérite ou comme une providence tombée du ciel, un signe de la Lumière. Tant de critères à cocher. Jeunes. Beaux. Pas trop gros, pas trop maigres. Dévoués. Complices. Comme si l'amour ne pouvait pas exister autrement, n'était pas légitime sous d'autres conditions. Aucune histoire ne raconte ces autres formes d'amour, qui existent pourtant sous nos yeux depuis notre naissance. Ces amours que les mères ont pour leurs enfants, que les frères ont pour leurs sœurs. Celui que les amis de toujours s'avouent à demi-mot. Celui que les filles éprouvent pour leur père. Ou envers la figure qui remplit ce rôle...
Commenter  J’apprécie          100
La normalité est une malédiction. Vous êtes tous parfaits, dans vos anormalités. Tous autant que vous êtes, ici. Et c'est pour cela que je prends soin de vous... Pour cultiver ces anormalités qui vous rendent uniques. Ceux qui ne les distinguent pas sont des aveugles passant à côté d'un trésor de l'humanité.
Commenter  J’apprécie          110
Le paradoxe de la situation dérangeait Andrea. Ces gens touchés par la lumière étaient en ces lieux vénérés. On avait érigé des statues à leur effigie, dans l’un des endroits les plus prestigieux du continent. Mais eux, enfants de l’Officium, étaient relégués au rang d’indésirables… Comment en étaient-ils arrivés à un tel retournement ?
Commenter  J’apprécie          60
Nous sommes des fleurs sauvages.
Toutes différentes Discrètes.
Parfois même jugées comme nuisibles. Certains ne nous connaissent pas et nous leur faisons peur.
Sommes-nous toxiques? En outre, nous nous fanons quand ils nous cueillent. La nature m'a fait naître ainsi, et je grandirai dans ses jardins. Libre et fière. À l'encontre de tout ordre.
Commenter  J’apprécie          50
- La normalité est une malédiction. Vous êtes tous parfaits, dans vos anormalités. Tous autant que vous êtes, ici. Et c'est pour cela que je prends soin de vous... Pour cultiver ces anormalités qui vous rendent uniques. Ceux qui ne les distinguent pas sont des aveugles qui passent à côté d'un trésor de l'humanité.
Commenter  J’apprécie          50
Je hais le Culte ! Je hais nos différences! De quoi sommes-nous libres au juste? Pas libres de voyager! De penser! D'exister! D'aimer ! D'aimer librement! Sans arrière-pensée! Je n'ai pas envie de me marier! Je n'ai pas envie de rejoindre le Culte! Je... je veux juste qu'on me laisse tranquille! Qu'on m'accepte comme je suis! Mais je ne sais pas qui je suis! Est-ce que je suis Andrea? Priscille? Vilnius? Quelqu'un d'autre? Est-ce que ce seront toujours les autres qui décideront quels masques je dois porter pour être accepté ? Y aura- t-il quelqu'un, un jour, pour tous les apprécier ? Pour tous les comprendre et tous les respecter ? Si c'est ça la société, cette communauté de gens qui attendent de nous que nous empruntions un chemin bien précis, alors je ne veux pas en faire partie !
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Ielenna (257)Voir plus

Quiz Voir plus

Emma de Jane Austen

Emma se lie d'amitié avec une certaine Smith. Comment s'appelle-t-elle?

Jane
Isabelle
Harriet
Caroline

16 questions
81 lecteurs ont répondu
Thème : Emma de Jane AustenCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}