AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.5 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) : 1931
Mort(e) le : 10/02/2013
Biographie :

Frank Farrelly était psychothérapeute, professeur à l’université du Wisconsin et ancien élève de Carl Rogers (la PNL).

Il est titulaire d'une maîtrise en travail social de l'Université catholique et membre de l'Académie des travailleurs sociaux agréés.

Pendant de nombreuses années il a été professeur de clinique à l'Université de Wisconsin School of Social Work et professeur adjoint de clinique au Département de psychiatrie de l'Université du Wisconsin Medical School

Il a acquis une reconnaissance internationale en tant qu’auteur profondément doué d’une nouvelle forme de thérapie: la "thérapie provocatrice", une méthode de thérapie efficace basé sur le choc et l'humour, dans le vrai respect (de l'humanité) du patient.

Il a écrit plusieurs publications, dont "La thérapie provocatrice" (Provocative Therapy, 1974).

Il a animé de nombreux ateliers, séminaires, et des démonstrations de son travail pour des publics professionnels à travers les États-Unis, en Europe et en Australie.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Prudence   12 février 2016
La thérapie provocarice de Frank Farrelly
Les paroles suivantes de Thoreau m'étaient parfois d'un grand secours: "Lorsqu'un homme ne suit pas le même rythme que ses compagnons, c'est peut être qu'il entend un batteur différent. Laissons-le danser au son de la musique qu'il entend quelle qu'en soit la mesure."
Commenter  J’apprécie          80
Prudence   12 février 2016
La thérapie provocarice de Frank Farrelly
Les nombreux extraits textuels de sessions de thérapie individuelle et en groupe nous amènent à constater les effets bénéfiques de plusieurs formes d'interventions, jusqu'à maintenant considérées comme tabous. Leur efficacité montre qu'elles répondent souvent plus directement aux besoins du client que les réponses dites "thérapeutiques".
Commenter  J’apprécie          60
Prudence   13 février 2016
La thérapie provocarice de Frank Farrelly
Nous sommes souvent obligés de rappeler aux étudiants que si le client ne rit pas pendant au moins une partie de l'entrevue, ce n'est pas de la thérapie provocatrice qu'ils font et leur travail risque d'avoir des résultats néfastes. L'humour joue un rôle crucial en thérapie provocatrice; nous l'encourageons et le jugeons nécessaire; il n'est pas qu'un accessoire du vrai travail.
Commenter  J’apprécie          50
Prudence   12 février 2016
La thérapie provocarice de Frank Farrelly
Au quart du siècle, on attribuait l'efficacité du thérapeute à sa capacité d'analyser la situation du client et à y trouver l'événement déclencheur de sa dynamique personnelle. Au milieu du siècle, des recherches expérimentales ont démontré que la considération et la compréhension envers le client, mais surtout l'authenticité du thérapeute, demeuraient les clés de son efficacité. Aussitôt après avoir lu ces comptes-rendus de recherche, les thérapeutes et étudiants se sont mis à employer la forme extérieure de la compréhension qui était l'élément le plus facile; en oubliant quelques fois la considération et en négligent le plus souvent la congruence.
Commenter  J’apprécie          40
Prudence   12 février 2016
La thérapie provocarice de Frank Farrelly
"N'importe qui peut se mettre en colère, c'est facile. Ce qui est difficile, c'est de se mettre en colère face à la bonne personne, dans la bonne mesure, au bon moment, pour un bon motif et de la bonne façon."

Aristote.
Commenter  J’apprécie          50
Frank Farrelly
Prudence   12 février 2016
Frank Farrelly
Devant un problème, il y a deux types d’attitude : éviter ou faire face. Si les patients viennent consulter, c’est qu’ils sont dans l’évitement. Seule la confrontation peut leur permettre de modifier cette éternelle tentative de solution.
Commenter  J’apprécie          40
Prudence   12 février 2016
La thérapie provocarice de Frank Farrelly
Pour l'illustrer, il aime raconter l'histoire suivante, souvent citée en thérapie systémique, pour expliquer la notion de "double contrainte".

Une mère offre deux cravates à son fils. Ce dernier en porte une pour venir la voir. Elle le regarde tristement et soupire: "Je savais bien, tu n'aimes pas l'autre!".

Si ce type de message se répète, le fils est supposé devenir fou. En effet, soit il porte la seconde cravate et il sera soupçonné de ne pas aimer la première, soit il porte les deux et c'est l'hôpital psychiatrique qui l'attend.

"Pas du tout", dit Frank. "Le jeune homme peut dire àsa mère avec un grand sourire: en effet, maman, je ne l'aime pas et celle-ci non plus, d'ailleurs, tu as un goût épouvantable, mais je les porterai toutes les deux parce que je t'aime!"

Vous voyez: il n'y a pas de double contrainte!
Commenter  J’apprécie          20
Frank Farrelly
Prudence   12 février 2016
Frank Farrelly
Si le patient ne changeait pas, ce n’était pas nécessairement signe qu’il “résistait” au changement... mais cela pouvait être un indice que la thérapie n’était pas appropriée.
Commenter  J’apprécie          20
Frank Farrelly
Prudence   12 février 2016
Frank Farrelly
Si le patient ne changeait pas, ce n’était pas nécessairement signe qu’il “résistait” au changement... mais cela pouvait être un indice que la thérapie n’était pas appropriée.
Commenter  J’apprécie          20
Prudence   13 février 2016
La thérapie provocarice de Frank Farrelly
Ni le rationalisateur hyperintellectuel qui agit comme un robot aux circuits encombrés, ni l'hystérique affligé de catastrophisme qui se laisse mener par ses sentiments profonds ne représentent un fonctionnement humain optimal. On peut contrôler la proportion de ses pensées et de ses sentiments grâce, entre autres, à l'humour et au jeu. Il est presque impossible d'être détaché ou excessivement timide lorsqu’on rit ou qu'on joue spontanément.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Bibliographie de Frank Farrelly(1)Voir plus


Quiz Voir plus

Monstres et littérature

Dans quel roman Erckmann et Chatrian s'attaquent-ils au phénomène de la lycanthropie?

Bernard le renard
histoire d'un conscrit de 1813
Hugues le loup
Bob le Chacal
Germain le chien

10 questions
281 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , fantastique , monstreCréer un quiz sur cet auteur

.. ..