AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.8 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : Italie
Né(e) à : Sienne , le 19/02/1900
Mort(e) à : Rome , le 17/01/1975
Biographie :

Ranuccio Bianchi Bandinelli était l'un des principaux archéologues et historiens de l'art italiens du XXe siècle.
Il est issu d'une ancienne famille de l'aristocratie siennoise. Ses premiers travaux portèrent sur les centres étrusques de Clusium (1925) et Soana (1929).

Écœuré du fascisme italien, bien qu'il soit l'homme qui montra Rome à Hitler sous Mussolini, il passa au marxisme et au communisme après le second conflit mondial.
Comme antifasciste, il joua un rôle important immédiatement après la guerre. Il fut directeur des beaux-arts et des antiquités (Antichità e Belle Arti, 1945-1948).

À partir de ses chaires à l'université de Florence et à celle de Rome, il dirigea toute la nouvelle génération d'archéologues italiens sensible à l'histoire classique basée sur le matérialisme dialectique. Il a également enseigné à l'université de Groningen, aux Pays-Bas.

Dans les années 1950 et 1960, il entreprit l'écriture de textes sur l'art classique afin de mettre celui-ci à la portée d'une large audience. Il fonda l'Enciclopedia dell'arte antica en 1958.

Il prit sa retraite de façon anticipée en 1964.

Au milieu des années 1960, il fut sollicité afin d'écrire les deux volumes consacrés à l'art romain pour la prestigieuse collection « L'Univers des formes. »

En 1967, il fonda les Dialoghi di archeologia avec ses étudiants, une des revues les plus innovantes, sinon controversées, sur l'antiquité classique.

Un de ses domaines de prédilection était l'interrelation entre l'art hellénistique, étrusque et romain.

Il a formé les plus influents des chercheurs italiens, parmi lesquels Giovanni Becatti, Antonio Giuliano, Mario Torelli, Andrea Carandini et Filippo Coarelli. Son mémoire sur le fascisme italien fut publié en 1995 (Hitler e Mussolini, 1938: il viaggio del Führer in Italia)
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Ranuccio Bianchi Bandinelli   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
oran   06 janvier 2017
Rome, le centre du pouvoir . Univers des formes de Ranuccio Bianchi Bandinelli
Jules César reconnut la nécessité d'agrandir la surface de l'ancien forum romain désormais insuffisante et un nouveau forum fut construit à partir de 51 av J.C., à côté du précédent au pied du Capitole.

On ouvrit une large place entourée de voûtes. Au centre, le temple de Vénus Genetrix, souche légendaire de la gens Julia, de type grec, en marbre avec des colonnes très rapprochées les unes des autres. Ce temple contenait la statue du culte oeuvre du sculpteur néo-attique Arkésilaos et des peinture de Timonaque de Byzance.

Pour construire le forum, César dut par des négociations qui durèrent trois ans, acheter et démolir toutes les maisons qui existaient dans cette zone et c'étaient des demeures de a noblesse. La somme qui fut nécessaire à cette acquisition varie, selon des sources, de 60 à 100 millions de sesterces. Ce chiffre équivaudrait à environ 20 millions de francs-or, ce qui donne une idée du prix élevé des terrains à bâtir dans le centre de la ville de Rome.
Commenter  J’apprécie          72
cicou45   01 février 2012
Quelques jours avec Hitler et Mussolini de Ranuccio Bianchi Bandinelli
"Rien de mal à cela, puisqu'une règle semble vouloir que les hommes politiques soient hermétiques aux arts figuratifs et, quand on connaît les musées, on sait bien que si tout le monde fait l'éloge de l'art, fort peu de gens le comprennent vraiment."
Commenter  J’apprécie          60
cicou45   01 février 2012
Quelques jours avec Hitler et Mussolini de Ranuccio Bianchi Bandinelli
"L'homme médiocre, l'homme ordinaire, loin des projecteurs, cultive son regard libre et critique."
Commenter  J’apprécie          60
cicou45   01 février 2012
Quelques jours avec Hitler et Mussolini de Ranuccio Bianchi Bandinelli
"Celui qui appartient véritablement à son temps, le vrai contemporain, est celui qui ne coÏncide pas parfaitement avec lui."



Giorgio Agamben
Commenter  J’apprécie          40
oran   06 janvier 2017
Rome. La fin de l'art antique. Univers des formes de Ranuccio Bianchi Bandinelli
La présence d'artistes locaux et certainement de qualité, dans les ateliers de mosaïstes d'Afrique est attestée, pour les IIIe et IVe siècles, même en dehors des grandes compositions. Citons parmi eux un pavement de TIPASA, centre côtier de l'Est de Caesarea, portant des motifs géométriques (des peltes disposées en croix et des carrés alignés verticalement), le tableau d'un groupe de prisonniers au centre et, dans les tableaux insérés dans sa décoration géométrique, des têtes, celles d'autres prisonniers évidemment.
Commenter  J’apprécie          20
oran   06 janvier 2017
Rome. La fin de l'art antique. Univers des formes de Ranuccio Bianchi Bandinelli
Les provinces plus proprement considérées par Rome comme africaines occupaient les territoires où s'était développée pendant des siècles la civilisation punique, à l'Ouest de la Cyrénaïque. Parmi eux se trouvent les territoires de la Mauretania Caesariensis, de la Sitifensis et de la Byzacène (l'Algérie et la Tunisie actuelle) où se développa une culture artistique originale. Dans les mêmes régions fleurit une intense vie spirituelle des communautés chrétiennes, qui produisirent des hommes tels que Tertullien, Cyprien, Arnobe, Lactance, Augustin, qui se distinguent dans leurs écrits des auteurs chrétiens d'Alexandrie (Clément, Origène, Denys, Athanase) par une plus vive compréhension des problèmes concrets de la lutte des communautés chrétiennes dans la société provinciale de l'Empire.L
Commenter  J’apprécie          10
Henri-l-oiseleur   27 octobre 2015
Les Etrusques et l' Italie avant Rome. Univers des formes de Ranuccio Bianchi Bandinelli
Le peintre Campigli, chez qui on trouvait (sans grande raison) une inspiration étrusque, répondit que le mot "étrusque" avait tant de charme qu'on l'employait pour tout ce qui se comprend mal. C'est très juste. En effet, il subsiste autour des Etrusques un halo de mystère soigneusement entretenu.



p. 147
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Ranuccio Bianchi Bandinelli (20)Voir plus


Quiz Voir plus

Tout sur one piece (difficile)

quel est le 1er homme de l équipage de Gold Roger ?

baggy le clown
shanks le roux
silver rayleigh
crocus

30 questions
1986 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur