AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.11 /5 (sur 42 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alès, Gard, France , le 1961-02-22
Biographie :

Patrick Cabanel est historien français, professeur d'histoire contemporaine à l'université de Toulouse le Mirail et directeur d'études à l'École pratique des hautes études, titulaire de la chaire Histoire et sociologie des protestantismes.

Ses sujets d'étude : histoire religieuse XIX et XXème siècle, le protestantisme, le judaïsme, le catholicisme, les nationalismes, histoire de l'éducation.
Directeur de la revue Diasporas.

Son ouvrage, Cévennes, un jardin d'Israël, a obtenu le Prix du Cabri d'Or 2005.

Conservateur du Musée du protestantisme de Ferrières (Tarn), il est aussi membre du comité de la Société de l'histoire du protestantisme français, du comité scientifique du Lieu de mémoire du Chambon-sur-Lignon, de la commission d'histoire de l'antisémitisme et de la Shoah (Fondation pour la mémoire de la Shoah)
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Valérie, libraire chez Sauramps en Cévennes vous emmène à la découverte de "Cévennes regards croisés" aux édition Alcide. Les textes de Patrick Cabanel, les photos de Thierry Vezon et les aquarelles de Camille Penchinat permettent de découvrir ou redécouvrir la région et ses habitants. Site Web Sauramps : https://www.sauramps.com Retrouvez nous sur : Facebook : https://bit.ly/2lhDbcc Twitter : https://bit.ly/1UDrTNf Instagram : https://bit.ly/2MEVCE7 Pinterest : https://bit.ly/2K6kiUc
Citations et extraits (7) Ajouter une citation
LydiaB   25 février 2012
La Tour de Constance et le Chambon-sur-Lignon : L'oubli et le royaume de Patrick Cabanel
Cela peut paraître saugrenu, mais nous avons tous dans la tour, et pas seulement les protestants, une poignée de vieilles dames, des parentes, que nous avons le droit de ne pas oublier. S'y enfermer avec elles, même pour quelques heures, n'est pas facile. Il est plus tentant de continuer son chemin par les rues multicolores d'Aigues-Mortes et de pousser jusqu'à la mer et aux pyramides de la Grande-Motte. Une telle luxuriance de liberté et de désirs fait trembler ce littoral d'Europe, que l'on regimbe à l'idée de s'écarter de la vie et d'entrer dans ce puits aérien où des femmes n'ont rien fait d'autre que de ne plus rien attendre. Au moment de passer le seuil, comme elles ont dû le faire en leur temps, celles dont les parcours reliaient à l'anneau d'Aigues-Mortes rongé de sel l'éventail du Midi huguenot, j'ai regardé du côté des montagnes, avec cette nostalgie brutale du pays vert et noir où le ciel offre à la terre un littoral bien plus puissant et odorant que la mer à la Camargue. On songe à Marie Durand et au granit du Bouchet-de-Pranles, dans son lointain Vivarais ; à Marie de la Chabannerie, près du Mazet-Saint-Voy ; à leurs compagnes, venues du Lozère ou des Boutières, de Lacaune ou de Vergèze : demandons avec elles encore un instant de répit, à parcourir les voilures du ciel que l'on plie avec les draps, là-haut, avant d'entrer dans la rotonde des mortes vivantes. (P23-24)



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Danieljean   28 mai 2020
Questions de démocratie de Patrick Cabanel
En -450, sur proposition de Périclès, une loi restreint les critères d’accès à la citoyenneté. Désormais, « on décida de ne pas laisser participer aux affaires de la cité quiconque ne serait pas né de deux citoyens 1 », alors qu’auparavant il suffisait que seul le père fût athénien. La mère doit être fille de citoyen pour que l’enfant mâle jouisse un jour du nom d’Athénien. A cette occasion, environ 5000 citoyens furent rayés des listes et certainement vendus comme esclaves .
Commenter  J’apprécie          10
LydiaB   22 octobre 2010
Cévennes : Un jardin d'Israël de Patrick Cabanel
Ils ont pris le désert.



Non parce que le pays est vide. Il est plein, à cette époque. Des hommes partout, des traces partout, des travaux partout. Non parce que les pierres ou quelque maquis le résumeraient tout: la Cévenne est un jardin, elle est un verger. Les hommes y ont pratiquement fabriqué la terre, je le redirai. Ce n'est pas le désert de Saint-Guilhem et de la Séranne, source, cloître et moines dans le silence médiéval et la garrigue calcinée. C'est celui des Hébreux: le Désert de l'ancienne Bible, dans laquelle ils vivent. Il y a aussi, pour eux, une Egypte, une sortie et une traversée, une mer Rouge, une terre promise. Ils se trompent de trois mille ans, mais ils savent lire à travers les lignes et ils sont libres. Ils dorment sous le ciel, ils prêchent à temps et à contre temps. Ils ont des avertissements, des visions, ils roulent dans la poussière et la sueur, les corps se tordent et hurlent, le français d'un Clément Marot et d'un Agrippa d'Aubigné coule à flots de ces bouches occitanes et c'est l'Eternel qui leur parle. Des choses très simples, comme dans l'Israël antique. C'est presque effrayant
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Fecamp   01 novembre 2016
Entre religions et laïcité : La voie française : XIXe-XXIe siècles de Patrick Cabanel
La tradition républicaine était à l'inverse du "séparatisme" qui nous lui croyons naturel, elle était gallicane et concordataire. Comme la monarchie très chrétienne, comme l'Empire de Napoléon, la République aimait (aime?) à contrôler l'Église, quitte à en payer le prix au sens le plus matériel.
Commenter  J’apprécie          00
SZRAMOWO   24 avril 2016
Histoire des Justes en France de Patrick Cabanel
L'hospitalité a été comme un tissu, dont beaucoup de familles possédaient ou cousaient un bout.
Commenter  J’apprécie          10
Fecamp   01 novembre 2016
Question nationale au xixe siecle de Patrick Cabanel
La nation envahit le vocabulaire du XIXe siècle. Kellermann s'écrit "Vive la nation!" à Valmy, le 20 septembre 1792 : l'aventure de la Grande Nation commence, elle viendra se briser à la bataille de Leipzig, en 1813, dite "bataille des nations".
Commenter  J’apprécie          00
Fecamp   28 novembre 2015
Histoire des protestants en France de Calvin à aujourd'hui de Patrick Cabanel
Les protestant(e)s jouent un rôle important dans le féminisme, aux côtés de figures venues du spiritualisme, de la laïcité, de la maçonnerie... Florence Rochefort parle de syncrétisme entre protestantisme, république et féminisme.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur