AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.14 /5 (sur 68 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Lichtenau, Baden , le 20/03/1884
Mort(e) à : Partenkirchen, Bavière , le 18/04/1955
Biographie :

Eugen Herrigel est un philosophe allemand.

Il entra à l'Université d'Heidelberg où il étudia la théologie protestante de 1907 à 1908, puis la philosophie néo-kantienne de 1908 à 1913. Il obtient son doctorat sous la direction de Wilhelm Windelband (1848-1915) en 1913.

Appelé durant la Première Guerre mondiale, il sert en qualité de personnel médical de 1914 à 1916. De 1917 à 1918, il est affecté à la Trésorerie de l’État-major du front Ouest. En 1923, il obtient son habilitation de professeur d'université.

Herrigel se marie en premières noces avec la baronne Paula von Beulwitz (1893-1924). Celle-ci l'accompagne au Japon lors de son affectation à l'université de Sendai en 1924. Après le décès de sa femme, il épouse en septembre 1925, en secondes noces, Auguste L. Seefried (Gusty Luise Herrigel).

De 1924 à 1929, Herrigel a enseigné la philosophie à l'Université impériale du Tōhoku à Sendai.

Bien que ne lisant ni ne parlant le japonais, il crut possible d'approcher la pratique du Zen en s'initiant à l'art japonais du tir à l'arc (le kyūdō), dans une variante de celui pratiqué dans les temples shintō appelée daishadōkyō. Il fit cet apprentissage auprès du fondateur de ce courant, maître Awa Kenzō (1880-1939).

Il a relaté son expérience dans un livre aujourd'hui fameux, "Le Zen dans l’art chevaleresque du tir à l’arc" (Zen in der Kunst des Bogenschießens), publié en 1948, qui rencontrera un grand succès international.

Rentré du Japon en 1929, Eugen Herrigel obtient un poste de professeur titulaire d'une chaire de philosophie à l'Université Friedrich-Alexander d'Erlangen. À partir de 1936 et jusqu'en 1938, Eugen Herrigel prend la tête du département de philosophie de l'université. Le 1er mai 1937, il rejoint le parti nazi.

Il devient vice-recteur de l'université d'Erlangen de 1938 à 1944, puis recteur jusqu'en 1945, avant d'être démis de ses fonctions lors de la dénazification du pays.

Après sa mort, sa femme rassembla et compila des textes sur le Zen rédigés par lui, mais jamais édités de la volonté même de Herrigel. L’ouvrage posthume qu’elle en tira fut publié en 1958 sous le titre "Der Zen-Weg" (La Voie du zen).
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
dancingbrave   09 janvier 2020
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Chez nous, on conseille à celui qui a cent kilomètres à parcourir de considérer quatre-vingt-dix comme la moitié.
Commenter  J’apprécie          170
chawna   24 avril 2011
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
L'homme est bien un roseau pensant, mais ses plus grandes oeuvres se font quand il ne pense ni ne calcule. Il nous faut redevenir "comme des enfants" par de longues années d'entraînement à l'art de l'oubli de soi. Quand cela est réalité, l'homme pense et pourtant il ne pense pas ; il pense comme les vagues qui déferlent sur l'océan ; il pense comme les étoiles qui illuminent le ciel nocturne ; il pense comme le vert feuillage qui bourgeonne dans la paix de la brise vernale. En vérité, il est les ondées, l'océan, les étoiles, le feuillage. Lorsqu'un homme est parvenu à cet état de développement "spirituel", il est un artiste Zen de la vie.
Commenter  J’apprécie          140
dancingbrave   01 décembre 2019
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Ici il ne sera question que de tir à l’arc. Souvent, j’ai l’impression que l’apprendre est moins difficile que d’en faire un exposé. Ma présentation vous conduira donc jusqu’à la limite où poindront les horizons au-delà desquels vit le Zen.
Commenter  J’apprécie          140
Nadou38   28 décembre 2019
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Oublieux de soi, comme perdus dans leurs pensées, ils exécutent les gestes préparatoires avec calme ; ils s'absorbent dans l'acte de la création et de la réalisation en formes qui, du premier geste jusqu'au complet achèvement de l'oeuvre, donne chez tous deux l'impression du complet déroulement d'un tout. (P70)
Commenter  J’apprécie          132
dancingbrave   10 janvier 2020
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Pour l’ambitieux la cible n’est qu’un méchant morceau de papier qu’il réduit en miette. La « grande doctrine » du tir à l’arc voit dans une telle conception une chose purement diabolique. Elle ignore tout d’une cible dressée à une distance déterminée de l’archer ; elle connait seulement le but qui ne s’atteint d’aucune manière technique, et si elle donne un nom à cet objectif, elle l’appellera : Bouddha ».
Commenter  J’apprécie          120
Nadou38   27 décembre 2019
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Ensuite, le maître se fit un devoir d'établir sans tarder les rapports entre le tir à l'arc et l'acte respiratoire auquel on ne s'exerce pas pour lui-même. L'acte global de la tension de l'arc et du tir fut décomposé en périodes : saisir l'arc, y poser la flèche, élever l'arc, le bander, le maintenir au maximum de tension, lâcher le coup. Chacun de ces actes partiels était introduit par une inspiration, soutenu par la retenue du souffle, refoulé et terminé par une expiration. En agissant de la sorte, l'acte respiratoire s'insère tout naturellement dans le processus, accentue notablement positions et actes particuliers et surtout les relie intimement les uns aux autres en un déroulement rythmique qui varie suivant les facultés respiratoires de chaque tireur. (P40)
Commenter  J’apprécie          110
Yaena   03 juin 2019
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Le coup parfait ne se produit pas au moment opportun parce que vous ne vous détachez pas de vous même. Vous ne tendez pas vos forces vers l'accomplissement, mais vous anticipez votre échec.
Commenter  J’apprécie          100
dancingbrave   21 décembre 2019
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Un jour que je lui faisais remarquer combien je m’efforçais consciencieusement à rester décontracté, celui-ci répliqua : « C’est justement parce que vous vous y efforcez, parce que vous y pensez. Concentrez-vous exclusivement sur la respiration, comme si vous n’aviez rien d’autre à faire !... ».
Commenter  J’apprécie          90
Pchabannes   20 novembre 2013
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
“par la main qui, en possession de la technique, exécute, et rend visible son rêve, juste au moment où l’esprit commence à élaborer des formes, sans qu’il y ait entre conception et réalisation l’épaisseur d’un cheveu.”
Commenter  J’apprécie          90
Oristana   23 août 2012
Le zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel
Vos flèches manquent de portée,fut la remarqué du maître , parce que spirituellement vous ne portez pas assez loin. Comportez-vous comme si lu but était l'infini.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

L'évangile oublié de Jacobovici & Wilson : culture générale

Le temple d’Artémis

Se trouve à Éphèse
Est l’une des Sept Merveilles du monde
Réponse 1 et 2
Aucune de ces réponses

25 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : jésus christ , religion , histoireCréer un quiz sur cet auteur