AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.73 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Dorine Bourneton est une pilote d'avion, paraplégique depuis 1991.

Passionnée par l'aviation dès l'âge de huit ans, c'est un accident qui la rendit paraplégique, à l'âge de 16 ans. Des quatre personnes à bord du petit avion de tourisme, elle fut la seule rescapée.

Elle passe ainsi son brevet de pilote privé en 1995, à l'aide de commandes de vol adaptées. Dès l'année suivante elle effectue le Tour Aérien des Jeunes Pilotes. Elle termine 31e sur 68.

En 1997, elle crée la Commission des Pilotes Handicapés des Membres Inférieurs (CPH-MI) de l'Aéro-club de France. Épaulée par les plus grandes figures de l'aviation française, elle devient le porte parole des pilotes handicapés.

Elle enchaîne cinq années de suite le célèbre Rallye Toulouse Saint-Louis du Sénégal et intègre la Patrouille Bleue Ciel, aux cotés d'autres pilotes paraplégiques expérimentés.

Elle a créé le magazine Concordances, "Le Journal du handicap", sur La Chaîne Parlementaire (2008).

Mère d'une petite fille, Dorine Bourneton est l’auteur du livre autobiographique La Couleur préférée de ma mère (2002).

Après avoir passé plus d'un an à Roche-la-Molière, elle vit depuis janvier 2010 en région parisienne.

page Facebook:
https://www.facebook.com/DorineBourneton
+ Voir plus
Source : http://www.forez-info.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Filox   20 mars 2017
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
Django ne deviendra pas seulement un bon guitariste de jazz, mais l'un des plus talentueux et des plus influents de tous les temps. Imaginez ce que cela représente, lorsqu'on a un amour infini pour la musique, et suite à un accident, plus sur trois doigts valides. ... imaginez ce que cela représente lorsqu'on a un amour infini pour l'aviation, et suite à un accident ... Je ne suis pas Django Reinhard, juste une femme à qui on a dit, comme à lui : " C'est impossible ."Tant de choses paraissent impossibles dans la vie avant que ....
Commenter  J’apprécie          70
philkikou   18 mai 2015
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
Pour lui, pour son fils, je veux trouver les mots justes. Il faut que je dise que si un avion m'a enlevé mes jambes, l'aviation, elle, m'a tout donné. Et au centuple. Il faut que je dise que l'espoir peut être immense si l'on croit à ses rêves, si on ne renonce à rien. Il faut que je dise, il faut que je dise...

Le journaliste ouvre son micro. Trois, deux, un..; (page 199 et fin)
Commenter  J’apprécie          20
philkikou   18 mai 2015
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
Il y a aussi les regards qui disent : " Quel dommage!" et ceux qui disent "Non"... Parce que je suis paraplégique. Je sais les peurs que le handicap engendre, mais comme cela fait mal, d'être réduité à "çà"... (page 178)
Commenter  J’apprécie          10
philkikou   18 mai 2015
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
"Aie confiance, tu as tout en toi pour réussir. Même avec ton handicap!" me répète-t-il lorsque je jui confie mes doutes.
Commenter  J’apprécie          10
philkikou   18 mai 2015
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
Paradoxalement, qu'on ne voie que mes faiblesses me donne un regain de force et de rage! Car je ne vis pas uniquement à travers le handicap. Mon plaisir, ma liberté, je les conquiers autrement. Dans le dépassement se soi, avec l'adrénaline qui m'aide à franchier les obstacles. (page 178)
Commenter  J’apprécie          00
philkikou   18 mai 2015
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
Plusieurs fois par jour, des yeux me disent que je suis une jolie femme, qu'on peut me désirer, mais, finalement, c'est toujours le fauteuil qui gagne. Parce que après m'en avoir décollée, on m'y rassoit, de gré ou de force. (page 178)
Commenter  J’apprécie          00
philkikou   18 mai 2015
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
"Orly", la chanson de Brel, me hante. Et un matin, ce sont les paroles de Barbara qui me reviennent aux lèvres. La joie de vivre, la joie de vivre... Si un homme peut la sublimer, je ne laisserai à aucun de la briser (page 178)
Commenter  J’apprécie          00
regenise   16 mars 2019
Au-dessus des nuages... de Dorine Bourneton
"On part avec un handicap, et alors ? On ne va quand même pas se laisser emmerder par des jambes !"
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49618

La femelle du canard?

cane
canne

10 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : facilité , animaux , michael jackson , roman , écoleCréer un quiz sur cet auteur