AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.23 /5 (sur 25 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Ars-sur-Moselle , le 15/07/1922
Mort(e) à : Paris , le 22/01/2018
Biographie :

Suzanne Citron, née Grumbach, est une historienne et écrivain française.

Pendant l'Occupation, elle est arrêtée à Lyon le 25 juin 1944. Elle a vécu les dernières semaines du camp de Drancy.

Elle est agrégée d’Histoire (1947) et docteur de 3e cycle en Histoire contemporaine. Elle a exercé plus de vingt ans comme professeur de lycée, puis onze ans à l’université de Villetaneuse (Paris XIII).

Sa thèse de doctorat, soutenue à l'université de Paris X en 1974 mais non publiée, a pour titre "Aux origines de la Société des professeurs d'histoire : la réforme de 1902 et le développement du corporatisme dans l'enseignement secondaire (1902-1914)".

Elle a milité dans les mouvements pédagogiques des années 1960-70 pour la rénovation des contenus de l’enseignement et publié de nombreux articles dans diverses revues d’enseignants sur les problèmes de l’enseignement secondaire.

Elle publie ponctuellement des "points de vue" depuis plus de trente ans dans Le Monde et depuis dix ans dans Libération.

Elle a été maire adjointe PS à Domont (Val-d'Oise) de 1977 à 1983. Elle est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

+ Voir plus
Source : fr.wikipedia.org
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Suzanne Citron et Marianne Debouzy : itinéraires croisés d'historiennes.


Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Hardiviller   03 octobre 2017
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron


EXTRAIT DE LA PRÉFACE , consultable sur le site par l'intermédiaire de l'aperçu de lecture proposé :

En 1987 , Année de la première édition de ce livre , la France officielle de Jacques Chirac et de François Mitterand célébrait " Le millénaire de Hugues Capet " . Quatre ans après le tonnerre de l'élection de Dreux , qui avait vu la victoire du FN au scrutin municipal , le discours du parti frontiste désignant " Les immigrés " comme responsables de tous nos maux se répercutait de façon préoccupante dans la société . C'était l'année " du point de détail " de Jean-Marie Le Pen ( qui bien que moins borgne n'y voyait que d'un œil ) . C'était aussi un temps d'espoir : les " Beurs " , première génération d'enfants d'immigrés nés en France , organisaient la marche de 1983 à la suite des affrontements de Vénissieux et pouvaient devenir les contributeurs d'une nouvelle manière de penser l'histoire de France et la nation .
Commenter  J’apprécie          60
jimpee   22 juin 2017
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
Cette histoire (de France) reste celle de l'État unitaire et de sa légitimité et, en aucune manière, celle de la société civile pluriculturelle. Dans cette histoire, telle que l'avait voulue l'école méthodiste et lavissienne, point de passé pour les Occitans, les Bretons, les Béarnais, les Basques, les Corses, les Savoyards, les Alsaciens, pas de place pour une identité antillaise avec en toile de fond de la traite et l'esclavage, pour une mémoire juive, protestant ou pour celle des immigrations.
Commenter  J’apprécie          50
michdesol   03 février 2018
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
Répression de la Commune, affaire Dreyfus, mutineries de 1917, massacres de Sétif en mai 1945, tortures en Algérie, combien de temps aura-t-il fallu pour que « l'histoire » élucide ces secrets et pour qu'ils entrent dans une logique d'explication qui casse les tabous et cesse d'être une logique d’inculcation ?
Commenter  J’apprécie          50
jimpee   23 mai 2017
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
L'absence, en France, de l'idée que l'histoire a une "histoire" est flagrante. Nous croyons à l'histoire avec un grand H. Pourtant, le passé se transmet sous des habillages qui varient avec les époques. La configuration d'un récit est marquée d'empreintes idéologiques fluctuantes, de coloration imaginaires. Nulle explication ne reflète jamais complètement son objet. L'histoire de France reste, pour la plupart des Français, ce qu'elle était à la fin du siècle dernier : à la fois science et liturgie. Décrivant le passé "vrai", elle a pour fonction et pour définition d'être le récit de la nation : histoire et nationalisme sont indissociables. Au XIXe siècle, la nation devint l'être historique par excellence, autour duquel s'organisa le passé supposé intégral.
Commenter  J’apprécie          40
jimpee   20 juin 2017
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
La crise de l'identité nationale ne peut être dissociée d'une crise de la culture "républicaine", qui se manifeste par des références abusives à l'exceptionnalité de la nation et par l'usage incantatoire du mot "République". L'imaginaire historique forgé au XIXe siècle sous-tend des nationalismes et des souverainismes mystificateurs.
Commenter  J’apprécie          30
de   07 octobre 2011
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
Je continue de penser que la capacité à dépasser la révérence passionnelle et à traiter la Révolution comme un objet historique et non plus comme l’avènement michelétien (de Michelet) reste une nécessité vitale pour une Gauche en quête d’elle-même mais pour une France qui n’a aucune raison de se penser comme le pays des droits de l’homme.
Commenter  J’apprécie          20
Suzanne Citron
jimpee   23 mai 2017
Suzanne Citron
La crise de l'identité nationale ne peut être dissociée d'une crise de la culture "républicaine", qui se manifeste par des références abusives à l'exceptionnalité de la nation et par l'usage incantatoire du mot "République". L'imaginaire historique forgé au XIXe siècle sous-tend des nationalismes et des souverainismes mystificateurs.
Commenter  J’apprécie          20
Tadj72   27 janvier 2020
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
"Dans une France sans commencement l'histoire des « autres » n'existe pas Les repères, les événements, l'« ordre chronologique naturel » mettent en scène un personnage, la France, présente « des origines à nos jours », suite de sketches dans lesquels un passé lointain entremêle Gaulois, Romains et Francs mais où Basques, Occitans, Bretons, Béarnais, Corses, Antillais, juifs... n'ont aucune épaisseur historique. Les « autres » n'existent qu'en tant qu'ennemis : Arabes de Charles Martel, Saxons de Charlemagne, Normands pilleurs, Turcs sacrilèges, Anglais, Bourguignons, Espagnols, Autrichiens, Allemands. "
Commenter  J’apprécie          00
jimpee   22 juin 2017
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
Les historiens républicains de l'école méthodique opèrent la grande synthèse, pour eux scientifique, de la France des origines à nos jours. La Gaule au surgissement indéterminé y préfigure la métropole hexagonale. Les rois capétiens "font la France", une France en latence sous les deux premières dynasties. Par la Déclaration des droits de l'Homme, la France devient messagère de l'humanité et la guerre révolutionnaire fusionne défense de la nation et défense de la liberté. L’institutionnalisation de la République après l'humiliante défaite de 1871 accomplit enfin pleinement la Révolution.
Commenter  J’apprécie          00
de   07 octobre 2011
Le mythe national. L'histoire de France revisitée de Suzanne Citron
Sans se laisser empêtrer dans la raison d’État, elle n’occulterait pas les dénis qui parsèment l’histoire de France comme celle des autres, ce qui n’a rien à voir avec la repentance. Rompant avec la logique linéaire du même, elle décrypterait dans les processus le différent dans le semblable, le multiple dans l’Un, les convergences et les confrontations entre l’État dans ses figures successives et les Français dans leurs diversités sociales, idéologiques, culturelles.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-50177

Dans quel pays se trouve le fleuve Mississippi?

au Canada
aux Etats-Unis d'Amérique
dans les deux

13 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : fleuve , mississippi , Géographie historique , villes américaines , littérature américaine , pièges , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..