AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.47 /5 (sur 179 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Tommy Wallach est un auteur et musicien qui vit à Brooklyn.

"Si c'est la fin du monde" (We All Looked Up, 2015), son premier roman, a été traduit en plusieurs langues et la Paramount a acquis les droits d'adaptation au cinéma.

site de l'auteur : http://www.tommywallach.com/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rich Fahle talks with Brooklyn-based writer and musician Tommy Wallach about his debut novel We All Looked Up.


Citations et extraits (74) Voir plus Ajouter une citation
iris29   16 septembre 2018
Si c'est pour l'éternité de Tommy Wallach
Comme beaucoup de choses dans la vie, l'alcool a la réputation de se bonifier avec l'âge. Néanmoins, nous ne devons pas oublier que nous perdons tous un peu de nous au fil des ans. C'est la part des anges qu'il nous faut sacrifier.
Commenter  J’apprécie          200
iris29   16 septembre 2018
Si c'est pour l'éternité de Tommy Wallach
Je n'ai jamais compris les buveurs de café noir. La vie est déjà bien assez amère comme ça.
Commenter  J’apprécie          203
orbe   16 novembre 2015
Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach
Je pensais que tout le monde serait hyper sociable, vous savez ? avoua Peter. Qu'on s'unirait tous ensemble ou un truc dans le style. Mais ça ne s'est pas passé du tout comme ça.
Commenter  J’apprécie          170
iris29   16 septembre 2018
Si c'est pour l'éternité de Tommy Wallach
Mon père disait que la société punit ceux qui volent un peu et récompense ceux qui volent beaucoup.
Commenter  J’apprécie          160
mamzelle-chachaille   18 janvier 2016
Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach
- Okey. En ce cas, laissez moi vous poser une question : qu'est ce qui fait qu'un livre est vraiment bon ?

- Je ne lis pas tellement, vous savez. En dehors des bouquins d'école, je veux dire.

- Alors je vais répondre pour vous. Les meilleurs livres ne parlent pas de choses auxquelles vous n'aviez jamais réfléchi avant. ILs parlent de choses auxquelles vous aviez toujours réfléchi, mais dont vous pensiez que personne d'autre n'y réfléchissait. Vous les lisez, et d'un seul coup vous êtes un petit peu moins seul au monde. Vous faites partie d'une communauté cosmique des gens qui ont réfléchi à cette chose, quelle qu'elle soit. Je crois que c'est ce qui vous est arrivé aujourd'hui.

P.19-20
Commenter  J’apprécie          130
Analire   30 décembre 2015
Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach
Les gens angoissés ont besoin qu'on les détende. Mais les gens détendus peuvent avoir besoin d'un bon coup de pied au cul.
Commenter  J’apprécie          140
Lucillius   15 janvier 2018
Si c'est pour l'éternité de Tommy Wallach
-Tu n'as pas tort. Je vais te confier un secret, Parker : on ne cesse jamais de se sentir jeune. On a beau avoir un travail, une vie de famille, une maison, la vie d'adulte nous apparaît toujours comme un grand mystère. Nous faisons tous semblant de grandir. Sais-tu quel est l'objet le plus cruel jamais inventé ? (J'ai fait non de la tête.) Le miroir. Parce qu'il brise l'illusion.
Commenter  J’apprécie          120
Analire   03 janvier 2016
Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach
C'est le problème, quand on comprend trop bien les gens : on ne peut pas s'empêcher de leur pardonner, quoiqu'ils fassent.
Commenter  J’apprécie          120
Analire   29 décembre 2015
Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach
Ce que je crois, Peter, c'est que vous faites partie de ces gens qui ont reçu non seulement du talent, mais aussi la conscience de soi. Et ça signifie que vous pouvez choisir ce que vous voulez faire de votre vie, plutôt que la vie choisisse pour vous. Mais ce pouvoir, celui de choisir, est une arme à double tranchant. Parce que vous pouvez faire le mauvais choix.
Commenter  J’apprécie          90
liredelivre   29 janvier 2016
Si c'est la fin du monde de Tommy Wallach
La vie était-elle trop courte ? Bien sûr que oui - il n'y avait jamais assez de temps pour faire tout ce qu'on voulait faire. Et bien sûr que non - si elle durait plus longtemps, on l'apprécierait beaucoup moins qu'on ne le faisait. Était-il mieux de vivre pour son propre intérêt, ou pour l'intérêt des autres ? Pour son propre intérêt, évidemment - c'était folie que de prendre la responsabilité du bonheur d'autrui. Et pour l'intérêt des autres, évidemment - l'égoïsme n'était qu'une autre façon de s'isoler, alors que tout le monde savait que le véritable bonheur nichait dans l'amour et l'amitié.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur