AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.45 /5 (sur 58 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) : 1984
Biographie :

Caitlin Kittredge écrit depuis sa tendre enfance.

Elle se lance rapidement dans l’écriture de scénarios, de comics, et de romans. À l’aide de son agent, elle parvient à vendre ses œuvres à St. Martin’s, un célèbre éditeur américain.

Caitlin collectionne les comics, les anciens manuscrits, les vêtements vintage et les mauvaises habitudes. Elle adore le thé, écouter de la musique à fond, la couleur noire, surtout associée au rose, et les histoires de fantômes. Elle conduit comme un homme, joue du violon et connaît plus de jurons anglais qu’américains.

Caitlin vit avec ses deux chats à Olympia (Washington).




Source : eclipse.fr/
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
llyza   17 septembre 2014
Les Ténèbres de Londres, Tome 2 : Le pacte du démon de Caitlin Kittredge
Les frères du corbeau étaient les têtes d'affiche d'une pratique de la magie souvent liée au sang et à l'obscurité. C'étaient des hommes durs et mauvais que personne ne contrariait.

La plupart d'entre eux étaient ainsi. Jack non. Et s'il pouvait vraiment faire preuve de bon sens, il s'arrêterait avant que son talent ne le détruise.

Cependant, personne ne l'avait accusé d'être sensé. D'être un branleur, oui. Un voleur, un pécheur et un meurtrier, certainement. Mais d'être raisonnable, non. Jack pensa que le jour où quelqu'un l'accuserait effectivement de faire preuve de raison, il serait vraisemblablement temps pour lui de raccrocher.

— Allez, bande de tas de poussière, marmonna-t-il si bas que seuls les morts pouvaient l'entendre. Venez me hanter.
Commenter  J’apprécie          50
llyza   17 septembre 2014
Les Ténèbres de Londres, Tome 2 : Le pacte du démon de Caitlin Kittredge
Il s'agrippa à Pete.

— Je suis claqué, ma belle. (Il lui caressa la main avec son pouce.) Mais tu pourrais toujours me maintenir éveillé.

— Va te faire foutre.

Pete le repoussa doucement de sa main libre.

Jack lui lâcha la main et la saisit par la taille, sous sa chemise de nuit. Ses doigts se placèrent entre les côtes de la jeune femme et l'attirèrent tout contre lui.

Ils allaient bien ensemble.

— J'rigole pas, Pete.

Le pire c'était qu'il disait la vérité. Si Pete avait, à cet instant posé les mains à son tour, Jack ne se serait pas retenu.

Ce n'était pas à cause du démon, ni du fait des Ténèbres. Jack était certain d'une chose à propos de lui-même ; il était totalement incapable de résister à la tentation. Pete était la flamme et lui le papier : s'il la touchait il prendrait feu. Aucun doute là-dessus.
Commenter  J’apprécie          30
LaChroniquedesPassions   12 août 2014
Les Ténèbres de Londres, Tome 1 : Magie Urbaine de Caitlin Kittredge
— Je suis l’inspecteur Caldecott. Vous aviez quelque chose à dire à propos de Bridget Killigan ?

Il était avachi sur le rebord de la fenêtre, une cigarette allumée pendant sur sa lèvre inférieure. Le soleil était bas sur King’s Cross et éclairait la chevelure platine de l’homme, formant un halo sur un visage sale et creux.

— Oui, répondit Jack Winter en expirant de la fumée par les narines. En effet.

La dernière fois que Pete l’avait vu, il était immobile et baignait dans son sang. Les yeux fixés sur le plafond de la tombe de quelqu’un d’autre. Pete dut rapidement détourner le regard. Son cœur s’emballait devant la superposition des deux images de Jack, ses souvenirs projetant gouttes de sang et douleur sur le visage de son incarnation vivante. Il avait été tellement immobile.

Plus jeune aussi. Plus robuste. Un corps façonné par des nuits à dormir à même le sol et à se bagarrer à l’extérieur du club après ses concerts. Tout ça était loin. Jack était fin et anguleux. Il fit tomber la cendre de sa cigarette sur le rebord de la fenêtre et déplia ses bras et ses jambes tout en longueur, montrant le lit à Pete.

— Tu peux t’asseoir si tu veux.

Pete en aurait été bien incapable, même si Dieu lui-même le lui avait ordonné.

En sang et immobile. Mort.

— Toi… (Le mot sortit dans un frisson.) Toi.

— Oui, je suis un peu surpris moi aussi, répondit Jack en tirant sur sa cigarette comme s’il se trouvait sous l’eau et qu’il s’agissait d’oxygène. Je veux dire que quand j’ai appelé et que j’ai demandé l’inspecteur chargé du dossier Killigan, et qu’ils m’ont donné ton nom, j’ai failli changer d’avis. Tu ne mérites pas d’en retirer la gloire.



http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Claire-una-volta   14 avril 2015
Les Ténèbres de Londres, Tome 1 : Magie Urbaine de Caitlin Kittredge
Elle se retourna le voyant examiner une photo d'elle et de Terry sur la cheminée. Pete l'avait posée à plat, mais Jack l'avait relevée.

-C'est le type en question?

-C'est Terry, confirma Pete.

-Il a une tête de con.

-Merci pour cet avis éclairé, fit Pete. Toi tu as l'air d'un SDF, mais peut-être vaut-il mieux ne pas creuser le sujet, non?
Commenter  J’apprécie          20
TomatoKetchup   09 septembre 2014
Les Ténèbres de Londres, Tome 2 : Le pacte du démon de Caitlin Kittredge
Cependant, dans des moments tels que celui-ci, tandis qu’elle le regardait d’un air furieux et tapait du pied sur l’herbe morte au-dessus de la dernière demeure des Poole, Jack avait appris qu’il valait mieux pour lui faire ce qu’elle lui demandait. À moins qu’il n’ait envie de se faire gifler, mais il était trop tôt pour ce genre de préliminaires un peu pervers.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur