AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.79 /5 (sur 19 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Toulouse
Biographie :

Claudine Candat est toulousaine et germaniste de formation. A séjourné à Stuttgart et à Vienne où elle s’est imprégnée du romantisme et du fantastique allemands.
Ses romans européens en tirent leur inspiration.
Son premier roman, Diabolo pacte, obtient en 2009 le prix de Médiane organisation.
Son deuxième, Elwig de l’Auberge Froide, paru en 2014 aux éditions PIERRE PHILIPPE, est né d’un périple qui l’a menée à vélo jusqu’en Ukraine, le long du Danube depuis sa source en traversant, entre autres pays, l’Allemagne et l’Autriche.
Mais c’est par Poussière de sable, opus de science-fiction, qu’elle s’est attaquée au genre romanesque. Retravaillé, son premier tome, l’épopée euskalienne, est sorti chez Rroyzz éditions en novembre 2018.



Ajouter des informations
Bibliographie de Claudine Candat   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Claudine Candat au micro de Greg Lamazères sur Télétoulouse


Citations et extraits (9) Ajouter une citation
ange77   03 décembre 2019
Poussière de sable : L'épopée Euskalienne de Claudine Candat
[...]

Avancer à quatre pattes pour des bipèdes en âge de marcher sur leurs deux pieds était une torture pour le corps et pour l’âme.

Contraindre la deuxième en brisant le premier, tel était le but des nagusis. Si les muscles et les os avaient fini par s’adapter, les esprits souffraient et se révoltaient en silence. Mais à cet instant précis, c’est la soif qui prenait le pas sur toutes les douleurs.
Commenter  J’apprécie          200
ange77   28 octobre 2019
Poussière de sable : L'épopée Euskalienne de Claudine Candat
Sagar fut le seul à ne pas s’étendre. Il s’assit contre un tronc d’arbre. Le tronc tenait davantage de la tige et l’arbre du buisson car, sous l’air sec, la terre rougeâtre ne pouvait produire produire que du maigre et du terne. Pourtant, le dos à moitié calé, Sagar rentra sa tête dans les genoux et chercha à s’assoupir. C’est ainsi qu’il dormait, jadis, contre le duvet tiède de son frère. Tout petit, sa mère ou son père le prenait sous l’aile et il éprouvait alors un sentiment de bien-être et de sécurité absolus.
Commenter  J’apprécie          160
Eva_Kopp   11 décembre 2018
ELWIG DE L'AUBERGE FROIDE de Claudine Candat
Ma mère m'a rejeté jusqu'à son dernier souffle. A ma naissance, elle a catégoriquement refusé de me choisir un prénom. Nommer un enfant, c'est lui confier la clef du langage, c'est son baptême d'être humain. Donner un nom à un animal domestique, n'est-ce pas en quelque sorte 'humaniser ? Eh bien ma mère ne m'a pas accordé ce qu'on accorde à un chien.
Commenter  J’apprécie          50
Lysette   22 octobre 2019
Poussière de sable : L'épopée Euskalienne de Claudine Candat
- Un vieillard comme moi a plus de souvenirs que d'avenir, c'est pourquoi il a tendance à négliger le présent pour se réfugier dans le passé.
Commenter  J’apprécie          50
Cora21   25 mars 2019
Poussière de sable : L'épopée Euskalienne de Claudine Candat
Le troupeau se traînait dans l’infâme poussière rouge qui bouchait les yeux et les narines. Soudain, l’avant-garde s’écroula sous les assauts d’un vent tourbillonnant et ceux qui suivaient trébuchèrent. L’instant d’après ils gisaient tous, front contre terre, les muscles agités de spasmes de souffrance.

— A quatre pattes, gogorkis ! hurla le nagusi de tête.

Un sifflement lacéra les murmures et les halètements. La lanière du fouet se frayait un chemin à travers l’air roussâtre. Des cris et des plaintes jaillirent du troupeau. Pourtant le cuir se gardait bien de mordre les chairs mais le souvenir cuisant des premiers châtiments demeurait si vivace qu’à lui seul il ravivait les douleurs et faisait lever l’odeur fade des pelages poissés de sang.
Commenter  J’apprécie          30
Claudine Candat
Cora21   02 février 2014
Claudine Candat
C’est alors qu’Elwig entra, ôta sa capuche et m’ôta du même coup l’entendement, car comme on l’appelait, son nom retentit dans la salle. Elwig, c’est ainsi qu’elle se nommait. Jamais je n’avais entendu syllabes aussi mélodieuses, aussi magiques que celles qui s’unissaient pour former ce prénom que je trouvais si beau. J’eus la certitude qu’il n’en existait pas d’aussi magnifique de par tout le royaume de France ou d’Angleterre, ni même dans toutes les Russies ou les colonies d’Amérique.
Commenter  J’apprécie          00
Lysette   22 octobre 2019
Poussière de sable : L'épopée Euskalienne de Claudine Candat
L'irréel est le meilleur allié de l'espérance. De leur union naissent des générations d'esclaves qui suent sang et eau en échange d'une promesse qui ne sera jamais tenue.
Commenter  J’apprécie          10
Claudine Candat
Cora21   15 mars 2014
Claudine Candat
Retouvez des extraits, des photos de Elwig de l'Auberge froide sur Facebook : Elwig de l'Auberge Froide de Claudine Candat | Facebook







https://www.facebook.com/.../Elwig-de-lAuberge-Froide-de-Claudine-Ca...‎







Elwig de l'Auberge Froide de Claudine Candat. 60 likes · 21 talking about this. Tout ce que vous souhaitez savoir sur mon roman en ménageant le suspens.
Commenter  J’apprécie          00
Lysette   22 octobre 2019
Poussière de sable : L'épopée Euskalienne de Claudine Candat
C'est la haine qui le poussa à se remettre en route parce que seuls les vivants peuvent perpétrer leur vengeance, pas les morts.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Hunger Games

Quelle est le plus grand atout de Katniss dans le jeu?

Sa force physique
son don pour le tir à l'arc
sa connaissance des plantes médicinales
Son sens de l'humour

6 questions
4768 lecteurs ont répondu
Thème : Hunger Games, tome 1 de Suzanne CollinsCréer un quiz sur cet auteur