AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.71 /5 (sur 12 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Mayence , 1983
Biographie :

Marlene Roeder est né en 1983 à Mayence.
Elle a grandi dans le Limbourg. Après une formation de peintre verrier, elle a commencé un diplôme d'enseignement. Les quatre saisons du fleuve est son premier roman.
Marlene Roeder vit et étudie à Giessen.



Source : www.perlentaucher.de
Ajouter des informations
Bibliographie de Marlene Röder   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
nana7532   26 mars 2013
Les quatre saisons du fleuve de Marlene Röder
Cette nuit-là, je ruminais encore longtemps les paroles d'Iris. "Alors, pour la première fois, j'ai eu l'impression de ne plus connaître ma fille."

Est-ce que ça arrivait à tous les parents de ne plus connaître leurs enfants du tout ? Peut-on prétendre connaître vraiment quelqu'un ? Est-ce que je connaissais vraiment Alex et Jan ou seulement l'image que j'avais d'eux ? Le problème c'est qu'on ne peut regarder que de l'extérieur, mais que les secrets sont cachés bien loin de la surface.

Pourquoi faut-il que certains secrets soient aussi douloureux ?
Commenter  J’apprécie          10
nana7532   26 mars 2013
Les quatre saisons du fleuve de Marlene Röder
Aujourd'hui, j'étais en pleine forme : je fis glisser l'archet sur les cordes, susurrer, chanter et pleurer mon violoncelle.

D'abord, tu avances en tâtonnant de note en note, en trébuchant et en essayant de tout faire comme il faut. Comme un randonneur qui s'échine à franchir un sentier de montagne escarpé, tu te surpasses... Puis, tout à coup, tu te retrouves au sommet : tu y es. Et, en ce moment, les deux vont de pair. Tu regardes les paysages de sons qui s'étendent devant toi, en contrebas, et tu t'aperçois que ce sont les paysages de ton âme. Ce n'est que lorsque tes mains font ce qu'il faut que tu atteins cet état de rêverie où tout le reste se fond dans l'insignifiance... Lorsque l'archet devient le prolongement de ta main et que tu ne sais plus où ton instrument s'arrête et où tu commence, tu joues réellement de la musique. Chaque mouvement, précis, au moment précis.

Mon corps se décomposa. Je voulais pouvoir jouer à tout jamais. La vie serait alors supportable.
Commenter  J’apprécie          00
nana7532   26 mars 2013
Les quatre saisons du fleuve de Marlene Röder
Et c'est alors que je sus ce que je trouvais de si étrange chez elle : d'autres s'habillaient en noir parce que c'était chic ou que ça amincissait ou parce que ça leur plaisait. Mais Mia le faisait comme une veuve, comme quelqu'un qui porte le deuil.

Pour qui ou pour quoi ?
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Molière dans le texte

Couvrez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées, Et cela fait venir de coupables pensées.

Le Tartuffe
Le Dépit amoureux

13 questions
39 lecteurs ont répondu
Thème : MolièreCréer un quiz sur cet auteur