AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.77/5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 8/07/1945
Biographie :

Daniel Abadie est historien d'art.

Il a réalisé quelques-unes des plus fameuses expositions du Centre Pompidou (Paris-New York, 1977 ; Dali, 1979 ; Jackson Pollock, 1982 ; Les Années 50, 1982 ...) avant de diriger la Galerie nationale du Jeu de Paume de 1994 à 2004.

Auteur de nombreux ouvrages sur l'art moderne et les artistes contemporains, il a parallèlement toujours enseigné (ESAG, 1969-1973 ; HEC Jouy-en-Josas, 1978-1984 ; Paris-Sorbonne, 1985 ; ULB Bruxelles, 1991-2009).

Source : http://www.racine.be
Ajouter des informations
Bibliographie de Daniel Abadie   (23)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Expo César
A Paris, le musée du Jeu de Paume organise une rétrospective des oeuvres de CÉSAR. Au milieu de ses autoportraits, le sculpteur évoque sa passion pour la ferraille, qui a donné naissance aux compressions. Interview de Daniel ABADIE, directeur du musée, qui considère les compressions comme le point de départ de l'art minimal aux Etats-Unis. Gros plans des expansions et des empreintes de...

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Lettre de Gaston Chaissac à
Jean Dubuffet, ( 4 décembre 1946 )

(...) Lorsqu'en 1942 je travaillais chez un bourrelier, avec la permission de mon patron je gardais pour moi les vieilles toiles de renfonçures des colliers de chevaux au lieu de les jeter à la poubelle, je pensais les lessiver et peindre ensuite dessus des petits tableaux et puis lorsque je suis parti, pour avoir moins de bagages à emporter j'ai jeter (sic) des choses dont mon stock de vieilles toiles de renfonçures ( de colliers) toutes crasseuses et que je regrette aujourd'hui et si je les avais je me garderais bien de les lessiver pour peindre ensuite des tableaux dessus, je dessineraus plutôt sur la crasse qui deviendrait le fond des dessins que j'y ferais.
(...)

Amitiés

Chaissac
Commenter  J’apprécie          10
Il convient de dire, une fois pour toutes, aux critiques d'art, artistes, etc., qu'ils n'ont à attendre des nouvelles images surréalistes que la déception, la mauvaise impression et la répulsion. Tout à fait en marge des investigations plastiques et autres "conneries", les nouvelles images du surréalisme vont prendre de plus en plus les formes et les couleurs de la démoralisation et de la confusion. Il n'est pas loin le jour où un tableau aura la valeur et n'aura que la seule valeur d'un simple acte moral et pourtant celle d'un simple acte gratuit.

[S. Dali, extrait de La Femme visible, Paris, 1930]
Commenter  J’apprécie          10
Éloge de la crasse de Gaëlle- Deshayes

Du côté de Jean Dubuffet, qui prône un Art Brut, accessible à l'homme du commun, comme de celui de Gaston Chaissac, inventeur de la " peinture rustique moderne , la recherche , l'élection et l'usage des matériaux qu'ils intègrent dans leur oeuvre sont capitaux pour en comprendre la charge sacrilège et novatrice.Tous deux s'entendent sur la désertion opportune des boutiques de beaux-arts pour privilégier l'expérimentation tout à trac, à partir d'un matériau impropre, insolite, mué en fort stimulant plastique.

( p.23)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Daniel Abadie (36)Voir plus

¤¤

{* *}