AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.04 /5 (sur 7390 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Ambert, Puy-de-Dôme , le 22/03/1952
Biographie :

Jean-Claude Mourlevat est un écrivain français. Il est particulièrement connu pour ses romans destinés aux enfants et adolescents.

Il a fait des études à Strasbourg, Toulouse, Bonn et Paris. Il obtient son CAPES d'allemand en 1976 et enseigne en Allemagne avant de démissionner de l'Éducation Nationale en 1990, puis a choisi de se consacrer au théâtre.

Il a créé alors deux solos clownesques qu'il a interprétés plus de mille fois en France et un peu partout dans le monde. Plus tard, il a monté des pièces de Brecht, Cocteau, Shakespeare, avant de se consacrer à l’écriture.

En 1997, il publie son premier roman "Histoire de l'enfant et de l'œuf". Depuis, il continue à publier de nombreux titres pour la jeunesse et a obtenu plusieurs prix notamment le Prix des incorruptibles 2002 pour "La Rivière à l'envers".

Son roman "Terrienne" a obtenu en 2011 le prix Utopiales européen jeunesse , en 2013 le Prix Farniente et le Prix Ado-Lisant, ainsi qu'une quinzaine d'autres récompenses.

En 2013, il est ambassadeur des "Pépites 2013" lors du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil (Seine-Saint-Denis), auprès de Catherine Meurisse.

Il écrit également pour les adultes, notamment en duo avec Anne-Laure Bondoux pour "Et je danse aussi" (2015) et seul pour "Mes amis devenus" (2016).

Pour l'année 2018, il est sélectionné pour la huitième année d'affilée (depuis 2011) pour le prestigieux prix suédois, le Prix commémoratif Astrid-Lindgren. Jean-Claude Mourlevat vit à Saint-Just-Saint-Rambert, près de Saint-Étienne, avec sa famille. Il est le premier Français à le remporter en 2021.

son site : http://www.jcmourlevat.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Claude Mourlevat   (50)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Au sommaire de cette Critique consacrée à la littérature jeunesse, trois livres, deux illustrés : "Lilly sous la mer" et "Tor et le Cow-boy" de Thomas Lavachery "Jefferson" de Jean-Claude Mourlevat Pour en parler, aux côtés de Lucile Commeaux : Marie Sorbier, rédactrice en chef de I/O Gazette et productrice d'Affaire en cours sur France Culture et Victor Macé de Lepinay, producteur du Rayon BD sur France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (1)


Citations et extraits (646) Voir plus Ajouter une citation
Theoma   27 janvier 2011
Terrienne de Jean-Claude Mourlevat
Je suis amoureuse de cette Terre sur laquelle j'ai mes pieds. Je l'aime avec tous ses défauts, toutes ses tares. Je l'aime à cause de ça. J'aime le trop froid et le trop chaud, la pluie, la boue, les embouteillages, les examens ratés, les cartes postales moches, les mensonges, les larmes, les blessures et la mort. J'aime ce qui manque et ce qui dépasse, j'aime le trop et le pas assez, je veux me brûler aux orties et aux casseroles, ça ne me dérange pas, je veux bien égarer mes clés, avoir mal à la tête, être trompée (pas par Bran), être bousculée. Mais je prends aussi les bonnes choses. Je veux être caressée, je veux manger des banana split, je veux écouter de la bonne musique, recevoir des lettres, voir naître des bébés, faire la sieste, aller à Venise... je veux faire entrer l'air dans mes poumons, ... je veux respirer.
Commenter  J’apprécie          1291
Mei-Amadis   11 janvier 2011
Terrienne de Jean-Claude Mourlevat
- M. Virgil ?

- Oui.

- Si nous étions dans un de vos romans, que se passerait-il maintenant ?

[…]

Il ne réfléchit pas longtemps.

[…]

- Je suppose qu’il se passerait quelque chose d'inattendu, quelque chose que personne n'aurait pu prévoir : ni les deux héros, ni le lecteur, ni même l'auteur. Personne.
Commenter  J’apprécie          760
isabiblio   25 avril 2012
Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat
On découvre le paradis quand on le perd, et le nid quand on en tombe.
Commenter  J’apprécie          740
Ydamelc   21 mai 2016
Mes amis devenus de Jean-Claude Mourlevat
Les capotes, c'est comme les chaînes pour les roues de la voiture, c'est pas dans la tempête qu'il faut apprendre à les poser...
Commenter  J’apprécie          571
linabdl   11 janvier 2013
Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat
- Alors ? Qu'est-ce que tu apprends de beau ?

- Le masculin et le féminin...

- D'accord. Allons-y...

- L'exemple de la maîtresse, c'est : un boulanger - une boulangère. Il faut en trouver trois.

- Et tu en as trouvé ?

- Trois. Mais je ne suis pas sûr pour le troisième.

- Je t'écoute.

- Un chat - une chatte.

- Très bien.

- Un magicien - une magicienne.

- Parfait. Et ton troisième ?

- Je ne suis pas sûr.

- Dis quand même...

- Un pied - une main.
Commenter  J’apprécie          551
raton-liseur   14 août 2012
La Rivière à l'envers, tome 1 : Tomek de Jean-Claude Mourlevat
L’histoire que voici se passe en un temps où l’on n’avait pas encore inventé le confort moderne. Les jeux télévisés n’existaient pas, ni les voitures avec airbags, ni les magasins à grande surface. On ne connaissait même pas les téléphones portables ! Mais il y avait déjà les arcs-en-ciel après la pluie, la confiture d’abricot avec des amandes dedans, les bains de minuit improvisés, enfin toutes ces choses qu’on continue à apprécier de nos jours. Il y avait aussi, hélas, les chagrins d’amour et le rhume des foins, contre lesquels on n’a toujours rien trouvé de vraiment efficace.

Bref, c’était… autrefois. (p. 7, Prologue).

Commenter  J’apprécie          540
krol-franca   23 janvier 2011
Terrienne de Jean-Claude Mourlevat
On ne devrait se dire que des choses personnelles. Le reste n'est pas très intéressant. N'est-ce pas ?
Commenter  J’apprécie          520
lilimarylene   31 juillet 2010
Le combat d'hiver de Jean-Claude Mourlevat
Elle regardait alors, au hasard du voyage, défiler les images secrètes de son âme : le grand fleuve tranquille qui coulait sous les ponts, l'infini poids d'amour des consoleuses, le souvenir tremblotant de ses parents engloutis et, pour toujours, le visage souriant d'un garçon aux boucles brunes.
Commenter  J’apprécie          491
Under_the_Moon   25 janvier 2014
L'Enfant Océan de Jean-Claude Mourlevat
Les femmes c'est comme ça. Elles sont comme les bêtes. Elles feraient n'importe quoi quand leurs petits ont faim. Les dents leur poussent comme aux louves et elles supportent tout.
Commenter  J’apprécie          490
milamirage   06 août 2011
Terrienne de Jean-Claude Mourlevat
Je suis amoureuse de cette Terre sur laquelle j'ai mes pieds. Je l'aime avec tous ses défauts, toutes ses tares. Je l'aime à cause de ça. J'aime le trop froid et le trop chaud, la pluie, la boue, les embouteillages, les examens ratés, les cartes postales moches, les mensonges, les larmes, les blessures et la mort. J'aime ce qui manque et ce qui dépasse, j'aime le trop et le pas assez, je veux me brûler aux orties et aux casseroles, ça ne me dérange pas, je veux bien égarer mes clés, avoir mal à la tête, être trompée (pas par Bran), être bousculée. Mais je prends aussi les bonnes choses. Je veux être caressée, je veux manger des banana split, je veux écouter de la bonne musique, recevoir des lettres, voir naître des bébés, faire la sieste, aller à Venise... je veux faire entrer l'air dans mes poumons, ... je veux respirer.
Commenter  J’apprécie          422

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L'enfant océan

combien y a il d'enfants ???

5
6
7
9

6 questions
254 lecteurs ont répondu
Thème : L'Enfant Océan de Jean-Claude MourlevatCréer un quiz sur cet auteur

.. ..