AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.5 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Ingénieur de formation, Patrick Porizi travaille dans un bureau d'études.

Il se lance dans l'écriture au détour de la cinquantaine. Après dix mois de travail - essentiellement le week-end car il est toujours salarié- il diffuse son premier livre auto édité, un roman policier intitulé "Une main coupée pour le 36" (2014).

Un an après il sort un deuxième ouvrage "Un miroir pour Scotland Yard" (2015) qui vient conclure les aventures entamées dans le premier.

En 2016, il publie "Six petits maigres".

Puis il publie coup sur coup "D'une seule balle", "Hirudo" et "Abwee".

page Facebook : https://www.facebook.com/patrickporizi/

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
rkhettaoui   19 décembre 2017
D'une seule balle de Patrick Porizi
Il avait conservé son port d’arme mais, depuis l’ouverture de son cabinet, il n’avait jamais eu besoin d’y faire appel lors de ses interventions. Ses armes les plus utiles étaient le caméscope, le téléphone portable et l’appareil photo. Il rêvait d’enquêtes sur des disparitions ou des meurtres non élucidés mais la réalité du marché l’avait rattrapé. Son fond de commerce, c’était les faux arrêts maladie et surtout, l’adultère. Il traquait les effleurements de doigts à la terrasse des cafés, le baiser furtif à la sortie des restaurants, la main aux fesses devant l’entrée des hôtels, et parfois, le coït planifié dans des chambres qui avaient vu passer plus d’éjaculateurs précoces que d’acariens.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   12 janvier 2017
Six petits maigres de Patrick Porizi
Elle avait décidé de reprendre une activité physique pour redonner à son corps, non sa plasticité, mais au moins sa tonicité. Ce n’est pas le regard des hommes, mais bien le miroir de sa salle de bains qui avait fait entrer Eva dans la catégorie « femme mûre ». Elle voyait, mois après mois, l’acidité du temps creuser des sillons dans sa peau et altérer la chair de la belle femme qu’elle était encore. Elle savait qu’elle plaisait toujours aux hommes. Surtout à ceux qui avaient dix ans de plus qu’elle.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   12 janvier 2017
Six petits maigres de Patrick Porizi
Depuis son divorce, elle mesurait à quel point elle avait chèrement payé sa liberté. Mais elle ne regrettait rien. Elle avançait dans la vie comme une somnambule, sans voir les jours défiler. Elle avait abandonné une vie matérielle confortable pour une procession routinière, faite de petits pas, où l’essentiel de son salaire passait en loyer, courses et activités des enfants. Elle aurait tout donné pour son fils et sa fille. Ils occupaient une grande partie de ses pensées et de son temps libre.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   12 janvier 2017
Six petits maigres de Patrick Porizi
« Elles s’accrochent toujours ces maudites rides ! ». Elle surveillait en particulier celle qui remontait en biais sur son menton et qui, malgré l’application régulière de diverses crèmes, semblait s’approfondir inexorablement. Quant aux sillons concentriques qui creusaient la peau de ses joues quand elle souriait, elle en avait pris son parti. Elle se consolait en se rappelant les paroles de sa mère : « même entre parenthèses, ton sourire sera toujours magnifique, ma fille ! »
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   19 décembre 2017
D'une seule balle de Patrick Porizi
Tous les soldats de l’infanterie de ligne présents ce jour là possédaient leurs propres cartouches à blanc… sauf l’un d’eux qui a ajouté une bille de plomb à la charge de poudre. Le corps de mon frère a été retrouvé des heures plus tard, masqué par les épis au fond d’un fossé. Personne, au camp des Français, ne s’était inquiété de son absence. Il faisait pourtant partie d’un club de passionnés d’histoire napoléonienne.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   19 décembre 2017
D'une seule balle de Patrick Porizi
D’ordinaire, il avait affaire à des femmes percluses de doutes, fragilisées par des craintes qui faisaient trembler leur menton. Il avait beau jeu de les rassurer. Il agitait alors quelques statistiques sur l’infidélité en milieu urbain, comme des hochets censés détourner l’attention d’un enfant pleurnichard. Mais cette fois, il se garda bien d’agir de la sorte.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   12 janvier 2017
Six petits maigres de Patrick Porizi
Elle éprouvait un sentiment ancien mais irrépressible, dont elle avait perdu la trace à la fin de l’adolescence. Un feu qui peut vous faire bouillir le sang. Oui, c’était bien lui. Il avait couvé sous la cendre pendant des années, sans jamais s’éteindre.

Ah, que les braises de l’imprévu enflamment sa vie et ouvrent une brèche vers l’inconnu !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   19 décembre 2017
D'une seule balle de Patrick Porizi
C’est un roman… un thriller, en fait. On devine que l’intrigue prend racine en France, pendant la 2e guerre mondiale. Mais l’histoire est développée au cours de la génération suivante. J’ai lu le manuscrit de bout en bout et j’ai éprouvé un choc quand j’ai cru y reconnaître des analogies troublantes.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   19 décembre 2017
D'une seule balle de Patrick Porizi
La vie serait indéfinissable ? Immatérielle ? Ce serait une propriété impalpable de la matière ? Non ! La vie était née dans l’eau. La vie était liquide ! Et pouvait prendre différentes couleurs. Le sperme qui fécondait, le lait maternel qui nourrissait étaient blancs.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   12 janvier 2017
Six petits maigres de Patrick Porizi
Si j’étais cynique, je dirais que la philanthropie est l’art de faire parler de soi, en faisant aux autres le bien qu’ils ne peuvent se payer.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Alice de David Moitet

Comment s'appelle le personnage principal ?

Samantha
Alice
Albert
Suzanne

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , intelligence artificielle , suspenseCréer un quiz sur cet auteur