AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.8 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Liège , 1946
Biographie :

André-Joseph Dubois est un écrivain belge de langue française.

Il a publié en 1981 un roman intitulé "L’Œil de la mouche", salué par la presse de l'époque. En 1983, il publie un deuxième roman, "Celui qui aimait le monde". Ces deux romans ont marqué une certaine approche de la Wallonie dans les années 1980.

Il ne fait son retour à la littérature qu'à partir de 2012, en publiant successivement trois livres: "Les Années plastique" (Weyrich, Neufchâteau, 2012), "Le Sexe opposé" (Weyrich, Neufchâteau, 2013) et "Ma Mère, par exemple" (Weyrich, Neufchâteau, 2014).

Il a signé le Manifeste pour la culture wallonne en 1983 et a reçu deux fois le Prix Félix Denayer de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, pour "L’Œil de la mouche", en 1981, et pour "Ma Mère, par exemple", en 2014.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
André-Joseph Dubois nous parle de son roman L'Oeil de la mouche.
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
hotaru   05 juin 2017
Quand j'étais mort de André-Joseph Dubois
J'étais jeune. C'est une de ces choses qui arrivent. ça a dû vous arriver à vous aussi.
Commenter  J’apprécie          60
hotaru   31 mai 2017
Quand j'étais mort de André-Joseph Dubois
Au fond, on ne connaît jamais ses parents. Ils ont vécu leurs plus belles années avant notre naissance. Et quand enfin nous sommes là, ils jouent aux parents. Ou alors ils font tout pour se détester.
Commenter  J’apprécie          50
hotaru   07 juin 2017
Quand j'étais mort de André-Joseph Dubois
j'ai beau savoir que le destin est une illusion, quand quelque chose qui y ressemble prend le volant, j'ai tendance à me laisser conduire.
Commenter  J’apprécie          30
moussk12   20 avril 2015
L'oeil de la mouche de André-Joseph Dubois
Je reconnaissais le chef-d'oeuvre. Mais cette reconnaissance en impliquait une autre. Celle de ma propre trahison. Car la langue de Céline, puisée au caniveau, ressemblait à ma langue naturelle, objet de haine et de honte, dont je m'étais débarrassé à grand peine : en me reniant moi et les miens.
Commenter  J’apprécie          20
ramettes   28 mars 2013
L'oeil de la mouche de André-Joseph Dubois
Mon mépris du journal remonte loin. sans doute au temps où ma soeur, ayant reçu un gros cahier toilé de rose et marqué en lettres d'or enjolivées d'arabesques et de fioriture : Journal, où ma soeur donc se mit en devoir de le remplir en reniflant chaque page, chaque ligne, comme un chien aveugle.
Commenter  J’apprécie          20
moussk12   20 avril 2015
L'oeil de la mouche de André-Joseph Dubois
Ainsi, je vis dan une sorte d'entrepôt. J'ai juste déballé mes livres parce que je ne saurais me passer, sinon de leur commerce, du moins de leur présence; Comme je ne dispose pas de rayons, je les ai dressés en colonnes éparses qu'il me faut contourner pour me déplacer. Cela m'amuse.
Commenter  J’apprécie          20
hotaru   02 juin 2017
Quand j'étais mort de André-Joseph Dubois
Une sorte de petit paradis, d'ailleurs tous les paradis sont de préférence minuscules, forcément.
Commenter  J’apprécie          30
hotaru   31 mai 2017
Quand j'étais mort de André-Joseph Dubois
De toute façon, les gens ne sont jamais contents de leur nom. Le mien est à pleurer de banalité.
Commenter  J’apprécie          30
moussk12   20 avril 2015
L'oeil de la mouche de André-Joseph Dubois
Quand j'étais petit et qu'on exigeait de moi que j'engouffre de grandes quantités de nourriture, je faisais remarquer que mon père mangeait moins que moi. Il me répondait qu'il avait l'estomac à moitié rempli de charbon.
Commenter  J’apprécie          20
moussk12   20 avril 2015
L'oeil de la mouche de André-Joseph Dubois
Il est ingénieur, a-t-elle répondu, ce qui voulait dire ; c'est normal qu'il habite un quartier chic. Elle prononçait ingéni-eur, avec une diérèse, comme si le gain d'une syllabe ajoutait au prestige du métier.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de André-Joseph Dubois (17)Voir plus


Quiz Voir plus

Rum, Sodomy and the lash

À qui doit-on la grande enquête vaticane parue sous le titre « Sodoma » ?

Theodore Mac Carrick
Carlo Maria Vigano
Frédéric Martel

9 questions
6 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , Moeurs et coutumesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..