AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 68 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Ammi Moussa, Algérie , le 27/04/1914
Mort(e) à : Nîmes , le 11/09/1982
Biographie :

Albert Marius Soboul est un historien français, spécialiste de la période révolutionnaire et de Napoléon.

Son père meurt en novembre 1914, pendant la Première Guerre mondiale. Albert Soboul et sa sœur aînée Gisèle vivent dans un premier temps en Algérie, avant de s'installer à Nîmes, avec leur tante Marie, après la mort de leur mère en 1922. Il reçoit une solide éducation au lycée de Nîmes, puis au lycée Louis-le-Grand de Paris (1932), avant de rejoindre la Sorbonne en 1935.

Sous le pseudonyme de Pierre Derocles, il publie en 1937 aux Éditions sociales internationales un ouvrage consacré au révolutionnaire Saint-Just. Il obtient son agrégation d'Histoire au mois de juin 1938 et adhère au Parti communiste français en 1939. Appelé la même année pour faire son service militaire, il sert dans l'artillerie hippomobile, sans jamais voir le combat, jusqu'à sa démobilisation en 1940. Professeur d'histoire au lycée de Montpellier, il est arrêté et révoqué par l'administration de Vichy en juillet 1942 pour avoir participé à l'organisation d'une manifestation étudiante. Missionné par le Musée national des arts et traditions populaires, il passe l'essentiel des années de guerre à enquêter dans toute la France sur l'habitation rurale.

Après la Libération, en 1944, Albert Soboul retrouve son poste de professeur au lycée de Montpellier, avant d'être nommé au lycée Marcelin-Berthelot, puis au lycée Henri-IV. Il se lie d'amitié avec l'éminent historien Georges Lefebvre et prépare, sous sa direction, sa thèse sur Les sans-culottes parisiens en l'an II (1958). Il est nommé à l'université de Clermont-Ferrand, puis accède en 1967 à la chaire d'histoire de la Révolution française à la Sorbonne et devient directeur de l'Institut d'histoire de la Révolution française.

Pendant les quinze années suivantes, il publie de nombreux travaux historiques, dont le "Précis d'histoire de la Révolution française" (1975) ou "La Civilisation et la Révolution française" en trois volumes (1970, 1982, 1983).
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Albert Soboul   (37)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Hulot   02 septembre 2021
1789 : L'an 1 de la liberté de Albert Soboul
Commandements de la Patrie





Avec ardeur tu défendras

Ta liberté dès à présent



Le mot noble tu rayeras

De tes cahiers dorénavant



Du clergé tu supprimeras

La moitié nécessairement



De tous les moines tu purgeras

La France irrévocablement



Et de leurs mains tu reprendras

Les biens volés anciennement



Aux gens de loi tu couperas

Les ongles radicalement



Aux financiers tu donneras

Congé définitivement



De tes impôts tu connaîtras

La cause et l'emploi clairement



De bonnes lois tu formeras

Mais simples et sans déguisements



Ton estime tu garderas

Pour les vertus et non pour l'argent



Aux dignités tu placeras

des gens de bien soigneusement



Ainsi faisant tu détruiras

Tous les abus absolument



Et d'esclave tu deviendras

Heureux et libre assurément



Marat ///// 1789
Commenter  J’apprécie          230
Hulot   31 août 2021
1789 : L'an 1 de la liberté de Albert Soboul
Un antagonisme apparut vite entre classe bourgeoise et paysannerie. Autant que la noblesse, la bourgeoisie urbaine était propriétaire foncier. Elle se sentit menacée dans ses intérêts par la jacquerie qui suivit la panique.

Devant la menace d'une révolution sociale, la répression, souvent sanglante, ne pouvait remettre en question le résultat essentiel de la Grande Peur : le régime féodal ne survécut pas à la jacquerie de juillet 1789.
Commenter  J’apprécie          203
Hulot   25 avril 2022
Portraits de revolutionnaires de Albert Soboul
"Occupez - vous du peuple, et uniquement du peuple. Vous le devez puisqu'il vous a confié ses intérêts les plus chers".



Adresse de Couthon à la Convention.
Commenter  J’apprécie          160
Hulot   01 septembre 2021
1789 : L'an 1 de la liberté de Albert Soboul
La liberté est définie comme le droit de " faire tout ce qui ne nuit pas à autrui".



Nul ne peut être inquiété pour ses opinions, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre établi par la loi. Cette condition est comme une courroie; elle s'étend et se resserre à volonté : elle servira à tout intriguant qui sera parvenu à un poste pour s'y maintenir; on ne pourra ouvrir les yeux à ses concitoyens sur ce qu'il a été, sur ce qu'il a fait, sur ce qu'il vaut faire, sans qu'il ne dise qu'on trouble l'ordre public...
Commenter  J’apprécie          140
Hulot   27 avril 2022
Portraits de revolutionnaires de Albert Soboul
De là, la loi du 22 floréal (11 mai 1794) qui organisait le "bienfaisance nationale" et mettait en oeuvre le droit à l'assistance : assistance médicale gratuite, pension d'infirmité et de vieillesse, aide aux familles nombreuses, en un mot la sécurité sociale.

Ainsi se réaliserait et s'inscrirait dans les faits, le but assigné à la société, selon Saint-Just, " le bonheur commun".
Commenter  J’apprécie          142
Hulot   03 septembre 2021
1789 : L'an 1 de la liberté de Albert Soboul
Il fallait distinguer entre la liberté et l'indépendance :

La liberté consiste à n'obéir qu'aux lois, mais dans cette définition, le mot "obéir" s'y trouve, tandis que l'indépendance consiste à vivre dans les forêts, sans obéir aux lois et sans aucune sorte de frein.
Commenter  J’apprécie          145
Hulot   26 avril 2022
Portraits de revolutionnaires de Albert Soboul
Vous voyez qu'on a démantelé les riches pour couvrir et revêtir les pauvres. Cela a réveillé la force révolutionnaire et l'énergie patriotique.

Les aristocrates et les banquiers ont été guillotinés, c'est au peuple, maintenant, d'exercer la démocratie.



Saint-Just
Commenter  J’apprécie          133
Hulot   25 avril 2022
Portraits de revolutionnaires de Albert Soboul
La liberté est foutue quand tous les pouvoirs sont confiés à des hommes inviolables.





Hebert dans Le Père Duchesne
Commenter  J’apprécie          132
Jcequejelis   03 janvier 2013
Dictionnaire historique de la Révolution française de Albert Soboul
Valmy, par J-P. Bartaud : ... ce que l'on sait de manière irréfutable par les carnets de route des officiers prussiens, c'est que les jeunes recrues des anciens régiments du roi ou les volontaires étaient prêts à se battre jusqu'à la mort pour la défense de la Patrie nouvelle. Ils n'étaient pas aussi disciplinés, aussi manoeuvriers que "nos mercenaires" dira un Allemand, mais ils savaient pourquoi ils se battaient : la défense d'une communauté libre et égalitaire. Goethe ne s'y trompa pas qui prédit au soir de la journée : "De ce temps et de ce jour date une nouvelle époque de l'histoire du monde."



710 - [p. 1070]
Commenter  J’apprécie          80
Jcequejelis   14 août 2014
Le procès de Louis XVI de Albert Soboul
Arrêté de la section de Mauconseil pour la déchéance de Louis XVI



« Le devoir le plus saint, la loi la plus chérie,

Est d'oublier la loi pour sauver la patrie. »



1947 - [Folio n° 236, p. 44]
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Vert & jaune

On commence avec la couleur jaune. Auteur(s) de 'Le Mystère de la chambre jaune' ?

Agatha Christie
Boileau & Narcejac
Gaston Leroux
Ravenne & Giacometti

12 questions
199 lecteurs ont répondu
Thèmes : couleur , jaune , vertCréer un quiz sur cet auteur