AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.59 /5 (sur 2297 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Goldberg, Idaho , le 15/01/1918
Mort(e) à : Provo, Utah , le 25/05/2012
Biographie :

Beatrice Sparks est thérapeute, mormon et conseillère de jeunesse.

Elle est spécialisée dans les "vrais journaux" intimes d'adolescentes en difficulté.

Elle a commencé à travailler avec des enfants «à problèmes», en 1955, après avoir fréquenté l' Université de Californie à Los Angeles et l'Université Brigham Young.

En 1971, paraît "Go Ask Alice", le journal d'une adolescente qui a connu tous les outrages: drogue, inceste, viol, etc. Vendu en France sous le titre de "L'herbe bleue", l'ouvrage connaît un succès vertigineux en Europe.

C'est en 1998 que la presse révèle que "Go Ask Alice" serait le produit de Beatrice Sparks.



Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (131) Voir plus Ajouter une citation
tsuky   08 novembre 2008
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
Une goutte de pluie vient de s'écraser sur mon front et elle m'a fait l'effet d'une larme tombant du ciel. Est ce que les nuages et les cieux pleurent sur moi, vraiment? Est ce que je suis réellement seule dans ce monde gris et triste? Est-il possible que Dieu lui-même pleure pour moi?
Commenter  J’apprécie          720
Shrimp   05 novembre 2010
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
L'adolescence est une époque vraiment désagréable ; on ne se sent pas en sécurité, les grandes personnes nous traitent comme des enfants tout en attendant de nous que nous nous conduisions en adultes. Elles nous donnent des ordres, comme à des petits animaux, et puis elles espèrent que nous réagirons comme de vrais adultes raisonnables. C'est une époque pénible, difficile, perdue. J'ai peut-être survécu le plus mauvais moment. Je l'espère, en tout cas, parce que je sais que je n'aurais jamais la force ni la volonté de repasser par là.
Commenter  J’apprécie          510
maxime54   21 décembre 2010
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
"Si tu n'as rien à dire de gentil, tais-toi"
Commenter  J’apprécie          440
Spilett   03 juin 2010
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
J'aimerais bien que les médecins et les infirmières laissent mourir mon âme; mais ils poursuivent leurs expériences et ils essayent de réunir le corps à l'esprit.
Commenter  J’apprécie          330
lecassin   12 février 2013
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
Cher journal,

Je n’ai rien écrit depuis une semaine parce qu’il ne m’est rien arrivé intéressant. Toujours les mêmes profs idiots qui enseignent les mêmes sujets stupides dans la même école assommante. Je me désintéresse de tout, je crois.

Commenter  J’apprécie          300
Zabou   18 juillet 2010
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
Je crois que je suis tombée de la surface de la Terre et que je en m'arrêterai jamais de tomber.
Commenter  J’apprécie          280
PiertyM   16 juillet 2015
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
L'adolescence est une époque vraiment désagréable ; on ne se sent pas en sécurité, les grandes personnes nous traitent comme des enfants tout en attendant de nous que nous nous conduisions en adultes. Elles nous donnent des ordres, comme à des petits animaux, et puis elles espèrent que nous réagirons comme de vrais adultes raisonnables. C'est une époque pénible, difficile, perdue. J'ai peut-être survécu le plus mauvais moment. Je l'espère, en tout cas, parce que je sais que je n'aurais jamais la force ni la volonté de repasser par là.

Commenter  J’apprécie          250
linabdl   13 décembre 2012
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
D'autres garçons m'ont embrassée, mais ce n'était pas du tout la même chose. Il y avait dans son baiser de la tendresse, du désir, du respect et de l'admiration. C'est la chose la plus merveilleuse qui me soit jamais arrivée de ma vie.
Commenter  J’apprécie          230
lilimarylene   20 juin 2012
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
Quand on a commencé, il n'y a plus de vie possible sans drogue, mais c'est une existence dégueulasse d'esclave. Et pourtant, je suis ravie d'y retourner. Heureuse ! Heureuse ! Ça n'a jamais été meilleur qu'hier soir. Chaque nouvelle fois est la meilleure et Chris est comme moi.
Commenter  J’apprécie          220
chrysaline01   31 janvier 2008
L'Herbe bleue de Beatrice Sparks
18 août.

Ce matin, je suis allée consulter le docteur Langley et je lui ai dit et répété que je ne pouvais pas dormir. J'ai mis le paquet. Il m'a posé un tas de questions, il m'a demandé pourquoi je ne pouvais pas dormir, mais je lui ai répété que je ne savais pas. Finalement, il s'est laissé fléchir et il m'a donné des somnifères. A vrai dire, je n'ai pas tant besoin de sommeil que d'évasion. C'est un moyen de s'évader absolument merveilleux. Quand je n'en peux plus, je prends un comprimé et je me laisse simplement sombrer dans le néant. Au point où j'en suis, c'est mieux que rien.
Commenter  J’apprécie          200
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



.. ..