AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.08 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cholet, France , le 24/04/1938
Mort(e) à : Île d'Yeu , le 24/01/2017
Biographie :

Jean-Olivier Héron est un illustrateur, écrivain et éditeur français.

Il fréquenta l’école d’arts graphiques Penninghen, puis l’École nationale supérieure des arts appliqués.

Créateur avec Pierre Marchand (1939-2002) de la revue "Voiles et Voiliers" en 1971, il y a notamment dessiné la célèbre série de planches "Comment naissent les bateaux".

En 1972, il crée Gallimard Jeunesse avec Pierre Marchand, le secteur jeunesse des Éditions Gallimard. On leur doit entre autres Folio Junior, Folio cadet, la collection 1000 soleils, enfant images, Gallimard découvertes. Il dessine les couvertures ou les illustrations de très nombreux titres de ces collections.

Auteur d'essais, et de romans ("La maison brûle", Robert Laffont, 1970) il fonde Gallimard Jeunesse avec Pierre Marchand en 1972. Les collections "1 000 soleils", pour laquelle il illustre H. G. Wells et Mark Twain, et "Folio Junior" lancent la maison.

Il écrit, illustre et édite des textes pour les enfants. Il a notamment signé avec sa fille, Domitille Héron, "Les aventures de Dodo Carabas" (Albin Michel-Gulf Stream, 1992-1993), "Le livre qui avait un trou" et "Le livre qui avait deux trous" (Actes Sud Junior, 2001 et 2006), et dessiné pour la collection "Sauvegarde" de Gulf Stream.

Il vivait depuis plus de quarante ans à l’île d’Yeu, où il est mort.
+ Voir plus
Source : Wikipedia, Editions du Cerf
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jean-Olivier Héron partie 5


Citations et extraits (3) Ajouter une citation
zazimuth   24 juin 2015
Le dragon qui devint une île de Jean-Olivier Héron
C'est alors qu'on vit, dans le ciel assombri, fin comme un cheveu d'or dans le chignon d'une comète, le sillage d'un archange tombant du paradis droit dans l'oeil de la chose qui déployait ses ailes, ou dans une narine, ou sa gueule béante, une oreille ou n'importe quelle faille par où il alla se glisser jusqu'au fil ténu d'une vie de dragon qu'il comptait trancher net, "ziiip", d'un coup d'épée...
Commenter  J’apprécie          30
PegLutine   13 juin 2013
Le livre qui avait un trou de Jean-Olivier Héron
Il était une fois un livre qui avait attrapé un trou, autrement dit deux trous quand il était ouvert, ce qui faisait entre eux un fameux courant d'air.
Commenter  J’apprécie          30
Bibliotekana   13 février 2015
Les leçons d'anglais magiques de Jean-Olivier Héron
Et c'est la raison pour laquelle Christian est arrivé, le vendredi matin, avec un mot de son papa qui disait :

Chère mademoiselle, permettez-moi d'abord de vous remercier pour les crevettes, la jolie casquette et les légumes d'hier. Délicieux ! Maintenant, une question : avez-vous pensé à transformer des mots comme perles, diamants, pièces d'or, ou dollars ? Je suis sûr que les parents s'intéresseraient davantage aux études de leurs enfants avec ce genre d'expérience !
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox