AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
raynald66   04 juin 2016
Mémoires en sonnets de Bernard Meunier
Aimer est un supplice, être aimé un délice

Car le fait d'être aimé est tellement surprenant !

Qu'il est doux de trouver de riantes auspices

Dans le grand coeur de celle dont on sera l'amant.



Etre aimé, un délice comme le bonbon fondant

On se délecte de soi, se regarde dans la glace

Non ce n'est pas possible on paraît hésitant

C'est moi qu'elle a choisi ! pourtant telle est ma face !



Mon Dieu ! Mais quel bonheur, du lot je suis sorti !

Alors on n'en croit plus, on se fait une grimace

On rayonne, des oiseaux on en prendrait la place



Cette fois tout resplendit, le jardin est garni

De mille et une fleurs qui dans mon coeur exposent

O mon amour ? viens là... sur mon épaule repose...



(Etre aimé)
Commenter  J’apprécie          40
raynald66   04 juin 2016
Mémoires en sonnets de Bernard Meunier
Redonner du bonheur à celui qui s'ennuie !

Faire une exposition dans un coin qui m'est cher

Un petit bâtiment "l'Orangerie des Tuileries"

Ce joyau de musée tout rempli de lumière



Tous les jours je changerais, prenant des oeuvres humaines

Toutes se tenant très proches d'une âme à consoler

Toutes en couleur de rêve harmonieuses et sereines

Toutes donnant du bonheur à des yeux éveillés



J'accrocherais Cézanne pour les bleus de ses mers

Une envolée de pommes dans les plis d'une nappe

Et puis un frisson d'air dans un pin centenaire

La montagne Sainte-Victoire sous un soleil qui frappe



J'accrocherais Van Gogh pour ses ciels de Provence

Soleils en tournesols comme des feux éclatés

Atmosphère tourmentée couvrant des champs immenses

Un portrait de Vincent sous un chapeau paillé



J'accrocherais Dufy et l'âme de Sainte-Adresse

Ses anémones, ses roses, papiers immaculés

Ses machines qui battent des épis qui se dressent

Ses voiles sur une rade d'outremer encerclée



J'accrocherais Matisse ses intimes intérieurs

Où une femme pose sur un ample sofa

La ligne dépouillée déroule ses langueurs

Etendue de couleur sur une robe de soie



J'accrocherais Bonnard et tout l'or de son art

Dans la pénombre violette je devine une femme

Les rayures de sa robe de la rougeur d'un fard

Sur la table dressée les beautés d'une manne



J'accrocherais Monet et son pont japonais

Sur cet étang pavé de nombreux nénuphars

"Le matin clair aux saules" nymphéas qui renaissent

Les lignes de couleur mates comme du buvard



Ces peintres de la vie je les accrocherai

Car d'aimer leur peinture, j'en suis devenu fier

Ils sont mes préférés, il faut les vénérer

Dans ce joli musée tout rempli de lumière
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
raynald66   04 juin 2016
Mémoires en sonnets de Bernard Meunier
La chaleur monte en nous quand l'ami nous salue

Qu'il offre cette réunion d'une tape amicale

Heure de l'apéritif, paroles de bienvenue

Les verres se remplissent, commence le festival !



La tomate cerise parée de son cure-dents

Tel ce pruneau d'Agen qui s'est lentement confit

Ils encadrent l'assiette de pâtés avenants

Petite rondelle de ça, petite rondelle de ci



Comme ils sont agréables ces rires qui accompagnent

La joie d'être bien ensemble pour un petit moment

On se croirait au chaud en pays de cocagne



Pour l'homme qui invite ce sont de bons instants

Quand son esprit se mêle avec les bonnes âmes

Que d'un Royal Kir, il supporte les montagnes !



(L'heure de l'apéritif)
Commenter  J’apprécie          10
raynald66   04 juin 2016
Mémoires en sonnets de Bernard Meunier
Je goûte goulûment gavé de solitude

Cette aimable journée paisible et silencieuse

Comme toutes ces heures-là me paraissent précieuses

Evasives, équivoques, et pleines d'habitudes.



Je reprends position les mains sous le menton

Mes coudes sur la table, devant un verre vide

Assis magistralement, mon Moi, tranquille préside

Dans la clarté qui tombe, je vis en demi-ton.



J'étire mes deux bras, et mon buste se gonfle

Un bien-être envahit mon âme de bonheur

Je retrouve des images, me voilà voyageur...



Je suis assis tout près d'un gros poêle qui ronfle

Le balancier comptable enregistre le temps

Je revois cette pièce quand j'avais dix-sept ans !
Commenter  J’apprécie          11

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur