AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.88 /5 (sur 8 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Vit à Sète - enseignante pendant 15 ans.
Ecrit (Poésie, Roman, nouvelle) et dirige des ateliers d'écriture avec l'association « mots maquis » – collabore au « journal du brise-lames» Ses textes sont publiés par François Bon et Pierre Ménard sur Publie.net. et sur son propre site Internet juliette.mezenc.over-blog.com/

Titulaire du Diplôme Universitaire Animateur d’Ateliers d’Ecriture (félicitations du jury), Sufco de Montpellier, 2011

Source : http://www.lr2l.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Juliette Mézenc   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

ecture performance de Juliette Mézenc et Stéphane Gantelet au centre d'art de "la fenêtre" à Montpellier en juin 2015. Texte: extrait du livre "Elles en chambre" publié aux éditions de l'Attente de Juliette Mézenc.


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Juliette Mézenc
blanchenoir   05 octobre 2015
Juliette Mézenc
La lecture aggrave la conscience de votre gravité et vous, vous commencez, je sens que ça vient, que vous le sentez, vous commencez à vous sentir plus léger.
Commenter  J’apprécie          50
brigetoun   23 mai 2012
Poreuse de Juliette Mézenc
Lorsqu’un bâtiment lui barre la vue, elle force un peu plus sur les pédales, sans pour autant se soucier de sa direction — le vélo la connaît de toute façon — impatiente d’aller débusquer derrière le béton une autre image aux angles des rues, une bleue avec un paquebot rouge, une bleue semée de voiles blanches, une bleue hérissée de grues et cernée par le port…
Commenter  J’apprécie          30
brigetoun   23 mai 2012
Poreuse de Juliette Mézenc
Mais c’est bien ça : des hommes hâlent une sorte de grande barque sur le sable. Leur peau noire luit sous la lune, derrière eux clapote une mer nappe huilée, le tableau est saisissant. Leur peau noire jette, lames acérées, des éclats aussi blancs que le blanc de leurs yeux, que le blanc de leurs dents, leurs dents faites pour déchirer la chair crue.

Commenter  J’apprécie          30
brigetoun   09 septembre 2011
Sujets sensibles de Juliette Mézenc
marque indélébile dans le verbe quelque chose de suspect, s’agit alors de naviguer à vue, le vas-y à la baille le verlan au piquet, le langage des rues pour la rue, le langage comme il faut pour la classe et les adultes, certains excellent à ce jeu-là mais ils sont peu et plutôt issus des classes dites favorisées.
Commenter  J’apprécie          20
MurmuresNumeriques   18 février 2021
Des espèces de dissolution de Juliette Mézenc
Pas de vaches, pré détrempé, vent frais, il se dit que c’était mal parti.

Il se trompait.

Ce fut d’abord les contours de son corps, ils se firent flous jusqu’à ne plus avoir de sens. Les lignes assez vite se brouillèrent et ce fut bientôt un mélange entre lui et le champ sous lui, températures et matières accordées, à merveille, au point qu’il aurait été impossible de savoir où finissait son corps où commençait le champ qui n’était plus sous lui mais quelque part au-dedans de lui.

Il respire maintenant dans un corps plus grand que son corps. Il respire dans les mottes de terre, dans les herbes, il respire dans le vent, dans le ventre de l’oiseau de proie qui stabilise son vol, il respire dans les vaches où qu’elles soient, dans l’odeur de la pluie et dans la rivière de pierres un peu plus haut.
Commenter  J’apprécie          10
brigetoun   09 septembre 2011
Sujets sensibles de Juliette Mézenc
on rit, ça fait du bien… tout à l’heure, les larmes nous sont montées dans le corps, doucement, on n’a pas vraiment cherché à les retenir, c’était quand elle évoquait son père ou bien son avenir, je sais plus très bien, tout se brouille. Je suis restée un long moment sans prendre de notes, à l’écouter, à lui parler aussi. Que ces lignes soient lues un peu beaucoup passionnément pas du tout, la marguerite et l’espoir fou, je m’en fous, passé l’âge, j’atteins mon but à chaque rencontre
Commenter  J’apprécie          10
brigetoun   23 mai 2012
Poreuse de Juliette Mézenc
Le fait qu’il soit pas défiguré, ça m’a aidée. Il n’avait pas séjourné longtemps dans l’eau non plus, visiblement. Je l’ai soulevé en glissant mes avant-bras sous ses aisselles et j’ai reculé sur le bloc. Il n’était pas lourd, un corps d’adolescent, mais ma jambe me faisait mal, soudain, j’ai vite été forcée de m’asseoir pour le tirer vers moi, entre mes jambes. Comme ça que j’ai progressé.
Commenter  J’apprécie          10
brigetoun   23 mai 2012
Poreuse de Juliette Mézenc
Ma voix me revient des multiples recoins de la grotte en de longs échos modulés, sortes de miaulements, on dirait que mon corps héberge des chats par milliers. D’innombrables ouvertures dans la paroi laissent entrevoir des passages vers d’autres salles, sans doute, on imagine des ramifications sans fin, un dédale enchevêtré qui offre des possibilités infinies..
Commenter  J’apprécie          10
brigetoun   23 mai 2012
Poreuse de Juliette Mézenc
Il y a quelques semaines, des filets aux mailles serrées ont été tendus au-dessus du mont Saint-Clair, il est question de capturer les nuages les jours d’entrées maritimes. L’eau recueillie circulera alors par pipelines jusqu’en Mauritanie, Oualata plus exactement, ville à laquelle Sète est depuis longtemps jumelée.
Commenter  J’apprécie          10
brigetoun   19 novembre 2011
Sujets sensibles de Juliette Mézenc
Zainaba a 18 ans et prépare un B.E.P. carrières sanitaires et sociales. Elle est mère célibataire d’un enfant d’un an. Elle est arrêtée et clame sa volonté de retrouver son bébé resté chez la voisine. On passe outre et elle est expulsée comme tous les reconduits à la frontière vers Anjouan (île la plus proche). Elle revient quelques jours plus tard dans un kwassa-kwassa chargé de 30 personnes et de 7 cabris. Elle aura versé 100 euros pour cela à des passeurs sans scrupules. Elle ne dira jamais comment elle a trouvé cette somme, mais elle racontera les larmes de terreur et les prières collectives dans cette fragile embarcation sans cesse au bord du naufrage…
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
459 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture généraleCréer un quiz sur cet auteur