AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 1842 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nanchang , le 30/08/1929
Biographie :

François Cheng est un écrivain, poète et calligraphe chinois naturalisé français en 1971.

François Cheng est issu d'une famille de lettrés et d'universitaires — ses parents comptaient parmi les premiers étudiants boursiers envoyés aux États-Unis.

Études secondaires à Chongquing de 1937 à 1945. Après un temps d'errements, il entre à l'Université de Nankin.

Début 1948, son père participe, en tant que spécialiste des sciences de l'éducation, à la fondation de l'UNESCO, grâce à laquelle il peut venir en France. Il se consacra à l'étude de la langue et de la littérature françaises. Il dut cependant traverser une assez longue période d'adaptation marquée par le dénuement et la solitude avant d'obtenir en 1960 un emploi stable au Centre de linguistique chinoise (devenu plus tard le Centre de recherches linguistiques sur l'Asie orientale à l'École des hautes études en sciences sociales). Parallèlement à son travail, il s'est employé à traduire les grands poètes français en chinois et à rédiger sa thèse de doctorat.

En 1969, il a été chargé d'un cours à l'Université de Paris VII. Il sera naturalisé français en 1971. En 1974, il devient maître de conférences, puis professeur à l'Institut national des langues et civilisations orientales, tandis que ses travaux se composent de traductions des poètes français en chinois et des poètes chinois en français, d'essais sur la pensée et l'esthétique chinoises, de monographies consacrées à l'art chinois, de recueils de poésies, de romans et d'un album de ses propres calligraphies.

Il se verra attribuer le prix André Malraux pour Shitao, la saveur du monde, le prix Roger Caillois pour ses essais et son recueil de poèmes Double chant, le prix Femina pour son roman Le Dit de Tianyi et le Grand prix de la Francophonie pour l'ensemble de son œuvre. Docteur honoris causa de l’université de Bergame (Italie) et de l’Institut catholique de Paris (2007).

Il a été élu à l'Académie française, le 13 juin 2002, au fauteuil de Jacques de Bourbon Busset (34e fauteuil). Il a été promu officier de la Légion d'honneur le 1er janvier 2009.
+ Voir plus
Source : www.academie-francaise.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de François Cheng   (56)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

5/5 Photographie : François Cheng © PATRICK SWIRC. Son site : http://www.swirc.com.Toute la semaine du 20 octobre 2014, Françoise Siri s'entretenait avec le poète et écrivain François Cheng sur les ondes de France Culture pour l'émission “À voix nue”. Par Françoise Siri. Réalisation : Anne Sécheret. Prise de son : Laurent Césard. Attachée d'émission : Claire Poinsignon. « Aimer, c’est dire : Tu ne mourras pas ! » écrit François Cheng dans l’un de ses poèmes (dans l’anthologie “A l’orient de tout”, Poésie/Gallimard, 2008). Poète, romancier, essayiste, auteur de monographies et de livres d’art, académicien, François Cheng est d’abord un tout jeune Chinois qui arrive à Paris en 1949, après la guerre sino-japonaise. Il est alors âgé de vingt ans et vient en France entreprendre une année d’étude. Mais la Chine ferme ses frontières et l’étudiant devient un exilé. Il se passionne pour la langue française au point d’en faire sa langue d’écrivain et de se choisir le prénom « François ». Homme d’une double culture, il revient sur son parcours, qu’il a toujours repensé à travers sa création littéraire, à la recherche d’une parole de vérité. C’est cette parole qu’il souhaite livrer à l’auditeur, durant les cinq rendez-vous d’“À voix nue”. Reconnu aujourd’hui comme une figure majeure de la poésie contemporaine, François Cheng est doté de cette voix si particulière qui « nous transmet un souffle ancien, immortel et absolument personnel, qui s’inspire de l’aventure de la passion et de l’amour » comme l’écrit la poète Silvia Baron Supervielle. Il termine chaque volet de l’émission en lisant un poème. 5. L'amitié, l'amour et la gastronomie Après la saveur des mots, le moment est venu d’évoquer la saveur des liens amoureux et amicaux – que l’écrivain place au dessus de tout – et les saveurs de la gastronomie. La gastronomie est plus que la gastronomie : il éprouve devant les nourritures terrestres un sentiment de profonde gratitude. À goûter sans modération. Lecture du poème « En robe des champs » (in “Le livre du vide médian”, Gallimard, 2004). Invité : François Cheng, poète, romancier et essayiste Thèmes : Littérature| Littérature Contemporaine| Poésie| François Cheng Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (12) Voir tous


Citations et extraits (1248) Voir plus Ajouter une citation
araucaria   06 septembre 2012
Le Dit de Tianyi de François Cheng
A partir de la naissance, chaque visage est façonné par toute une vie de désirs refoulés, de tourments cachés, de mensonges entretenus, de cris contenus, de sanglots ravalés, de chagrins niés, d'orgueil blessé, de serments reniés, de vengeances caressées, de colères rentrées, de hontes bues, de fous rires réprimés, de monologues interrompus, de confidences trahies, de plaisirs trop vite survenus, d'extases trop vite évanouies. Chaque ride en porte la marque aussi sûrement que les anneaux d'un arbre. C'est tout cela que le visage révèle de la personne, à son insu, malgré l'effort surhumain qu'elle déploie quotidiennement pour le cacher.
Commenter  J’apprécie          2750
François Cheng
carre   17 avril 2013
François Cheng
« La passion charnelle reste la plus haute forme de quête spirituelle. Elle est un aperçu d'éternité. »

Commenter  J’apprécie          1681
Piatka   23 février 2018
Enfin le royaume de François Cheng
Le sort de la bougie est de brûler.

Quand monte l’ultime volute de fumée,

Elle lance une invite en guise d’adieu :

« Entre deux feux sois celui qui éclaire ! »
Commenter  J’apprécie          1384
mariech   09 octobre 2013
Quand reviennent les âmes errantes : Drame à trois voix avec choeur de François Cheng
L'âme ? C'est bien par elle que la vraie beauté d'un corps rayonne , c'est par elle qu'en réalité les corps qui s'aiment communiquent .
Commenter  J’apprécie          1340
François Cheng
palamede   10 septembre 2018
François Cheng
N'oubliez pas, on vit juste pour quelques rencontres.
Commenter  J’apprécie          1342
Piatka   21 novembre 2016
De l'âme de François Cheng
Dans la vie courante, l’âme d’une personne transparaît dans son regard et s’exprime par sa voix. Deux organes, les yeux et la bouche, qui se concentrent dans un visage, lequel constitue le mystère incarné de tout être humain. Lorsqu’on regarde un artiste faire un portrait, on voit qu’il commence par dessiner un ensemble de contours, pour que le visage « prenne chair » dans un espace. Vient le moment magique où, au moyen de quelques traits, il fait apparaître les yeux. Alors une percée se fait, et on plonge dans une profondeur insaisissable.



Deuxième lettre
Commenter  J’apprécie          1150
fanfanouche24   16 mars 2018
Enfin le royaume de François Cheng
Envoi



Ne quémande rien. N'attends pas

D'être un jour payé de retour.

Ce que tu donnes trace une voie

Te menant plus loin que tes pas. (p. 153)
Commenter  J’apprécie          1071
Piatka   23 novembre 2016
De l'âme de François Cheng
Le corps est le chantier de l’âme où l’esprit vient faire ses gammes. 



Hildegarde de Bingen - XIIème siècle
Commenter  J’apprécie          1062
Piatka   27 mars 2014
Le long d'un amour de François Cheng
Ne plus te chercher

ni en toi

ni en moi

Abandonné

Au battement solidaire

entre deux abîmes

La vie promise

La vie donnée

Au plus obscur de l'heure

du lieu

Au plus insu

de soi
Commenter  J’apprécie          930
Piatka   29 mars 2014
Le long d'un amour de François Cheng
Un seul regard reprend tous les regards

Un seul mot libère tous les échos

Un seul geste rompt l'unique fièvre

Un seul geste rouvre toutes les veines



Nul sang n'est perdu nulle chair vaine
Commenter  J’apprécie          880

CONVERSATIONS et QUESTIONS sur François Cheng Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Auteurs proches de François Cheng


Quiz Voir plus

le diable au corps

1. Quel âge a le narrateur au début de la guerre ?

12 ans
15 ans
8 ans
20 ans

9 questions
386 lecteurs ont répondu
Thème : Le Diable au corps de Raymond RadiguetCréer un quiz sur cet auteur

.. ..