AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.65 /5 (sur 71 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Montreal , 1964
Biographie :

Neil Smith est né à Montréal en 1964, mais a grandi dans diverses villes américaines avant de revenir au Québec pour y terminer ses études de traducteur et y vivre.

Il a commencé à s’intéresser à la fiction en 2000 et ses premiers textes ont été publiés dans de prestigieuses revues. Lauréat du premier prix au Eden Mills Writers’ Festival et d’une mention honorable aux National Magazine Awards, il a été trois fois finaliste au Journey Prize, l’un des plus grands prix littéraires du Canada anglophone.

Son premier ouvrage publié, "Big Bang" ("Bang Crunch" en anglais) a remporté le prix McAuslan du premier livre, remis par la QWF (la Fédération québécoise des écrivains anglophones).

2007 "Bang Crunch", en français "Big Bang"

Ajouter des informations
Bibliographie de Neil Smith   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Ileauxtresors   24 octobre 2019
Boo de Neil Smith
Je songe à mon existence sans amis au collège Helen-Keller. Dans le cours de sciences, j'étais toujours seul pour disséquer la grenouille. Aucun camarade ne voulait être jumelé à moi, malgré une note maximale garantie. Avant d'adopter ma politique d'évitement, j'avais essayé à quelques reprises, en particulier en cinquième, d'engager la conversation avec d'autres élèves. Je m'étais au préalable exercé devant le miroir : par le passé, en effet, mes propos avaient eu le malheur d'offenser ou d'irriter. Devant la glace, donc, j'ai dit : "Tiens, salut, Cynthia Orwell. Comment se sont passées les épreuves de sélection des pom-pom girls, aujourd'hui ? Tu as réussi des grands écarts satisfaisants ?"
Commenter  J’apprécie          120
Ileauxtresors   02 novembre 2019
Boo de Neil Smith
Vous êtes-vous déjà demandé, chère mère et cher père, quel genre de dentifrice utilisent les anges du paradis ?
Commenter  J’apprécie          70
ieo9   06 mars 2016
Boo de Neil Smith
Si j'étais mort d'un coeur troué pendant une mission de recherche dans l'Arctique et que j'avais été enseveli sous la glace, je serais bien content que, des centaines d'années plus tard, des scientifiques me déterrent pour m'exposer dans une vitrine à des fins éducatives. Passer mes journées dans un musée de science, ce serait pour moi le paradis.
Commenter  J’apprécie          50
ieo9   06 mars 2016
Boo de Neil Smith
L'intelligence que je possède — qui concerne les amibes, les nébuleuses et les formules — ne m'est d'aucune utilité ici. J'aurais plutôt besoin d'une autre forme d'intelligence, une intelligence qui m'aiderait à comprendre ce qui peut bien pousser un garçon à ouvrir le feu dans une école, ou pourquoi une victime est encline à pardonner, tandis qu'une autre s'y refusera à jamais.
Commenter  J’apprécie          30
Ileauxtresors   02 novembre 2019
Boo de Neil Smith
Comme vous le savez, chère mère et cher père, chez nous, aux États-Unis, je n’allais jamais au théâtre. Je ne regardais pas de sitcoms ni de séries policières à la télévision. Je ne lisais pas de romans. Rien, en somme, qui suppose une incursion dans la fiction. Je ne comprenais pas la nécessité de la fiction dans un monde où les événements de la vie réelle – les drames qui se produisent à l’échelle cellulaire dans notre corps et sur le plan astrophysique dans notre univers – étaient à la fois fantastiques et fascinants.

Ce n’est que dans le monde réel du paradis que j’ai pris conscience du bien-fondé de l’illusion. La fiction a le grand avantage de vous dégager de la réalité lorsque la réalité devient peu engageante. Je regrette de ne pas avoir fait cette découverte aux États-Unis. Sa Majesté des mouches m’aurait peut-être aidé à survivre au collège.
Commenter  J’apprécie          20
Dervla3012   03 janvier 2020
Boo de Neil Smith
C'est la première fois qu'il rit depuis son passage. Je suis encore plus fier que le jour où j'ai réussi à faire augmenter le pH de mon urine en consommant plus d'agrumes.

En conséquence, je me fends d'un sourire.
Commenter  J’apprécie          20
Ileauxtresors   02 novembre 2019
Boo de Neil Smith
- Vade retro, Satana ! lui dis-je.

C’est une expression latine que j’adore, mais que j’ai rarement l’occasion d’utiliser. (Origine : formule d’exorcisme qui se traduit par « Arrière, Satan ».)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Deux acteurs, un réalisateur, trouvez le romancier

Danielle Darrieux, Gérard Philipe, Claude Autant-Lara

Gustave Flaubert
Stendhal
Victor Hugo
Honoré de Balzac

20 questions
22 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur