AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.64 /5 (sur 14 notes)

Né(e) : 1970
Biographie :

Artiste pluridisciplinaire née en 1970, Sophie Taam a longtemps vécu à Los Angeles avant de venir s’installer dans sa jumelle française, Nice. Son parcours de vie en apparence chaotique se déroule systématiquement autour de la colonne vertébrale de l’écriture, de l’âge le plus tendre jusqu’à aujourd’hui, allant jusqu’à créer sa propre maison d’édition, les éditions incognito. La forme originale de ses livres semble déjouer les tentatives stérilisantes taxinomistes. On pourrait parler d’écriture en trois dimensions. Musicienne et chanteuse, elle performe récemment autour de l’axe lyrique et du texte.

Source : www.artcotedazur.fr/
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Sophie Taam. Performance. Tous à l'art.
Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Fortuna   19 juin 2014
Anaïs Nin : Genèse et jeunesse de Sophie Taam
Or, la femme artiste doit se créer ses propres cadres et images symboliques. C'est certainement la recherche fondamentale du "Journal" d'Anaïs Nin, l'expression d'une vision purement féminine et qui sera saluée dans les années soixante et 70 comme tel.
Commenter  J’apprécie          40
sophietaam   28 avril 2014
Anaïs Nin : Genèse et jeunesse de Sophie Taam
Pour la première fois depuis l’âge de onze ans, Anaïs se fuit et désire rester

à la surface des choses pour ne plus contempler sa souffrance. Elle veut

oublier. La situation, en effet, lui semble désespérée : elle aime Hugo mais a promis la loyauté à sa mère. Elle est torturée par ses exaltations sensuelles et s’exhorte à la vertu. Sa vie se déroule dans différentes strates simultanées : sa vie intérieure, qu’elle tente d’étouffer, sa vie extérieure

– ses débuts mondains, son expérience dans un nouveau foyer –,

et sa vie d’artiste, reléguée pour l’instant aux oubliettes.

Il lui faudrait,pour juguler cet éclatement de personnalité,quatre ou cinq journaux différents. Cette multiplicité la poursuivra toute sa vie, elle prendra plus tard la forme particulièrement exténuante du dangereux « trapèze », un va-et-vient incessant entre les deux hommes de sa vie, l’un sur la Côte Ouest, Rupert Pole, et l’autre sur la Côte Est, Hugo Guiler.
Commenter  J’apprécie          10
sophietaam   07 juin 2014
Archéologie d'une Faille de Sophie Taam
C’est toujours une torture pour moi de présenter mon «travail». Du point de vue étymologique, c’est parfaitement cohérent, travail venant de trepalium, en latin, instrument de torture. […] Je ne conteste donc pas que l’artiste travaille. Peut-être même qu’on peut appeler pour les autres artistes le fruit de leur travail « travail ». Mais moi, j’abhorre utiliser pour le résultat de mon travail ce mot de travail, cela replace ce que je fais dans un cadre qui ne lui sied pas.



Ce n’est pas un travail, c’est ma vie que je présente dans mes dossiers, c’est mon cerveau, ce sont mes tripes, c’est mon sang qui dégouline, c’est moi plus nue que sur toutes les photos qu’on pourra jamais prendre de moi, c’est une chose innommable qui ne peut être contenue dans aucun cadre, aucun espace, aucun temps

Commenter  J’apprécie          10
sophietaam   07 juin 2014
Sexuel Transfert de Sophie Taam
Dans l’attente amoureuse, le temps se dilue et le stade du supportable passe d’un échelon à l’autre, sans altérer ni décroître la douleur. D’une heure, l’étalon du supportable devient un jour, puis une semaine, puis un mois. Quand je me retourne après un mois sur cette longue attente et réévalue ce laps de temps avec l’étalon initial, je mesure combien j’ai réellement souffert car l’unité de mesure en attente amoureuse est la seconde, le présent , le présent sans sa présence.
Commenter  J’apprécie          00
Softroot   06 juillet 2014
Anaïs Nin : Genèse et jeunesse de Sophie Taam
La femme artiste doit parvenir à combiner création et vie à sa manière - ou dans son propre ventre si vous préférez. Elle doit créer quelque chose de différent de ce que crée l'homme - non pas quelque chose de monstrueux, au sens ou l'entend l'homme, ni un Chirico, ni un paradis de l'art. (...) L'art de la la femme doit être un art né de la chair de sa matrice et non des cellules du cerveau.

(extrait d'anaïs)
Commenter  J’apprécie          00
Softroot   06 juillet 2014
Anaïs Nin : Genèse et jeunesse de Sophie Taam
la femme artiste évolue dans un monde masculin dont l'homme a conçu les images, les concepts, les références et les structures artistiques. Or, la femme artiste doit se créer ses propres cadres et images symboliques.
Commenter  J’apprécie          00
Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
23 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur