AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.63 /5 (sur 16 notes)

Nationalité : Iran
Né(e) à : Téhéran , le 22/09/1940
Biographie :

Mohammad-Reza Djalili est un docteur en science politique et diplomatique de l'Université libre de Bruxelles.

Il est professeur émérite à l’Institut de hautes études internationales et du développement à Genève.

Professeur à la Faculté de droit et des sciences politiques de l'Université de Téhéran dans les années 1970, il a enseigné dans les années 1980 à l'Université Paris II.

Il est spécialiste des relations internationales, du monde turco-iranien et auteur de nombreux ouvrages dont "Géopolitique de l’Iran" (Complexe, 2005), "Relations internationales" (en coll. avec Ph. Braillard, 7e édition, PUF, 2012), "Géopolitique de la nouvelle Asie centrale. De la fin de l’URSS à l’après 11 septembre" (en coll. avec Thierry Kellner, PUF, 2003), "Le Monde turco-iranien en question" (en coll. avec A. Monsutti, A. Neubauer, The Graduate Institute-Karthala, 2008).
Ces ouvrages ont été traduits dans plusieurs langues.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Mohammad-Reza Djalili   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'invité de la rédaction à RTS - Radio Télévision Suisse : Mohammad-Reza Djalili (2012)


Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Nostradamus27   27 novembre 2020
Géopolitique de la nouvelle Asie centrale : De la fin de l'URSS à l'après 11 septembre de Mohammad-Reza Djalili
De manière générale, outre les aléas climatiques de ces dernières années, la gestion et lamaintenance des réseaux d’irrigation posent d’énormes problèmes aux républiques d’Asie centrale depuis l’indépendance, en raison du manque de moyens, de l’obsolescence du matériel, de la pénurie de personnel qualifié, mais aussi d’un certain immobilisme.



Les pertes en eau sont substantielles. L’exemple le plus emblématique est sans doute celui du canal du Karakum, au Turkménistan. Autre problème, l’insuffisance de drainage entraîne une montée des eaux souterraines, qui provoque à son tour la salinisation des sols.



Ce dernier phénomène couplé au manque d’eau dans certaines régions est responsable de la chute des rendements agricoles.
Commenter  J’apprécie          120
Nostradamus27   27 novembre 2020
Géopolitique de la nouvelle Asie centrale : De la fin de l'URSS à l'après 11 septembre de Mohammad-Reza Djalili
Lorsqu’en juillet 1914,la Russie entra en guerre contre les Empires centraux aux côtés de ses alliés de l’Entente, les populations de l’Asie centrale firent preuve de loyalisme à l’égard de l’État russe.



Cependant, en 1916, lorsque le pouvoir central voudra enrôler les musulmans dans l’armée impériale pour les envoyer sur le front européen, la révolte éclatera dans toute la zone. La répression sera sévère et particulièrement brutale au Kirghizstan.
Commenter  J’apprécie          121
MonsieurTouki   15 janvier 2016
Les relations internationales de Mohammad-Reza Djalili
Traditionnellement, les relations internationales sont considérées comme un ensemble de liens, de rapports et de contacts qui s'établissent entre les Etats et relèvent de la politique étrangère de ces derniers.
Commenter  J’apprécie          30
polarjazz   24 novembre 2021
L'Iran en 100 questions de Mohammad-Reza Djalili
L'art iranien inspire les arts décoratifs et la peinture. Cela transparaît chez Henri Matisse dans une œuvre comme La Famille du peintre, une peinture à l'huile sur toile datée de 1911 et conservée au musée de l'Ermitage à Saint-Pétersbourg. L'Iran évoqué par Pierre Loti dans Vers Ispahan inspire aussi le musicien Charles Koechlin et ses Heures persanes alors que Maurice Ravel mettra en musique Shéhérazade.

(L'Iran a-t-il enrichi la culture française ? - Les relations France-Iran)
Commenter  J’apprécie          10
polarjazz   24 novembre 2021
L'Iran en 100 questions de Mohammad-Reza Djalili
Malgré la pratique d'autres langues du groupe iranien (kurde, pachtoune, baloutche) ou même des langues turques (azéri, turkmène, ouzbek, etc.), un même espace culturel a été construit autour de l'héritage littéraire persan. Le persan a eu un rayonnement extraordinaire dans une bonne partie du continent asiatique jusqu'au milieu du XIXe siècle. Depuis l'arrivée de l'islam et la superposition de cette religion sur le fond zoroastrien du monde iranien, ce monde est devenu au sein de la communauté islamique la patrie par excellence des plus grands philosophes et mystiques. Enfin l'art, dans ses dimensions picturales, musicales ou architecturales, témoigne d'une unité que l'on retrouve aussi bien à Istanbul qu'à Ispahan, à Boukhara (Ouzbékistan), à Herât (Afghanistan) ou à New Delhi.

(L'Iran est-il davantage qu'un pays -Culture)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Le quiz qui se mord la queue et pas que...

J'irai cracher sur vos tombes

Fred Vargas
Virginie Despentes
Frédéric Dard
Frédéric Beigbeder

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur